NintenDomaine à la pointe de la technologie:



Sa m'a tuer
Coolman, probablement tué par Sa Raddad



The Legend of Zelda : Twilight Princess

Certains trouveront peut-être que c'est un peu prématuré de faire une preview de Twilight Princess sur Wii alors que peu d'images et peu d'informations ont filtré, même concernant la version GameCube, mais comme j'aime bien me démarquer du lot en prouvant que je suis un gros malade mental (et aussi parce que ça me fait chier de n'avoir aucune preview à rédiger au sortir de l'E3), je vous propose d'un côté de faire le point et d'un autre d'imaginer ce nouveau Zelda qui sortira aussi bien sur GameCube que sur Wii.

Rédigé par Akin
3/06/2006

DEUX JEUX ?

Deux jeux ? en tout cas il y aura deux versions ! D'un côté, la version GameCube que l'on attend depuis pas mal de temps déjà (elle devait sortir en juin 2005 je le rappelle) qui proposera une jouabilité plus classique, à la manette, et de l'autre, la version Wii qui proposera non seulement une jouabilité totalement révisée et parfaitement adaptée à la Wiimote, mais également quelques petits changements au cours du jeu.

Actuellement, le rêve ultime du fan de Zelda, c'est de se payer son Twilight Princess au début de la prochaine année scolaire, de se le bouffer à fond sur GameCube et de le redécouvrir une fois la Wii sortie. Seulement Nintendo n'a encore rien communiqué concernant les deux versions. On sait qu'un The Legend of Zelda : Twilight Princess est prévu pour la sortie de la console, en fin d'année si tout va bien, mais on ne sait pas si la version GameCube la précèdera, si les deux versions se trouveront sur un seul et même disque, si à l'inverse il y aura un disque GameCube et un disque Wii et encore si les deux versions seront vendues séparément... Bref, le flou total. Certaines rumeurs viennent même pimenter le tout en disant que la version GameCube ne sortira qu'en édition limitée et aux Etats Unis seulement (les rumeurs ont souvent tendance à oublier que le Canada fait également parti de l'Amérique du Nord ^^).

Un flou total qui se veut assez déstabilisant. C'est sûr que l'idéal, ça serait de se payer le jeu vers le mois d'octobre, de le dévorer avec sa GameCube et de profiter de nouvelles options en insérant le jeu dans la Wii à sa sortie que l'on espère en décembre pour l'Europe. Mais nan, on ne sait pas, on ne sait rien, on attend, Nintendo ne dit rien ! Du coup il faut se préparer au pire comme au meilleur et mettre un peu d'argent de côté en conséquence. L'annonce, si elle n'est pas faite durant l'été, devrait tomber au mois de septembre, ce qui ne nous laissera pas beaucoup de temps pour nous préparer psychologiquement :o)

M'enfin bref, la version GameCube a déjà été l'objet d'un aperçu preview sur NintenDomaine l'an passé, et comme je ne juge vraiment pas nécessaire de remettre cette preview à jour compte tenu du peu d'informations à être passées depuis, je préfère me concentrer sur la version Wii. alors c'est parti.


Ca c'est la version GameCube ! Comme je sais ?
Facile, l'image date de l'année dernière ^^

HISTOIRE

Comme je n'ai pas envie d'être autant spoilé que pour The Wind Waker, j'évite farouchement les sites spécialisés sur Zelda qui vont à la pêche aux informations comme c'est pas permis de façon à gâcher tout le jeu. Mais de toutes façons, j'ai comme l'impression que les informations concernant l'histoire ne se comptent même pas au compte-goutte : y'en a pas. Elles datent donc de l'année dernière, ce qui ne changerait rien de l'article GameCube que j'ai rédigé il y a un an... Mais comme je suis gentil, beau, adorable et sexy, je vous le réécris (même pas de copier-coller, admirez le dévouement) de façon à ce que ça serve à quelque chose (et j'avoue que j'ai du temps à perdre, il est une heure du matin et mon voisin fait la fête donc je ne suis pas couché -_-).

