Zero Time Dilemna met le pied dans la porte

Compte-rendu par Pegase, le

On n'avait jamais parlé de Zero Escape sur ce site, et ça doit changer. Parlons donc du troisième épisode d'une saga qui semblait il y a quelques mois encore condamnée à rester une bilogie, si le mot existe. Ou bien une paire ? Enfin, deux jeux, quoi.
En effet, les ventes n'étaient pas au rendez-vous des deux premiers épisodes, qui étaient pourtant conçus dans l'idée de faire des visual novels plus accessibles à un large public. En 2014, le concepteur de la série, Kotaro Uchikoshi, s'est donc vu refuser la production de son troisième épisode, et les espoirs de voir sortir un Zero Escape 3 qui avait de plus en plus l'air d'une arlésienne, étaient en chute libre. Malgré tout, Uchikoshi étant lui-même très attaché à son bébé, et la série profitant d'un succès d'estime tardif mais de plus en plus important, on se plaisait encore à espérer.

Le temps passe et, en mars 2015, Aksys Games ouvre un mystérieux site du nom de 4infinity.co. Celui-ci présentait une sorte de compte à rebours ainsi qu'un nuage de mots-clé sans sens apparent. Il s'avéra plus tard que le compte à rebours était réglé pour désigner l'horaire de la conférence d'Aksys Games à l'Anime Expo 2015, le 3 juillet. Et qu'est-ce qui attendait les gens présents à cette conférence ? Voilà les images.

La réplique qu'on entend durant le trailer peut-être considérée comme un spoiler, donc si vous n'avez pas joué à VLR, sautez de 0:26 à 1:00.

Pour expliquer, les premières images du trailer faisaient parti des mots clé présentés sur le site-teaser pré-cité. La réplique que l'on entend juste après provient de Virtue's Last Reward, c'est en fait une réplique célèbre du jeu (d'où les cris de joie dans la salle) qui concerne les évènements de ZE3. Et le monsieur qui entre en scène en pleine ovation au moment où le thème principal de la série se déclenche est nul autre que Kotaro Uchikoshi, aka le M. Night Shyamalan japonais. Parlant dans un anglais au moins aussi compréhensible que celui du Yoshinori Ono de Capcom doublé d'un ton de mec qui a pas lâché la clope depuis le lycée, celui-ci nous annonce que le jeu est entré en développement, et la foule n'en peut toujours plus. Personnellement, ça doit bien faire une vingtaine de fois que je revois cette vidéo mais j'ai toujours les mêmes frissons et le même sourire au lèvres en la regardant. Docteur, est-ce ça, être un fanboy ? Ou est-ce que la joie du moment contamine même les zygomatiques de ceux qui n'avaient jamais entendu parler de la série avant ? Je suis curieux de le savoir.

Alors que sait-on de ce Zero Escape 3 ? Déjà, on sait qu'il est prévu sur Nintendo 3DS et PlayStation Vita (comme VLR) pour l'été 2016 dans les trois territoires importants de cette planète, en version boîte pour l'Amérique mais seulement en version digitale pour l'Europe. On peut remercier pour ça tous les joueurs qui se plaisent à boycotter les jeux sortant en France sans traduction française, Rising Star Games ayant annoncé qu'ils avaient lâché l'affaire pour cet opus. On sait aussi que le jeu sera doublé en japonais et en anglais, qu'il proposera des choix graves et plusieurs fins, et que les phases de puzzle-game seront au cœur du jeu. Jusque là, rien de neuf. On entend aussi parler de cinématiques doublées, ce qui est pour le coup inédit dans la série. On peut se demander si le studio Gonzo (qui avait déjà réalisé un ONA pour Virtue's Last Reward) sera rappelé pour les réaliser, mais on n'a pas plus d'informations à ce sujet. De plus, le titre officiel du jeu a été annoncé tout récemment, ce sera Zero Time Dilemna.

Voilà tout ce qu'on peut dire sans parler de scénario. Malheureusement, révéler quoi que ce soit relatif à l'histoire du jeu, et même à propos des personnages que l'on peut s'attendre à revoir dans Zero Escape 3, spoilerait considérablement quiconque n'a pas joué à Virtue's Last Reward et 999. Si vous avez toutefois déjà fini les deux jeux, alors je ne peux que vous encourager à lire la page consacrée au jeu sur le wikia de Zero Escape, très complète et bien sourcée. Je peux aussi dire que Kazutaka Kodaka, en tant que scénariste de la série Danganronpa, copain de Uchikoshi et abonné aux fins de jeu surprenantes, a déclaré qu'il avait vu la fin de Zero Escape 3 et qu'elle était au-dessus du soleil. C'est dit. Il ne me reste plus qu'à vous proposer la seule image du jeu que l'on connaît, un artwork laissant anticiper une ambiance plus sombre dans le jeu, et peut-être des designs de personnages plus réalistes que d'habitude. Ça fait d'ailleurs réponse au fait que pendant le développement de Virtue's Last Reward, Uchikoshi s'est heurté à des contraintes créatives, notamment l'obligation de rendre le jeu moins glauque que son prédécesseur. On peut donc espérer que cette fois il sera libre d'écrire ce qu'il veut.

On notera le collier de la femme, qui remplira de questions tous les fans.

Et pour finir sur une note positive (pour les développeurs et l'éditeur, pas pour vous), notons que l'édition limitée du jeu proposée en précommande sur Amazon USA s'est écoulée presque instantanément pour les deux supports, environ un an avant la sortie prévue du jeu, preuve qu'il ne faut jamais sous-estimer le pouvoir d'une licence qui est chère au cœur de ses fans.