NintenDomaine à la pointe de la technologie:



Que ceux qui n'aiment pas Metroid zappent ce post
(Saziuk, qui a trouvé un moyen efficace pour diffuser des messages secrets d'Al-Quaïda)



Samba De Amigo Wii

Ca y est! Enfin! Sega (dit "Le Fossoyeur") décide une nouvelle fois de réutiliser une licence qui a fait les beaux jours de la marque il y a une dizaine d'années. Après NiGHTS, sorti en 1996 sur Saturn, c'est au tour de Samba De Amigo qui a fait danser bien des popotins en arcade et sur Dreamcast à la fin des années 90 via deux versions du jeu, "Samba De Amigo" et "Samba De Amigo 2000". Fun, original et sacrément épuisant, a fait et continue de faire parler de lui de part ses qualités. Le problème est, une fois n'est pas coutume, que le jeu est surtout connu dans le milieu des fanboys Sega à l'ancienne ou bien des grands grands joueurs, et je me suis dit que ce serait une excellente idée de faire un peu le point sur cette mini-série à la veille de la sortie de la version Wii, vous ne pensez pas?

Rédigé par Fry, Ze sexy dancer
27/08/2008

Commençons directement par ce qui fâche concernant Samba De Amigo : son prix. Ce titre est un jeu musical, un peu comme Dance Dance Revolution, se jouant avec des maracas (oui oui!) qu'il vous faut secouer à différentes hauteurs pour avancer dans le jeu. Le problème est que les dits maracas étaient des objets technologiquements assez avancés, et donc assez chers. Ajoutez à ceci la "faible" popularité des jeux vidéo (pas encore vraiment de public casual), et surtout de la Dreamcast, sans compter que Samba De Amigo était un titre tiré tout droit d'une borne d'arcade (soit un jeu qui puise sa durée de vie dans le "rejoue avec moi à l'infini pour obtenir des high scores, ou juste t'amuser"), et vous obtiendrez un jeu qui avait de fortes chances de flopper. Au final, le jeu a été tiré à très peu d'exemplaires autour du monde... Et vous savez combien il y en a eu en France, à sa sortie en 1999?

500.

Uniquement disponibles à la Fnac.

Pour 990fr (soit environ 150€).

Exact, c'était le syndrome "Rock Band" avant l'heure mes ami(e)s! Et, là aussi, le jeu en valait la chandelle, car Samba De Amigo était une petite bombe nucléaire qui faisait un tabac en arcade de par la grandeur de ses idées et du fun qui en émanait (ça me rappelle qu'un bout de ma première paye que j'ai eu de toute ma vie est parti dans une paire de maracas ^__^).


Ce qu'ils sont s3ks, presque autant que moi :).

Parlons en du jeu maintenant. Comme je l'ai déjà dit, il se joue avec deux maska... euh, maracas. Pour être plus exact, on devait poser au sol un petit dispositif branché à la Dreamcast, et on reliait chaque maracas à un côté du dit-dispositif. Ce dernier servait en fait à calculer la distance entre le sol et vos instruments (à l'aide d'ondes trucmuches, me demandez pas les détails, je sais juste qu'avec ce truc j'ai augmenté mes chances d'avoir un cancer), ce qu'il faisait très bien, mais avec un tout petit lag qui devenait carrément mortel dans les modes de difficulté les plus durs, quand on vous demande de bouger très rapidement et précisément dans tous les sens. A l'écran, il y a six cercles : deux en haut, deux au milieu, et deux en bas. Ils sont séparés en deux : ceux de votre main gauche, et ceux de votre main droite. Le but est de secouer les maracas en rhytme afin de toucher les petites boules de couleurs quand elles arrivent dans un des cercles. Par ailleurs, vous pouvez utiliser n'importe quel maskass pour n'importe quel cercle. Ca a l'air de rien, mais ça rajoute un sacré challenge quand le jeu vous demande de secouer dans deux hauteurs en même temps se trouvant d'un seul côté. On se retrouve à gesticuler comme un imbécile, tentant de pas se faire entrechoquer les maskass tout en frappant en ryhtme, pendant que tout le monde autour de vous se fiche de vot' gueule. Convivial j'vous dis ^__^.

Bien évidemment, le jeu ne s'arrête pas là. Tout d'abord, il y a trois différentes couleurs pour les boules :
- Les jaunes : lentes à venir, et qui arrivent en petites salves.
- Les bleues : celles qu'on voit le plus souvent, qui ont une vitesse modérée.
- Les rouges : là, il faut pas réfléchir : il faut secouer ses maskass comme un taré à l'endroit où elles vont! Et ça mes ami(e)s, ça... C'est mortellement mortel pour vos pauvres bras, croyez-moi.