Dans chaque épisode de Zelda, une bien jolie légende entoure l'histoire, il y a toute une petite mythologie autour de cette saga qui rend chaque épisode unique et d'une profondeur inégalable. Si on sait que Eiji Aonuma a dit que ce nouvel opus serait la suite de Ocarina of Time (ce qui n'indique pas que le Link de cette histoire sera le même que celui qui voyageait dans le temps sur Nintendo 64), on ne sait pas si c'est une suite chronologique ou une sorte d'héritier, un peu comme Perfect Dark qui est la suite de GoldenEye, si vous voyez ce que je veux dire. Vous connaissez peut-être ma position sur toute tentative de chronologie entre les épisodes, donc je serai chiant une fois de plus, hin hin hin ! Mais même si c'était effectivement la suite, qui se passerait une dizaine d'années plus tard (1998 - 2006 ça fait presque 10 ans ça ^^), rien ne nous indique que c'est sur la même base que se déroulerait l'histoire, avec la création du monde, la guerre du passé, Ganondorf et compagnie. L'histoire semble de toutes façons embrayer sur quelque chose de totalement différent ressemblant d'avantage à un A Link to the Past qu'à un Ocarina of Time.

L'histoire commence dans le petit village de Toaru dans lequel vit un jeune fermier du nom de Link. Son travail ? Surveiller les troupeaux depuis la scelle de sa fidèle jument du nom d'Epona. C'est un petit village où tout semble se dérouler pour le mieux, les jeunes viennent en aide aux plus anciens, les plus forts s'occupent des tâches les plus physiques pendant que les plus faibles s'occupent des choses les plus simple. Et comme dans tout village, il y a un Maire, celui-ci est très vieux, d'ailleurs, et par un soucis de santé, il ne peut se rendre à la réunion annuelle des Maires d'Hyrule qui se déroule dans la ville de Taorm. Conscient de son devoir, le Maire donne pouvoir à Link de le représenter durant cette convention. Le jeune homme se rend alors là bas après avoir changé de vêtements (parce que la tenue traditionnelle du village ça fait un peu plouk sur les bords) et accompagné de sa petite fée Navi, seulement une fois arrivé à Taorm, les ennuis commencent.

C'est touuuuuuuuuut ! Moi aussi ça me fout la rage, on ne sait pas ce qui se passe ensuite, on ne connaît même pas le rapport entre cette histoire et le titre du jeu. Il y a juste une autre information capitale puisque de là découle une partie de l'originalité du jeu. Pour une raison encore bien mystérieuse, il existe un monde parallèle à Hyrule du nom de Twilight Realm. J'ai cru comprendre que le Royaume Twilight commençait à empiéter dangereusement sur Hyrule, assimilant une partie de ses terres comme à la collision entre deux dimensions. Ce n'est peut-être pas ça, hein ! Bref, Link sera amené à se rendre dans ce Twilight Realm, mais manque de pot, quand il se rend la bas, son apparence s'en voit altérée : il se transforme en chèvre ! Hum... non, en loup. Et comme au Royaume Twilight on n'aime pas les loups, on a vite fait de l'enfermer dans une sorte de prison. C'est là qu'intervient un tout nouveau personnage : Midna, une espèce de petite créature de sexe inconnu qui va guider Link dans ces terres ravagées en le chevauchant et l'aidant à vaincre ses ennemis.

Du reste on sait que Zelda et Ganondorf seront également de la partie, mais on ne sait pas trop commet ils apparaissent. Alors maintenant que tout ça est dit, je vous laisse imaginer comment tout va se goupiller et on verra une fois le jeu sorti si les scénaristes n'ont pas profité du silence radio pour modifier quelques trucs... Notamment ceci : il semblerait que le jeu se déroule sur plusieurs années et que l'on voit Link passer de l'adolescence à l'âge adulte. Il paraîtrait même que Link enfant serait de la partie... doit-on croire à un come-back des portes du temps ou à une histoire qui se déroule sur toute une vie ? On n'en sait trop rien, le jeu est censé commencer alors que Link est adolescent, gardien de vaches... à suivre !


En tout cas, la magie est au rendez-vous !

GRAPHISMES

Si vous vous souvenez des trailers des deux années passées (2004 et 2005), vous devez bien sûr vous rendre compte à quel point tout cela a évolué. Les images certifiées GameCube nous laissent rêveurs, on se dit alors que le potentiel de cette console a été misérablement gâché durant toutes ces années et que finalement, la nouvelle génération arrive peut-être un peu trop tôt (je parle de la génération HD machin chose pas de la génération Wiimote ^^). Concernant les images Wii bah... déjà on n'en a vu qu'une seule véritablement officielle, le reste s'est déroulé sur quelques vidéos tournées lors de l'E3 à la suite duquel on a appris que les Wii qui se trouvaient là bas n'étaient en fait que des GameCube boostées...

