NintenDomaine à la pointe de la technologie:



Débattre sur quel est le meilleur Zelda est passible de bannissement et d'enfilage de caleçon Wii
Phant, qui aimerait que la masse populaire arrête d'encenser Ocarina of Time



Need for Speed Underground

Need for Speed, une saga mythique où les monstres de la route côtoient les policiers aux voitures gonflés pour mieux poursuivre les Ferrari et autres Lamborghini… Seulement voilà, Need for Speed : Underground va jouer dans une autre cour, où les voitures sont plus tunnées que jamais et où les crissements de pneus se font ressentir à travers la nuit.
Attachez vos ceintures et retenez votre souffle, le test arrive !

Rédigé par Jay
14/01/2004


La tension monte, et puis y a la fille qu’arrange rien ^^

LE JEU

D’abord on le fout dans une GameCube noir/mauve/argenté, pis on l’allume et là : l’intro qui commence après s’être tapé « EA Game, challenge everything ! ». Elle met tout de suite dans l’ambiance : 2 caisses qui font une course dans les rues sombres de je-sais-pas-quelle-ville, hurlement du moteur et dérapages contrôlé, tout ça sur une musique de Rap US… Quand j’vous dit qu’on est dedans dès le début !

Le scénario est simple : y en a pas ^^  Enfin vous vous en doutiez un peu quand même, parce que un jeu de caisse laisse difficilement place à autre chose que gagner les courses.

Donc là on est sur l’écran titre et qu’est ce qu’on voit ? Pleins de modes de jeux différent dont je vais vous parler sans plus attendre :

Principaux modes de jeux :

UNDERGROUND : le mode « principal » je dirais, où le but est de gagner des course, ouais… Mais bon on va dire qu’ici c’est plus basé sous forme de missions, où l’on gagne des bonus (évolutions moteurs, nouveaux disques de freins, ailerons, etc etc…) au fur et à mesure des course réussies. (notons qu’il y a une centaine de challenge à relever)

CIRCUIT : là se sont les courses de base. On choisit son bolide, le nombre de tour, le circuit et on active le trafic pour plus de sensations et c’est parti !

SPRINT : pareil sauf que là ça se rapproche plus d’une étape de rallye, donc pas de tours, juste une course d’un point de la ville à un autre.

DRAG : un des plus impressionnant ! On fonce en ligne droite à la manière des dragsters tout en changeant les vitesse manuellement au bon moment pour éviter le sur-régime moteur. Très frustrant étant donné qu’on doit regarder en même temps le compte tour, le trafic et voir si y a pas un mur ou un train qui nous obligerait à changer de voie. Encore une fois c’est impressionnant, et les vitesse frôle avec les voitures gonflés les 360 km/h…

DRIFT : On est dans une piste fermée et on doit passer son temps à déraper pour obtenir des points et par conséquent : gagner.


Quand je vous parlais du train ^^

QUELLE TEINTES ?

On va évidement parler des graphismes, et je peux vous dire que c’est beau !

Commençons par la modélisation des véhicules, qui est tout simplement impeccable. On reconnaît aisément chaque modèles (pour autant qu’on s’intéresse un peu à l’automobile…) et chaque détail est soigné. De plus les reflets sont magistralement reproduits, autant sur la carrosserie que sur la route. (surtout sur la route ^^)

Les circuits ne sont pas en reste non plus, ça nous plonge tout de suite dans la folie des courses nocturnes mais les environnement ne sont hélas pas bien varié. En effet là est le point noir du jeu : bien que les circuit soient bien faits, on à l’impression de se taper tout le temps les même tracés, c’est bien dommage car y avait de l’idée… Pour continuer dans les mauvaises choses se sont aussi les voitures « figurantes » (comprenez le trafic…) qui ressemble à des cubes sur roues. A noter que quand on leur fonce dedans on se tape un beau petit ralentit ^^

Coté animation, rien à dire, ça va vite, très vite même, et ce, sans la moindre saccade ! Tout est fluide, et la vitesse et d’autant plus impressionnante dans le mode Drag où on peut voir des tremblements à l’écran pour amplifier la sensation de vitesse !

Donc du côté de l’animation c’est du très bon boulot.


Admirez les reflets dans l’eau…

BANDE SON

Niveau musiques d’abord, ben c’est pô mal, on a droit à du Rap US dans les menus et à du rock pendant les courses.

