NintenDomaine à la pointe de la technologie:



selon Zahô c'est dû à une architecture chelou
(sknot, toujours la bonne référence)



Metroid Fusion

Metroid, c’est une série qui a commencé il y a un petit bout de temps, sur NES, et inventée par un gars talentueux, Gunpei Yokoi... Enfin bref, je ne suis pas là pour vous faire un historique des Metroid (en plus je m’y connais pas trop) mais plutôt pour vous parler du dernier en date : Metroid Fusion, aussi appelé Metroid IV…

Rédigé par Smily et Fry
19/12/2002

UN SCENAR BIEN MYSTÉRIEUX

Cela se passe après l’épisode Super Metroid, sur SNES, alors que Samus croyait avoir éradiqué tous les métroïdes de la surface…
C’était lors d’une inspection de routine, sur la planète SR388 (je les retiens jamais, moi, ces noms). Samus rentra en contact avec un virus, jusqu’alors inconnu. Le parasite menace alors d’interférer les fonctions vitales du cyborg (en clair, elle va mourir). Elle est alors ramenée d’urgence à la station spatiale, où les scientifiques tentent de la sauver…


Les scientifiques tentent de sauver Samus.

Une solution, ils en trouvèrent une. En fait, le seul moyen de sortir Samus de ce pétrin, ce serait de lui injecter un sérum, élaboré à partir d’ADN de métroïde, afin de la sauver de ce pétrin, à savoir le virus X, tel qu’il a été baptisé. Remise vite sur pied, elle se rend vite compte que la plupart de ses capacités ont été supprimées, chose due au contact avec le virus. De plus, sa combinaison a subi une modification apparente… Elle a absorbé le virus… autrement dit fusion.


Le sérum à base d’ADN de métroïde.

Bilan : Samus peut absorber les différentes capacités de ses ennemis vaincus.
Elle est alors envoyée sur une station orbitale, B.S.L., où une mystérieuse explosion s’est produite, et elle soit découvrir le pourquoi du comment. 
Raison : apparemment inconnue.
Chances de survie : 05%
De plus, la mission est supervisée par un ordinateur, un étrange ordinateur…
Explosion volontaire ? Samus se ferait-elle conduire dans un traquenard, où elle en serait l’appât ? Pourquoi envoyer un agent avec si peu de chances de survie, dans un environnement aussi hostile ? Peut-être un tr… Ouarf, j’en ai déjà trop dit :o)


Samus… « guérie »

Voilà ce qu’est le scénario de Metroid Fusion. A dire que ça donne vachement envie d’y jouer, non ? Enfin, la plupart des gens disent que l’histoire est beaucoup plus travaillée que dans les anciens épisodes, et je suis d’avis pour le dire aussi. Et puis, je ne vous ai pas tout dit… Beaucoup de choses sont à découvrir, en avançant dans le jeu… 

AMBIANCE

Ce que l’on redoutait le plus, au sujet de cet épisode, c’est que l’ambiance des anciens Metroid ne soient pas conservés. Ben oui, parfois, une suite n’est pas faîte par les mêmes gars, et l’essentiel du jeu n’est pas là. Alors, à votre avis, les développeurs et designer ont-ils réussi à retranscrire les différents aspects de Metroid ? Eh bien, la réponse est plus qu’évidente : Oui.

Commençons par les graphismes… Pour commencer (ben oui, ‘faut bien), ils sont vachement sombres, et c’est encore par respect pour les anciens épisodes. Après, euh… Ben c’est super joli ! Les graphismes égalent au moins ceux de Super Metroid sur Super Nintendo, et ça, c’est tant mieux ! En fait, les décors vous foutent vachement la pression. Déjà qu’on ne sait pas grand-chose sur le scénar’, alors on se demande vraiment ce qui s’est passé dans les niveaux, sachant que parfois, on trouve des murs cassés, des containers pétés… Enfin, on sait que ce sont les virus qui ont fait tout ça, mais pourquoi les scientifiques de la station cherchaient à les étudier ? Hum…


Un organisme mutant, qui vous bloque le passage

Au niveau de l’environnement sonore, je vous le dis d’ores et déjà, une fois pour toutes : c’est excellent ! Les musiques sont vachement discrètes, d’accord, mais ça renforce le côté « on sait pas trop ce qu’on fout là ». Vous voyez ? Et puis, avec les bruitages, ça donne vachement ! Par exemple, vous êtes dans une salle, vous voyez une méga ombre passer derrière, avec un joli fiooooooouuuuh, et la musique qui s’intensifie.

Sinon, j’ai pas trop reconnu de thèmes des autres Metroid. Ah si, vous savez, celui quand vous commencez, le « tintin tin tin tiiin tiiiiiiiiin ». Comme autre particularité, on reconnaît sans mal les bruitages du jeu sur Super Nintendo.