Théoriquement et je dis bien théoriquement, il ne devrait pas y avoir de grande différence entre l'affichage graphique sur GameCube et sur Wii, c'est à dire que ça serait ultime pour notre chère NGC et pas trop mauvais pour la Wii qui n'a absolument pas la prétention de péter la baraque avec sa puce graphique. On saura s'en contenter, il n'y a qu'à regarder les images qui sont passées cette année, c'est tout bonnement magnifique ! L'univers qui semblait déjà vaste dès les premières vidéos continue à s'agrandir et à sa remplir pour proposer, et ça c'est mon rêve absolu, des balades à dos de cheval dans des plaines gigantesques et pas vides pour autant. Le style graphique, s'il a été amélioré, reste toujours le même. On le qualifie de photo-réaliste, mais il reste en décalé de la réalité. Les couleurs et les designs sont irréels et montrent bien que Hyrule, quoi qu'il arrive, c'est un autre monde. Sans se rapprocher d'un Cell Shading, le style n'est pas sans rappeler les illustrations crayonnées, on ne se croit plus dans un dessin animé comme dans The Wind Waker, on se croit dans un tableau, une aquarelle légèrement granuleuse qui a bien eu le temps de sécher au cours des siècles... C'est très poétique en tout cas.

C'est vrai que l'affichage est dans la lignée de Ocarina of Time, mais les personnages font quand même beaucoup moins poupée de cire. En tout cas, moi je trouve ça prodigieusement beau. Il reste cependant un seul et unique problème que l'on remarque à chaque nouvelle vidéo ou à chaque nouvelle image : l'herbe. Si les herbes hautes ont le mérite d'être très bien faites, les pelouses ou chemins en herbe à vache font toujours très plats et pixélisés. Sur des images fixes ça cloche, mais peut-être qu'une fois bien imprégnés dans le jeu on n'y fera plus attention ! En ce qui me concerne, au regard des capacités des consoles, je préfère avoir une herbe pas tip top mais de vastes étendues que le contraire, parce que comme je disais, me balader dans un univers immense en 3D, c'est mon rêve. Et Hyrule c'est ma destination estivale de premier choix ^^

Petite chose à noter pour ceux qui ne suivent pas tellement l'actualité : le Twilight Realm qui était censé être monochrome (nuances de gris) prend définitivement des couleurs, des couleurs beaucoup plus pâles, peut-être plus pastel, plus grasses en tout cas, et plus chaudes également. Moi je trouve ça dommage dans un sens puisque Link sera en loup dans cette zone là, or les loups, comme tous les canidés, ne voient qu'avec des nuances de bleu-gris, du coup je trouvais ça rigolo, un petit plus pour l'immersion... M'enfin si les développeurs ont préféré remettre de la couleur, c'est peut-être parce que ça devenait un peu trop morbide à la longue. Ca serait quand même triste qu'un Zelda vous donne envie de sauter par la fenêtre.

Autre chose que j'ai bien envie de mentionner, parce que c'est peut-être classique aujourd'hui mais ça sera nouveau pour un Zelda : les villes et villages semblent bien remplis, avec de nombreux personnages divers, vaquant à leurs propres occupations. Eiji Aonuma nous promet des places du marché vivantes, avec des figurants suivant leur propre itinéraire, tout ça pour remplir l'écran... ça promet un bon nombre de bousculades dans les rues pavées d'Hyrule :o)

Dernier point, là c'est plus quelque chose de personnel... dans Ocarina of Time, Nintendo avait fait appel, notamment pour la place du marché ou le parc du Temple du Temps, à la technique des plans fixes, donc une 3D pré-calculée qui permet de limiter les requêtes afin d'afficher plus de jolies choses. Ce n'était qu'une façon de contourner les faibles performances de la Nintendo 64 par rapport à ce qu'on attendait d'elle, mais ça donnait tout un charme à certains passages du jeu. Et moi j'ai regretté de ne retrouver ça ni dans Majora's Mask ni dans The Wind Waker alors... même si c'est juste pour faire style, ça me ferait plaisir de revoir quelques plans fixes, ça peut également avoir sa signification. Alors j'espère qu'il y en aura, voilà ! Question de symbolisme à deux balles ^^


Warning, warning !
Incoming érection !

