NintenDomaine à la pointe de la technologie:



selon Zahô c'est dû à une architecture chelou
(sknot, toujours la bonne référence)

Retour à l'index du Prof

Gunpei Yokoi
Les raisons de son départ

Si vous ne connaissez pas le grand homme qu'était Gunpei Yokoi, dites vous qu'il est celui qui a, en grande partie, mené Nintendo sur la voie du succès. Ses inventions, dont les plus connues en occident sont le Game Boy, le Game and Watch ou la croix directionnelle ont fait de lui un homme très important de chez Nintendo.
Pourtant, après trente ans de bons et loyaux services, il démissione.
Revenons sur les raisons officielles de son départ.

Rédigé par Fire Rafou
le 30/10/2010

Retournons quelques années avant son départ, disons un peu avant 1995.

C'est durant cette époque, que certains qualifient comme "l'âge d'or du jeu vidéo" que Gunpei Yokoi commence à se sentir un peu mal à l'aise chez Nintendo. Durant les trente années passées, cet homme a développé ses jouets et autres produits, en repensant de manière originale des technologies sur le déclin. Là est d'ailleurs toute sa philosophie.

Cependant, si Nintendo et surtout l'ancien président, Hiroshi Yamauchi, lui ont un peu laissé carte blanche durant des années, l'heure était désormais à la course technologique. Le président, lui-même étant très impliqué dans cette course, surtout avec l'arrivée en 1994 de la Playstation. Une Super Nintendo avec la meilleure carte son et les meilleurs graphismes, ajoutés aux recherches et investissements pour le développement de la N64, Gunpei Yokoi commençait à regretter le Nintendo d'avant.
C'est alors qu'il eut envie d'indépendance, de créer une société qui serait l'image du Nintendo des jeunes années de Yokoi. Avant de partir, il tint à offrir à Nintendo un dernier cadeau, un dernier succès : Le Virtual Boy.

Comme vous le savez tous, même pour ceux qui n'en n'ont jamais entendu parler, la console en relief de Yokoi s'est viandée et fut un échec commercial.

C'est suite à l'annonce de son départ inattendu de chez Nintendo, en 1996, que les médias affabulent et tentent d'en expliquer les motivations. La conclusion la plus probable vu de l'extérieur était bien évidemment l'échec de son Virtual Boy. Ca, ajouté au grand sens de l'honneur que l'on connait des Japonais, il est évident que la console rouge avait bon dos. Certains iront même dire que Yamauchi l'aurait flanqué à la porte.

Cependant, comme je l'ai dit plus haut, ça n'est pas le cas. Gunpei Yokoi avait cette envie de quitter Nintendo depuis longtemps car sa vision des choses n'était tout simplement plus en accord avec celle de son entreprise (vision que Nintendo a d'ailleurs changée avec la Wii et la DS).

De plus, et ce que l'on oublie de mentionner, c'est que Yokoi a quand même fourni son dernier cadeau à Nintendo, si bien qu'il a dû repousser d'un an son départ de l'entreprise.
Le Game Boy Pocket fut donc le dernier produit du créateur pour Nintendo. Cette portable n'étant finalement qu'une itération de sa précédente création, il est normal de penser que le Virtual Boy soit la cause de sa démission.

Dites merci au prof de nous avoir rétabli la vérité.

Fire Rafou

Test Donkey Kong Country Tropical Freeze sur Wii U
Test Nes Remis sur eShop Wii U
Test Assassin’s Creed IV Black Flag sur Wii U
Test de Batman Arkham Origins sur Wii U
Partenaires :
- Advance Wars Experience - All Soluces - All-Nintendo - GamerObs - Next Nintendo - Nintendo Wii - Wiiz - WireJess -