Pour le Rap ben c’est du bon Rap américain de rue qu’on connaît pas ceux qui chantent, et pour le rock c’est du bon bruit de guitare qui casse les oreilles ^^

En ce qui me concerne les bruit de guitare électrique à fond me monte un peu au crâne (voire beaucoup…) donc ce que je fais, c’est que je coupe la musiques dans les options… Je suis beaucoup plus tranquille ^^ Mais bon, cela n’engage que moi, bien sûr…

Intéressons nous maintenant à l’ambiance sonore…

…ben c’est pas mauvais ! Les bruits sont très bien retranscrit, autant ceux du moteur que ceux des crissements de pneus ou autres carambolages. A peu près chaque voiture a son bruit de moteur, et c’est pas plus mal.

Donc voilà, niveau bande son c’est pas mal du tout.


Vous rêvez d’avoir cette voiture dans votre garage ? Moi aussi ^^

CA ROULE

Facile d’accès, ce Need for Speed ne déroge pas à la règle. C'est-à-dire de la conduite axée arcade. En gros on avance comme un ouf, on freine presque pas et on fait des freins à main pour le fun ^^

Bref vous l’aurez compris, ce Need for Speed est pareil que les autres et ne demandera pas d’entraînement avant d’attaquer les courses, c’est simple et efficace. Les commandes sont basiques : on accélère avec A, on freine avec B, et on utilise le NOS (le turbo quoi) avec L.

En gros pour le Gameplay je ne dirais qu’une chose : à fond à fond à fond !


Encore une voiture de rêve !!

BEAUCOUP DE KILOMÈTRES TOUT CA

En fait oui et non…

Le jeu en lui-même n’est pas très long, les 111 courses du mode Underground se ressemblent beaucoup et les autres modes de jeux (Drag et Drift surtout) n’apportent pas un réel plus à la longévité… Seul peut-être le mode multi joueurs avec des copains fans de tunning pourrait refaire monter la cote de la durée de vie, mais autant dire tout de suite que si vous n’êtes pas fan de ce genre de jeu vous en aurez vite marre. Du coup, le conseil que je vous donne c’est de soit le louer, de l’acheter d’occaz, ou encore de demander à un pote de vous le passer, d’aller chez ce même pote qui a le jeu ou alors de le faire venir chez vous ^^ Donc voilà c’est pas les choix qui manques pour pouvoir essayer ce jeu ! Donc faites comme j’ai dit ^^

A part si vous êtes un vrai fan de tunning et que vous passez votre temps à monter chaque caisse différemment et de toutes les façons possible (en attendant l’âge béni du permis de conduire ^^), dans ce cas là oui, c’est long et vous aurez du plaisir.


L’affiche à l’écran est clair et précis.

EN BREF…

GRAPHISMES : 17/20
Démonstration technique, vraiment ! Tout est beau, fluide, l’impression de vitesse est hallucinante et les reflets sont tout bonnement splendides. On regrettera juste la répétitivité des décors.

MUSIQUES ET SONS : 16/20
Une bonne ambiance, des bruitages convaincants et des musiques qui nous mettent dedans, une réussite.

JOUABILITÉ : 16/20
Très arcade comme tout bon NFS qui se respecte. Prise en main immédiate et faite pour nous donner tout de suite la sensation de vitesse qui caractérise ce jeu.

DURÉE DE VIE : 13/20
Le point négatif. Trop vite lassant à cause des course qui se ressemblent et des modes de jeux peu exploités. Les fans de tunning auront quand même leur comptes.

NOTE FINALE : 15,5/20
J’aurai bien voulu mettre 16 mais je me suis dit que ça aurait pas été. D’abord parce que « 16 » c’est trop pour les non-fan de ce type de jeu, et puis parce que en faisant l’addition des notes ben ça fait « 15,5 » ^^
Donc voilà, une note justifié car les amateurs d’arcade et de sensations fortes pourront vraiment s’éclater dessus, tout comme les puristes ! A essayer j’vous dis !

Jay


Test Donkey Kong Country Tropical Freeze sur Wii U
Test Nes Remis sur eShop Wii U
Test Assassin’s Creed IV Black Flag sur Wii U
Test de Batman Arkham Origins sur Wii U
Partenaires :
- Advance Wars Experience - All Soluces - All-Nintendo - GamerObs - Next Nintendo - Nintendo Wii - Wiiz - WireJess -