MUSIQUES et SONS

Nintendo a déjà édité pas mal de jeux, sur GameCube, avec des musiques jouées à l'orchestre. On pourrait citer notamment Super smash Bros. Melee, Eternal Darkness, Final Fantasy : Crystal Chronicles ou Baten Kaitos. Mais jamais auparavant, Nintendo n'avait développé de jeux dont la bande sonore avait été jouée à l'orchestre. C'est donc une grande première pour la maison mère qui en profite pour remettre Koji Kondo sur le devant de la scène, à la composition des musiques. Je n'ai pas encore pu trouver quel orchestre Nintendo avait choisi pour jouer les mélodies de ce Zelda, tout ce que je sais, c'est qu'il s'agi d'un orchestre d'Europe de l'Est, ceux-ci étant réputés pour leurs musiques beaucoup plus sombres et plus graves que tous les autres orchestres du monde. Koji Kondo a pour la peine pris le temps de s'entretenir avec d'autres compositeurs qui ont pu l'orienter, sans pour autant se priver de retoucher ses anciennes mélodies toutes plus mémorables les unes que les autres.

Actuellement, si les enregistrements doivent être terminés depuis belle lurette, on n'a pu entendre que quelques pistes, notamment celle du village natal de Link, une musique douce dont la mélodie principale, assez courte, est jouée à la flûte ainsi que celle des balades à cheval qui n'est pas sans rappeler celle de la Plaine d'Hyrule de Ocarina of Time mais avec des sonorités beaucoup plus naturelles interprétées par des instruments à vent qui ne manquent pas de foirer leurs accords pour rendre la chose beaucoup plus folklorique. Et... au sommet de tout ça, certaines autres musiques font appel à la voix humaine, et moi je trouve ça super top moumoute ! Le seul bémol, c'est le traditionnel "tin nin nin niiiiiiiin" qui perd un peu de son charme à ce que j'ai pu entendre... Un peu sourd et qui manque de percussions. M'enfin on verra ce que tout ça donnera sur nos téléviseurs stéréo ou sur nos enceintes Home Cinema (pourquoi s'en priver ?).

Les voix seront toujours de la partie puisque Nintendo a fait appel à certains de ses doubleurs dont on connaît déjà tous les qualités à travers les récents épisodes de Zelda. M'enfin il y a fort à parier que tout ça restera dans le domaine de l'exclamation, c'est vrai qu'on imagine assez mal de véritables dialogues parlés dans un Zelda maintenant. Enfin sait-on jamais ?

Et concernant les bruitages, y'a qu'à se laisser bercer par les trailers pour se faire une idée de ce que ça donne. Magie, fantaisie, réalisme. Voilà trois mots qui devraient résumer parfaitement les bruitages de ce jeu. De purs moments de bonheur en somme. A profiter d'urgence avec un son en 5.1 : vous n'êtes pas sans savoir que la Wiimote disposera d'un haut parleur ! hé bien certains sons s'en échapperont, déjà les sons quand vous prenez des rubis et quand vous donnez un coup d'épée, mais il y aura même une petite fonction immersive à signaler : quand vous bandez votre arc, le son de la corde sortira de la Wiimote et quand vous tirerez la flèche, le son partira de ce petit haut parleur pour aller rejoindre votre téléviseur ou les enceintes avant de votre ensemble Home Cinema. Que du bonheur, pas vrai ?


Muuhuhuhuhu ! Imaginez les "bloup" qui vont sortir de votre manette ^^

GAMEPLAY

C'est ici que réside la grande particularité de la version Wii. La version GameCube se contentera, elle, de reprendre la jouabilité de The Wind Waker qui est elle-même une reprise de celle de Ocarina of Time. Sur Wii, la Wiimote et l'extension nunchaku feront toute la différence. Chacun pourvu d'un détecteur de position, l'écart entre les deux parties (la télécommande et le stick) pourra vous servir dans diverses occasions, les mouvements que vous ferez avec vos deux mains dans d'autres occasions... voici quelques exemples qui ont été donnés.

Pour tirer une flèche, tendez les deux bras, appuyez sur A et repliez votre bras droit comme quand vous faites, effectivement du tir à l'arc. Bouger vos deux mains dans une position relative pour viser et lâchez A pour décocher votre flèche. Autre exemple, la pêche, effectuez un mouvement de lancer avec la télécommande (on peut supposer que plus votre geste sera vif, plus votre hameçon ira loin), et effectuez un mouvement de manivelle avec le stick afin de rembobiner votre fil. Les gros poissons risquent de vous demander bien des efforts, comme dans une vrai partie de pêche ! Le reste en est pour l'instant au stade de supposition, mais on peut aisément se figurer le maniement du boomerang, par exemple : on arme avec A, tout en tenant la télécommande derrière sa tête, on vise et on lance. Que du bonheur :)

