NintenDomaine : la passion du jeu vidéo Nintendo

NintenDomaine à la pointe de la technologie:



preeeeeeeeuuuums (même si g pas encore lu)
Y'en a qui s'emmerdent franchement sur Internet...

"Rare n'aurait pas changé s'il était resté sous Nintendo."


Red, le 18/09/2012 à 19h12

Selon un ex-employé de Rare.

Note : la news peut contenir du langage très crû, les yeux des plus jeunes seront à laver peu après la lecture de certaines de paroles de l'interviewé.

C'est une semaine bien Rare, puisque les révélations arrivent de toutes parts !

Chris Seavor était un des anciens directeurs artistiques dans la compagnie britannique et c'est notamment grâce à lui que Conker's Bad Fur Day est devenu ce qu'il est (et non Twelve Tales, comme c'était prévu à la base). Et grâce à une interview donnée au site RareFanDaBase (c'est quoi ce nom ?), Chris nous révèle pas mal de choses concernant le passé de la boîte, notamment sur leurs conditions de travail :

Ça avait ses moments... Nah, c'était constitué d'une tonne de boulot, de pression, de rivalités en interne et de venin (que je crachais :) ). Mais au bout du compte tout le monde voulait une seule chose : faire le meilleur pu**in de jeu possible, peu importe les contraintes potentielles. Nous avons fait ça. Puis nous l'avons refait. Et encore. Et encore... J'ai entendu dire que la période où je bossais à Rare se nommait "l'âge d'or" de la boîte et à regarder en arrière, j'imagine que c'est le cas (même si personnellement, rien ne bat la première fois où j'ai lancé Knightlore sur une Speccy que j'avais emprunté [NdRed : La Speccy désigne la ZX Spectrum, un ordinateur personnel datant des années 80 qui faisait un carton monstrueux en Grande Bretagne, notamment dû au fait que les jeux coûtaient moins de 10 livres sterling !]).


(Petit entracte musical qui colle bien à la suite... Et même à ce qui précède tiens !)


Un peu plus loin dans l'interview il parle d'une suite à Conker's Bad Fur Day, nommée Other Bad Day, où un certain sorcier aux lunettes rondes en aurait pris pour son grade, puis après avoir parlé des coûts du jeu vidéo qui sont suicidaires de nos jours et des Focus Groups qui "peuvent aller se faire fou**e, cette bande de conna**s" (je l'aime beaucoup cet homme !).

Il revient ensuite sur ce qu'est devenu la compagnie et le fait qu'elle ait été rachetée par Microsoft, et de ce qui se serait passé si Nintendo avait gardé la main-mise. Est-ce que Rare serait resté la même ?

Très certainement. Chris et Tim [Stamper, les fondateurs de Rare] seraient toujours là. Mark B, Simon, plein de gens qui sont partis après le rachat aussi. Peut être moi aussi :) Une compagnie n'est pas définie par ses briques et son mortier, mais par ses gens. Donc ouais, mis à part deux-trois petites modifications, ça aurait été toujours la même boîte, le bon et le mauvais ;)

Chris Seavor bosse sur un jeu iOS et Android qui devrait sortir le mois prochain et après nous avoir demandé de l'acheter, "belle bande d'en***és" que nous sommes, il nous parle de son pub préféré et de sa bière préférée, la Jennings Cumberland Ale (une conversation typiquement britannique), il conclut sur le conseil suivant pour le futur game designer que tu seras peut être, ô toi lecteur :

Si tu fais un jeu que tu n'achèterais pas toi-même, eh bah pu**in ne le fais pas.

Je vous avais dit que j'adorais ce mec ?


Commentaires
Un commentaire ?

Pseudo :







Recopiez l'image ci dessus :




Nikolaievitch | Membre
Et moi je vous l'avez dit que Rare serait resté un grand si il avait continué avec Nintendo!
Je crois que je hais encore plus Cro$oft qu'avant.
Raster Link | Membre
Ca m'évoque vachement un ancien employé renégat devenu alcoolique après s'être fait virer de son boulot et cherchant à se venger de son patron en essayant de lui pourrir sa réputation.

Sinon, c'est bien beau tout ça mais bon, c'est trop tard maintenant. Rare c'est terminé et ça sert à rien de le pleurer.

Cela dit, je trouve étrange ce flot d'information les concernant ces temps ci. Qu'est-ce que ça cache ?
dokmario | Membre
Peut être la fin des contrats engageant le secret professionnel.
En tout cas, c'est rigolo toutes ces infos.
Et comme dit Raster, si ma tante en avait, on l'appellerait mon oncle. Ce qui est fait est fait.
Et finalement, Nintendo s'est plutôt bien débrouillé par la suite.
Nikolaievitch | Membre
Et finalement, Nintendo s'est plutôt bien débrouillé par la suite.

Financièrement oui, pour les joueurs non.
Caradox | Membre
Pourquoi tu détestes Crosoft alors que le premier responsable c'est Nintendo
Le premier responsable ça reste le vendeur quand même
Koopa | Membre
Mouais, les jeux de Rare n'ont pas sauvé la N64...

La branche modèle de Nintendo, c'est sans conteste Retro Studio, et de loin
Test Yoshi’s New Island sur Nintendo 3DS
Test Donkey Kong Country Tropical Freeze sur Wii U
Test Nes Remis sur eShop Wii U
Test Assassin’s Creed IV Black Flag sur Wii U
Partenaires :
- Advance Wars Experience - All Soluces - All-Nintendo - GamerObs - Next Nintendo - Nintendo Wii - Wiiz - WireJess -