NintenDomaine à la pointe de la technologie:



Y a vraiment que Fanboo pour sortir un demi-roman analytique sur le pseudo d'un mec.
Lost Spirit, qui commence à cerner le personnage



Sonic and the Secret of the Rings

Seuls les deux (voire trois) premiers épisodes de Sonic sur Megadrive ont marqué l'histoire des studios de développement de Sega. Pourquoi ? Parce que c'était un concept bien nouveau et bien original : on fonce sans trop réfléchir et en plus on sauve de petits animaux tout mignon. Depuis, Sonic a fait du chemin, se rapprochant de divers Mario et autres jeux de plate-formes et d'aventures qui font de Sonic un héros comme les autres et non plus cette chère mascotte de Sega. On passera sous silence les quelques tentatives des studios américains dans lesquels Sonic doit sauver le président des Etats Unis ou Shadow, son alter ego ténébreux, flingue les méchants à tout va.

Rédigé par Akin
7/10/2006


Ca serait rigolo de mettre une peau de banane là ^^

RETOUR AUX SOURCES

Quand Sega nous parle d'un retour aux sources juste après le départ de Yuji Naka, exaspéré (entre autres) par l'utilisation commerciale de son hérisson bleu d'amour, on est en droit d'être en constante alerte. Déjà parce que ça peut vraiment faire plaisir de voir un bon Sonic "à l'ancienne" mais aussi et surtout parce qu'on est en droit de se demander ce que ça peut donner dans la patte du créateur.

Sonic DS a été le premier épisode "à l'ancienne" de Sega. J'avoue ne pas y avoir joué, mais ce que j'en ai entendu est plutôt flatteur. Un jeu beau où ça va vite. C'est ça, Sonic : un concept simple, une animation fluide et des décors de rêve. C'est sûr que tout ça avait été oublié après diverses apparitions de personnages secondaires tous moins charismatiques les uns que les autres et l'intrusion d'énigmes Tomb Raidersques et d'histoires farfelues de domination du monde et de super héros à l'américaine. Bien à la mode mais pas bon pour les nostalgiques et les fans de la première heure qui se transforment rapidement en puristes quand on leur pond de la merde.

Sonic Wild Fire, récemment renommé Sonic and the Secret of the Rings devrait succéder à Sonic DS sur le plan du concept, mais réussir là où les Sonic Adventures de la Dreamcast avaient échoué : effectuer un passage à la 3D qui n'altère en rien l'impression de vitesse, de liberté, de rêve et autres mignionnies (© Akin). Pour ce faire, rien de plus simple : on fonce, on ramasse des anneaux, on détruit des robots hideux et on démolit sa tronche à l'infâme docteur Robotnick, le méchant récurrent de la série qui avait pris ,ces dernières années, des airs de Ben Laden pour mieux plaire à un public toujours plus désireux de fracasser du terroristes à ambitions dominatrices.

Bref, Sonic and the Secret of the Rings a un titre bien naze, mais on espère beaucoup de lui. Retrouver ces sensations d'antan feraient pâlir plus d'un fan de Sega. Et comme c'est exclusivement sur Wii, ça serait tip top, car avec ces joueurs là en plus dans son panel, Nintendo n'aurait plus aucun scrupule à nous sortir des jeux qui ne répondent pas aux normes esthétiques, mâtures et de facilité. Sonic, leader de la Revolution ? Pourquoi pas ?


Votre mission : aller plus vite que l'eau de la cascade !

GAMEPLAY

Commençons directement par ce qui fera de ce jeu un retour aux sources : le gameplay. Ici, c'est super simple. Vous tenez votre Wiimote à l'horizontale (comme il faudra sûrement le faire dans la plupart des jeux de bagnoles). Pourquoi ? Parce que son inclinaison vous permet de faire tourner Sonic. Comment on avance ? C'est simple, c'est la console qui s'en occupe. Sonic court tout le temps sans que vous ayez à appuyer sur le moindre bouton, signe archi clair d'une volonté d'abandonner tous ces aspects de recherche. La sensibilité de la Wiimote sera la principale difficulté. Bien tourner au bon moment pour éviter les obstacles qui ne pourraient que vous ralentir voire vous tuer, pour foncer sur les bumpers qui vous permettront d'accéder à la suite du niveau ou à des passages secrets et bien sûr, pour ramasser tous les rings qui sont comptabilisés à la fin et qui vous donnent du crédit de jeu supplémentaire, ainsi que les billes lumineuses qui, ramassées en grand nombre, feront accélérer votre hérisson fétiche à un point si dément que l'écran en deviendra flou...