C'est au niveau des combats à l'épée que vient la surprise. Alors qu'on attendait tous de pouvoir se défouler en donnant des coups d'épée tranquillement assis sur son canapé comme on pouvait le voir dans le trailer de présentation de la Wiimote, Nintendo a préféré ne pas faire appel à cette fonction, pensant et on s'en doute bien, que ça serait beaucoup trop fatiguant. Appuyer sur A suffira donc à donner des coups d'épée, mais il y a fort à parier que l'orientation de la Wiimote déterminera la puissance et le type (horizontal, vertical, plongé...) de l'attaque. On sait cependant qu'à certains moments, il sera possible (ou obligatoire ?) d'utiliser le maniement dans l'espace pour donner des coups d'épée. Même si rien n'a été annoncé sur ce sujet, je suppose que les combats à cheval auront droit à leur franche partie de rigolade.

A signaler, si l'équipement classique de l'ami Link, épée, boomerang, bombes et arc sera bien présent, de nouveaux objets exclusifs pourraient bien venir se greffer à la partie. De là deux suppositions : y aura-t-il des armes exclusives à la version Wii, qu'il serait impossible à manier avec une manette normal comme celle de la GameCube ? Ca reste à confirmer, mais on peut toujours espérer. Enfin une partie de ces armes exclusives ne seront à utiliser que dans le Royaume Twilight, ce sont les armes de Midna en gros.

En ce qui concerne le déroulement du jeu, il sera dans la lignée des bon épisodes, à savoir un grand nombre de donjons (à 80% du développement il y en avait déjà un de plus que dans Ocarina of Time ce qui nous en fait déjà 9 de sûrs, plutôt pas mal à côté des Majora's Mask, Wind Waker et Minish Cap qu'on a eu ces dernières années), de vastes étendues à visiter et revisiter pour découvrir de nouveaux trésors, des dialogues, des énigmes, des quêtes annexes et tout ce qui a fait le charme des grands Zelda à travers les âges. Tout ça pendant plusieurs dizaines d'heures de jeu, que demander de plus ?


Ca a l'air trop spé le Royaume Twilight !

CONCLUSION

Encore beaucoup d'incertitudes et bien d'autres choses à découvrir soit lors des annonces futures soit lorsqu'on aura le jeu entre les mains. Avec ses graphismes somptueux, ses musiques orchestrales, ses bruitages immersifs et son gameplay novateur et pourtant très intuitif, The Legend of Zelda : Twilight Princess sur Wii risque fort d'être l'un des plus grands atouts du lancement de la Wii : un jeu qui utilise si bien les nouvelles fonctions pour montrer que les adaptations sont possibles, c'est tout ce qu'il faut pour convaincre le public et les développeurs des bienfaits de la nouvelle console de Nintendo.

On peut cependant regretter que la version GameCube soit la grande laissée pour compte de l'histoire ! J'espère de tout cœur que Nintendo n'oubliera pas son petit cube violet et les joueurs qui lui sont fidèles et qui n'auront malheureusement pas les moyens de se payer la Wii le jour de sa sortie.

Présenté en mai 2004, montré alors que EAD travaillait déjà depuis presque deux ans dessus, le développement de ce jeu aura duré en tout quatre années, alors sachant que le développement ne comprend pas autant de problèmes que celui de Ocarina of Time (adaptation de l'univers en 3D, innovation dans la jouabilité et maîtrise des capacités limitées de la console) et que bien des choses ont déjà été faites et n'attendaient plus qu'à être réutilisées, on peut clairement dire que c'est l'épisode de la saga qui aura demandé le plus long développement dans toute l'histoire. Eiji Aonuma nous promet un grand jeu (en même temps il va pas dire "c'est une daube ne l'achetez pas" ^^), et il a intérêt à être immense, voire encore plus que ça ! Non seulement parce qu'on l'attend depuis longtemps mais aussi et surtout parce que EAD n'a plus le droit de nous décevoir avec Zelda ! On veut du grand, du beau, du spectaculaire, comme à l'époque de A Link to the Past ou de Ocarina of Time.

Akin

Test Donkey Kong Country Tropical Freeze sur Wii U
Test Nes Remis sur eShop Wii U
Test Assassin’s Creed IV Black Flag sur Wii U
Test de Batman Arkham Origins sur Wii U
Partenaires :
- Advance Wars Experience - All Soluces - All-Nintendo - GamerObs - Next Nintendo - Nintendo Wii - Wiiz - WireJess -