Parfois, le jeu nous demande aussi de prendre des poses. C'est-à-dire qu'il faut tenir chaque maskass à un endroit particulier pendant quelques secondes. Encore une fois, ça a l'air d'être une simple formalité. Mais après avoir bougé dans tous les sens pour "frapper" les boules de couleurs, sans compter les concours de vitesse de "celui qui secouera le plus vite les maskass" pour attraper les boules rouges, et bien... Et bien tenir une pose avec les bras tremblants, c'est loin d'être facile. Et toc. Et surtout c'est sacrément fun : l'image montrant la pose que vous devez prendre est simple et colorée, et arrive d'un coup par dessus vos six cercles. Là, le joueur/la joueuse inexpérimenté(e) sursaute d'un coup (elle apparait généralement quand on s'y attends le moins) et tente de reproduire exactement la pose dessinée à l'écran, ce qui provoque évidemment de nombreuses moqueries des personnes autour de vous. L'habitué(e) lui/elle se fera un malin plaisir de faire le beau-gosse en prenant une jolie pose. C'est ça qui n'est pas marrant avec ceux qui connaissent un peu le jeu : ils n'ont plus tellement l'air ridicule, mais classe, comme moi ... C'est dur d'être si fort(e) comme moi, je vous assure.


Et hop, on prends la pose!

Enfin, et il s'agit là d'une nouveauté de la version 2000 du jeu (une sorte de mise à jour sortie uniquement au Japon un an après l'original), il y a ce qu'ils appellent le "hustle", qu'on pourrait traduire par "bousculer", ce qui ne veut rien dire. A la place, je parlerai plutôt de balancement (qui est une idée déjà un peu comprise dans le mot original "hustle" pour ceux qui râlent que je prends des libertés dans ma traduction *foudroit des yeux sa prof de traduction "anglais --> français"*). Il vous est demandé en fait de "balancer" les maskass d'un endroit à un autre, comme par exemple de gauche à haut gauche, pendant une certaine durée. C'est parfois un seul maskass qui a besoin d'être secoué, et parfois deux. Et ça, je vous le jure sur la vie d'ma reum, ça vous explose les bras comme vous ne pouvez même pas imaginer, surtout après le gigotage des p'tites boules rouges et les poses à prendre pendant ce qui vous semble être cinquante ans. Mais c'est aussi une action délirante à effectuer, quelque chose de terriblement fun et prenant auquel on revient volontiers (il y a d'ailleurs un mode "hustle" où la seule chose que vous ferez sera de balancer les maskass dans tous les sens... Que c'est bon!).. Les bruits des instruments (qui font le vrai bruit des vrais maskass, ou presque) couplé à l'animation relativement simple et stupide et aux voies niaises qui crient en rythme "Hoï! Hoï!" provoque chez le joueur un plaisir particulier, celui de vraiment participer à une sorte d'immense fête où on serait le personnage principal.

>
Et hop, on est en pleine folie! Le décors est alors remplacé par des motifs psychédéliques et des danseurs qui ne se sentent plus.

Parlons-en d'ailleurs du personnages principal, cet espèce de singe avec un sombrero sur la tête. Il s'appelle Amigo mes amis (sans aucun mauv... Ok, ok, il y avait un très mauvais jeu de mot, j'avoue), et il est tout content quand vous réussissez, et fait la tronche quand vous êtes une brêle. D'ailleurs, ce n'est pas que lui qui change d'attitude, mais la scène toute entière. Le jeu présente toujours des endroits festifs où de nombreux animaux humanisés et autres bestioles bizarres font la fête comme des dingos au beau milieu de confettis, de soleils en carton qui sourient et de rues particulièrement colorées. Soyez bons, et le décors disparait pour laisser place à des motifs psychédéliques débordant de vie et de couleurs, pendant que les personnes eux seront en transe en se trémoussant autant que possible. Soyez mauvais, et tout devient sombre, le public disparait, et Amigo se retrouve seul au milieu de la scène, à faire la tête, maladroitement éclairé par une lumière accroché à un quelconque plafond imaginaire. Samba De Amigo est plein de vie, c'est un fait indéniable. Attendez-vous à un bain de soleil et de bonne humeur à chaque fois que vous démarrerez le jeu. La version Dreamcast était jolie, et la version Wii l'est bien plus, il suffit de voir les images pour s'en convaincre!