Mais… Qu’est-ce qui s’est passé ??

Voilà voilà, tout ça pour dire que la bande son du jeu est géniale, stressante à souhait, tout à fait dans la lignée des Metroid :o)

 

SAMUS ARAN

Aloha, maintenant c'est Fry aux commandes. Alors moi, je suis là pour vous parler des.... capacités, merci pour ceux qui suivent (si y'en a qui décrochent alors que je viens à peine d'arriver, ça va être beau quand je vais rentrer dans le sujet). Donc, Samus est dotée de tout plein de trucmuches sur sa combinaison à rayons gamma + 7,5.

Pour commencer, elle peut sauter (c'est déjà ça). Elle peut même avancer ! Si si, je vous jure ! Bon sérieusement, ayant piquée le bras de Robocop, elle a des super pouvoirs dessus : elle peut tirer, charger son tir, elle dispose aussi de missiles (par contre, y'a pas de Kamehameha, j'ai beau chercher...). Je m'explique : la croix sert à bouger la madame, le bouton A à faire sauter la madame, le bouton B à faire tirer la madame, le bouton R sert à switcher entre les missiles et le tir laser, et enfin le bouton L sert à viser en diagonale.

Alors au début, on se tape un vieux piou-piou, et on a même pas de missiles. En fait, la maniabilité s'apprend petit à petit. On commence par récupérer un tir plus puissant, puis un triple-tir et puis... Avec les missiles, vous aurez le droit à une upgrade qui permet de geler les coucougniettes (et pas que ça) des ennemis. Allez, j'vous montre un peu maintenant.


Ca c'est le triple tir laser, qui fait triplement mal.


En restant appuyé sur le bouton B, 
on concentre l'énergie cinétiquement magnétique du tir laser, 
ce qui occasionne du gros bobo quand même...


...La preuve en image. Personnellement, 
j'aimerais pas me trouver en face d'elle.


Les voila les fameux missiles.
Le monstre en face, il a très froid. 
Encore un p'tit coup dans sa tronche et...


…ça libère notre ami le virus X, mais aussi notre ennemi, 
car ce méchant truc a créé une copie de Samus, le SA-X.

J'ai oublié de parler d'une ou deux capacités qui sont pourtant le fondement de Metroid. Déjà, Samus peut se mettre en boule... Oui, vous aussi quand on vous énerve, mais ce n'est pas ça que je voulais dire. Elle peut vraiment se mettre en boule, et après, ça roule ! (hum, désolé....). Elle dispose de bombes quand elle est en boule, et par la suite elle aura une upgrade de ces bombes. En fait, au début du jeu on vous donne des capacités qui s'upgraderont dans le jeu. J'ai évidemment omis quelques capacités que vous découvrirez vous mêmes en jouant na ! :p

Pour finir, évidemment que tout ce joli matos se dirige au doigt et à l'œil, y'a aucun problème de maniabilité.

DURÉE de VIE

En ce qui me concerne, ça fait très mal, mais alors beaucoup beaucoup. Enfin, jugez par vous même, une image vaut mille mots qu'on dit.

Ah oui, ah ça, je vous avait dit que c'était pas joli à voir. Et pourtant, j'ai prit mon temps tellement j'adorais ce jeu (j'adore tuer les ennemis hihi). Après, je sais pas du tout si il faut prendre le temps que j'ai mis à finir ce jeu comme une référence. Disons que c'est une moyenne. Enfin, pour ma pomme, le jeu était hyper court, et c'était donc la giga honte. Quand on dit qu'aujourd'hui les jeux sont trop court, c'est pas pour faire beau hein.

SINON...

Eh bien, on ne vous a pas encore tout dit au sujet du jeu avec Fry... Alors alors… Déjà, au sujet de la durée de vie. Vous pensiez qu’elle était courte ? Eh ben, les développeurs du jeu ont pensé à ça… Ben oui, au fait, il y a cinq fins disponibles dans le jeu. Ca dépend du nombre d’heures par lequel vous avez fini le jeu (moins de 5h pour la vraie fin), et le pourcentage des secrets cachés (100% pour la vraie fin). Tiens, ça tombe bien qu’on parle des secrets, puisque Metroid Fusion en a à foison ! Au fait, il doit y avoir des tas de pièces cachées, de bonus, d’upgrade, et plein d’autre trucs à découvrir dans le jeu. Vraiment, de ce point-ci, Metroid IV assure ! Je sais pas si vous voyez, mais chaque salle contient un petit mur qui se casse, et qui donne accès à une salle planquée. Enfin, il doit y en avoir une centaine dans le jeu, et ça doit être vraiment balèze de toutes les découvrir.