C'est tout. Ah non j'allais oublier. Pour sauter, il suffit de lever brutalement votre Wiimote. Un coup et hop, voilà votre Sonic qui saute, si c'est pas merveilleux, ça.

Simple, pas vrai ? Un jeu où on n'utilise même pas les boutons de la manette, c'est fouuuuu ! Mais ne vous y fiez pas, d'après ceux qui ont eu la chance de s'essayer à la version de démonstration affirment que si la prise en main est instinctive, la maîtrise vient avec l'entraînement, de quoi tenir en haleine les joueurs acharnés en quête du parcours sans faute, mais peut-être aussi de quoi décourager les moins assidus.

Il y a quelque chose que j'ignore totalement et que je n'ai lu nulle part, c'est en ce qui concerne la durée de chaque parcours mais aussi sa linéarité. Certes, il faut aller d'un point à l'autre, mais tout cela se fait-il simplement en allant tout droit ou presque ou faut-il bifurquer et se perdre à fond les gamelles dans une vaste contrée ? Super Mario 64 ou Crash Bandicoot ? La réponse une fois le jeu en main.


Vous n'avez jamais rêvé de passer vos vacances au Maroc ?

GRAPHISMES

Sonic fait parti de ces jeux développés sur Wii qui clouent le bec à tous ceux qui émettent encore des doutes sur les capacités techniques de la console. Comme beaucoup pourront vous le dire, un vrai Sonic se doit d'être beau. Pourquoi ? Parce qu'on fait plus attention au décors que dans tout autre jeu, il faut donc que ça soit soigné même si tous les détails passent à une vitesse folle. Ici, c'est le cas. Certains jeux Wii en sont encore à un stade rappelant vaguement la Nintendo 64 dans ses dernières heures, donc très loin de ce qu'on est en droit d'attendre de celle qui succèdera à la GameCube, mais pas Sonic et ses anneaux. Très joli dès le départ, beaucoup plus beau au fur et à mesure du développement, c'est vraiment un jeu nouvelle génération comme on l'entend, en espérant qu'à défaut de gérer la 1080p comme la PS3, notre Wii gèrera au moins le 720p afin qu'on en prenne plein les yeux avec un jeu comme ça.

Ca va vite, c'est beau, c'est coloré, ça fourmille de détails et c'est varié. Que demander de plus ? Forêts luxuriantes, plages sablonneuses, cités maghrébines et autres vallées sont au programme et on peut supposer que, conformément à l'esprit originel de la saga, les niveaux dans l'espace ou dans les airs seront de la partie. Un bon vieux dépaysement sans pour autant chercher à faire du réalisme à tout va. Ca c'est génial !

Tout ça avec un level design digne des plus grosses productions et tout un attirail pour vous forcer à aller vite tels que des pentes bien raides ou des voies plates et longues où votre hérisson pourra prendre toute sa vitesse sans saccades, ça promet, ça c'est sûr. D'après ceux qui ont pu jouer, non seulement l'impression de vitesse est saisissante, mais la vitesse elle-même l'est. Tout défile avec une fluidité remarquable. Du grand Sonic, en somme.


Si la caméra vous suit, ça risque de tourner pas mal !
Heureusement qu'on vous explique comment tenir la manette...