La bande-son elle est constituée en grande partie de ce que j'appelle les navets radiophoniques, c'est à dire que l'on se tape du Ricky Martin ou Rio de Janeiro. Erk. Ceci étant dit, bien que haïssant ces chansons, je me mets à les apprécier en jeu, même si - évidemment - ce ne sont pas celles là que je recommence le plus souvent. Néanmoins, ne vous attendez pas à trouver du rock, du rap ou que sais-je... Le jeu propose un univers coloré et ensoleillé, et il apparait donc naturel de se taper ce genre de bande-son. Le bon côté est qu'il s'agit que de remix des chansons et pas les versions originales, et encore heureux! Une de mes préférés est "Tout Tout Pour ma Chérie" (de Michel Polnareff, et oui! *soupir*), une chanson que je trouve assez "bof et ringarde" en vrai, mais que je ne peux m'empêcher de recommencer en boucle en jeu tellement la danse qui accompagne ce remix rythmée est enivrante. Vraiment.


On est quand même passer à ça sur Dreamcast...


...à ça sur Wii. C'est qu'ils font des efforts chez Gearbox (la société qui produit ce Samba De Amigo à la place de Sega).

Sega proposait pour chacune des deux versions Dreamcast du jeu de télécharger de nouveaux morceaux d'internet, et pas de la merde! Dans le tas, on retrouvait "Open Your Heart" (la chanson de Sonic Adventure), "Dreams Dreams" de NiGHTS Into Dreams, et même le générique de Burning Rangers! Hélas, aucune référence à un quelconque Phantasy Star... Mais bon, y'a NiGHTS et Sonic (ainsi que After Burner, Fantasy Zone ou encore Jet Set Radio), alors je les pardonne. Maintenant, il ne reste plus qu'à espérer que la version Wii proposera elle aussi de s'approprier quelques morceaux sur le ternet... D'ailleurs, il y a plutôt intérêt, parce que ça ferait une sacrée régression face aux épisodes Dreamcast.

La version Wii sera en tout cas un remake des deux épisodes Dreamcast en une version, en plus d'apporter son petit lot de nouveautés. Mais, quand on y réfléchit, créer beaucoup de neuf pour l'épisode Wii est pratiquement inutile vu que que le nombre de personnes aillant joué aux épisodes originaux sur Dreamcast se compte sur les doigts d'une main d'un manchot unijambiste (mais il y en aura toujours pour râler, même si ils ont pas joué à l'ancien). Enfin bon. Ce que nous savons, c'est que les Miis seront de la partie (on peut les apercevoir dans le public, et il semblerait qu'il faille même sélectionner un Mii pour créer une sauvegarde), qu'une bonne dizaine de nouvelles chansons feront leur apparition (en plus des anciennes) ainsi que, apparemment, quelques modes de jeux...

Par ailleurs, la version Wii sera évidemment dénuée de maskass. C'est une bonne nouvelle dans le sens où le jeu verra alors son prix descendre en flèche, on aura plus cette espèce de lag qui a fait râlé tant de personnes dans les niveaux de difficultés les plus durs, et c'est sans parler des fils qui s'emmêlaient lors des parties enchaînées... Mais c'est aussi une mauvaise nouvelle car, dans le même temps, on dit bye-bye aux bruits immersifs et l'apparence festive des maskass pour de simples Wiimotes. Le jeu se jouera en effet soit avec le couple Wiimote/Nunchuk, soit avec deux Wiimotes, pendant que le bruit des maskass sortira des hauts-parleurs des manettes. A ce que j'ai pu voir des vidéos, ça m'a l'air très... Bof. J'ai comme peur que ça démolisse une grande partie du fun du titre qui est d'avoir réellement les instruments dans les mains.


Allez hop, on balance les maskass!

Ceci étant dit, Samba De Amigo est un titre qui se doit d'être essayé à tout prix. Misant plus sur le fun et une ambiance festive que ces Guitar Hero et autres Rock Band (qui eux font plus dans le sérieux, tentant de reproduire l'ambiance d'un concert), sans parler des DDR (où... euh... Il n'y a pratiquement pas d'ambiance, exceptée celle que vous pouvez produire avec vos ami(e)s), Samba De Amigo est un titre musical résolument à part qui devrait faire pas mal de bruit à sa sortie. Moi, ce que je peux prévoir en tout cas, c'est qu'il va se recevoir des mauvaises notes un peu partout, parce que c'est un jeu Sega :).

Fry



Note de Frostis Advance

Cette preview a été rédigé par Fry biiiiiiiiiiiiien avant de savoir certaines choses concernant les personnages de Samba De Amigo Wii, la playlist ou même les accessoires. Mais comme le jeu débarque chez nous le 19 Septembre 2008, il ne faudra pas attendre trop longtemps pour que Fry débarque avec ses maracas!

Test Donkey Kong Country Tropical Freeze sur Wii U
Test Nes Remis sur eShop Wii U
Test Assassin’s Creed IV Black Flag sur Wii U
Test de Batman Arkham Origins sur Wii U
Partenaires :
- Advance Wars Experience - All Soluces - All-Nintendo - GamerObs - Next Nintendo - Nintendo Wii - Wiiz - WireJess -