Après, un petit truc sur les salles de sauvegardes : c’est exactement comme dans Super Metroid, vous devrez les rechercher à travers les niveaux, vous placer sur une plaque, et puis, sauvegarder… C’est archi simple, alors je l’ai zappé. Après, il y a la salle des données, où vous pourrez récupérer de nouvelles capacités, et la salle de recharge, où vous pourrez recharger votre équipement.


Ca, c’est la salle de sauvegarde...

Tant qu’on est dans les salles, sachez que pour avancer dans l’aventure, vous devrez rejoindre chaque salle des cartes. Il y en a une dans chaque partie du vaisseau spatial, et vous vous ferez briefer avant de partir en exploration. Au niveau des briefings et des sous missions, elles sont plutôt diversifiées. Au début, vous devrez détruire les virus qui sont présents dans la station. Puis, peu à peu, ça variera un peu. Par exemple, un moment, vous devrez sauver des animaux. A un autre, vous devrez détruire des générateurs, etc. … Enfin bon, c’était juste histoire de dire que le jeu était légèrement varié, tantôt niveau objectifs, tantôt niveau environnements (eh oui, ils sont plutôt variés, mais beaucoup moins que l’opus précédent).

Une autre petite chose, mais avant tout, sachez que Metroid Fusion se place dans la catégorie des jeux d’exploration plus que d’action (enfin, c’est mon avis). D’une part, cette classification (made in moi) est soutenue, comme dit plus haut, par le fait de la recherche des bonus (secrets). Et puis, pour avancer dans ce jeu, il ne faut pas tirer sur tout ce qui bouge, bien au contraire. La plupart du temps, on se dit, « mince je suis coincé y’a pas de sortie ». Eh bien non, il y a toujours une voie d’accès dans Metroid Fusion. Une caisse à casser, un mur à détruire, un rebond sur un mur… Enfin, on est souvent bloqué dans le jeu, et on doit vraiment chercher à avancer, ce qui change un peu de la plupart des jeux…

Et puis, la difficulté est vachement élevée. J’avoue avoir ramé pour tuer certains boss… Ah oui, les boss ! Je les avais oubliés. Eh bien en fait, c’est vachement simple. A chaque fois que vous visiterez une partie de la station spatiale, à la fin il y aura un boss, plus ou moins dur, que vous devrez affronter. Ils ont chacun leurs points faibles, alors bon, vous risquez de mourir une ou deux fois avant des les battre ;-) Juste une dernière petite chose : une nouvelle technique est souvent à la clé d’un boss :o)


Un des premiers boss du jeu (en fait c’est le premier)

EN BREF...

GRAPHISMES : 18/20
Je mets cette note, mais bon, j’ai souvent été gêné par la sombreté (^^) des décors, et sur l’écran de la GBA, c’est pas toujours évident. Mais les scènes cinématiques sont splendides !

GAMEPLAY : 19/20
Parfaite. Chaque mouvement est ultra simple à effectuer. Après les dix premières minutes de jeu, ça roule !!

SCÉNARIO : 17/20
Personnellement, j’adore le côté science fiction, et le mystère omniprésent. Et en plus, il est plus travaillé que dans les autres :o)

MUSIQUES et SONS : 16/20
Musiques discrètes, mais vachement bien ! Les bruitages aussi, ne sont pas si mal…

DURÉE de VIE : 13/20
Aïe, là ça fait mal. Mais bon, on revient souvent sur le jeu pour essayer de découvrir les différents secrets du jeu. Et puis, on l’aime bien, not’Samus !

NOTE FINALE : 17/20
Une aventure passionnante, qui en marquera beaucoup ! Seulement, on peut noter une différence notable avec les autres Metroid : Samus sait toujours où elle est, elle a un navigateur de bord qui lui montre tous les endroits où aller. Notre destination nous est imposée, et on ne découvre pas peu à peu les endroits du jeu. En fait, on se sent moins libre dans cet épisode, que dans Super Metroid, par exemple. De quoi rendre différent ce Metroid, à ceux ayant déjà goûté à ceux sur Super Nintendo. M’enfin bon, reste qu’il est excellent, et mis à part ces quelques points, Metroid Fusion m’a scotché sur ma GBA très très longtemps…

Smily & Fry


Test Donkey Kong Country Tropical Freeze sur Wii U
Test Nes Remis sur eShop Wii U
Test Assassin’s Creed IV Black Flag sur Wii U
Test de Batman Arkham Origins sur Wii U
Partenaires :
- Advance Wars Experience - All Soluces - All-Nintendo - GamerObs - Next Nintendo - Nintendo Wii - Wiiz - WireJess -