MUSIQUES et SONS

Concernant les musiques, je n'ai pas eu l'occasion d'entendre des morceaux de la bande originale. Or avec Sonic ça peut être bon comme ça peut être mauvais. En gros, soit de jolies petites musiques rythmées mais instrumentées et qui prolongent le rêve, soit des musiques techno de merde sur lesquelles on ne peut rien dire. Les trailers que j'ai vu montraient ce genre de musique, donc je demeure assez pessimiste là dessus, mais on verra bien une fois devant le jeu ce que ça donne en vrai.

Au niveau des sons, ce sont toujours les mêmes depuis des années, et ce n'est que pour mieux nous plaire. Les anneaux qui font "gling gling" c'est toujours si rigolo. Le bruit des bumpers et tout le tralala si cher à l'univers de Sonic... Et les voix, puisqu'il y en aura bien sûr, seront dans la lignée des derniers épisodes de Sonic, donc un peu wesh wesh sur les bords, mais elles ne devraient pas être spécialement nombreuses.

Je ne peux pas dire grand chose de plus là dessus pour l'instant.


C'est là bas que je veux aller vivre mes vieux jours...

DURÉE de VIE

Ici, un point sur lequel Sega ne communique pas beaucoup. Combien de niveaux ? Combien de temps par niveaux ? Combien de boss ? Le jeu sera-t-il une aventure avec un début et une fin (et une histoire) ou sera-t-il basé sur du score-attack... Perso, un mélange des deux me conviendrait parfaitement. Faire le jeu une première fois pour en arriver au bout, une deuxième fois pour éclater mes scores et accéder à des niveaux bonus sans manquer d'expérimenter la vitesse supersonique de l'ami aux piques bleus...

Il est évident qu'un jeu basé sur le score-attack n'est plus aussi bien perçu aujourd'hui que dans le temps, les joueurs (et moi le premier ^^) demandent une histoir,e un déroulement, un début et une fin, une difficulté progressive... Alors qu'est ce que Sega nous a préparé pour ce jeu là ? On peut s'attendre à tout, aux bonnes comme aux mauvaises nouvelles, donc attendons de voir ce qu'il en sera réellement quand le jeu aura été testé par la presse professionnelle lors de sa sortie.


A contre-jour ça doit être pas mal !

CONCLUSION

Tout comme Sonic DS, les cartes ne sont pas tirées, mais le jeu a tous les atouts possibles pour être un hit : Un retour aux sources, un environnement 3D richissime, des graphismes plus que convenables, de la vitesse en veux-tu en voilà... reste juste ce souci de la durée de vie qui m'entête, personnellement, et je ne m'engagerai nullement à acheter ce jeu tant que je serai sûr qu'il tiendra plus de cinq heures dans ma console, durée qu'on les score-attack chez moi (j'ai horreur de ça ^^).

Concernant les sorties, il faudrait regrouper les "1st quarter 2007" et "spring 2007" pour l'Amérique qui amènent facilement vers une sortie fin Mars au Nord du nouveau continent. quant à l'Europe, "deuxième trimestre" est tout ce à quoi on a droit pour l'instant. Alors espérons une sortie en mai pour avoir l'air cool.

Bref, moi je vous conseille de surveiller ce jeu là de près. Même si son titre est pourri, son concept est génial et nous avons ici un hit potentiel qui pourrait bien apporter avec lui toute une tripotée de joueurs de la génération 16 bits. Et ces joueurs là, ce qu'ils veulent, c'est en partie ce que Nintendo essaie de nous proposer avec sa Wii. Y'a plus qu'à espérer que Sonic and the Secret of the Rings soit une réussite totale, un jeu qui marque son temps, contrairement à son sousin qui sortira sur deux autres consoles dont je tairais le nom et qui s'inscrit dans la plus pure tradition des jeux nazes auxquels je faisais mention dans mon introduction...

Akin

Test Donkey Kong Country Tropical Freeze sur Wii U
Test Nes Remis sur eShop Wii U
Test Assassin’s Creed IV Black Flag sur Wii U
Test de Batman Arkham Origins sur Wii U
Partenaires :
- Advance Wars Experience - All Soluces - All-Nintendo - GamerObs - Next Nintendo - Nintendo Wii - Wiiz - WireJess -