NintenDomaine à la pointe de la technologie:



Prenons un exemple : Skyward Sword.
(Zvarrit, ça ne peut que mal finir)



Metroid

Voici le premier épisode de la série mythique inventé par Gunpei Yokoi. Largement inspiré du film « Alien » , Metroid a su apporter son lot d’innovations comme toutes les grandes sagas de Nintendo et en voici la réviou ^^

Rédigé par Fire Rafou
4/08/2008


On est directement lancé dans l’ambiance du titre

IL ÉTAIT UNE FOIS…

L’histoire de Metroid, le jeu pas la bestiole, se déroule en l’an 2000 de l’histoire du Cosmos. Les représentants de quelques planètes de la Galaxie fondent la Fédération Galactique dans le but d’échanger cultures et technologies et pokémons (rayez l’intrus) entre ses civilisations. Les échanges se passèrent plutôt bien mis à part quelques gêneurs, les Pirates de l’espace, qui lançaient des raids contre les vaisseaux spatiaux. La police galactique, avec un peu de mal, se débarrassa de ces maudits pirates. La paix pouvait enfin régner sur la galaxie.

Enfin tout ça c’était avant le drame, bien entendu.

Un jour, les pirates attaquèrent une station spatiale de recherche où ils y trouvèrent une forme de vie appelée métroïde, ces filous devinèrent assez vite son potentiel de destruction avec ça ils allaient pouvoir détruire et conquérir les planètes. La fédération les détecta, ils étaient cachés dans les profondeurs de Zèbes une petite planète inspirée d’un site web, Une armée de dingue fut envoyée sur place pour détruire leur chef : Mother Brain. En vain.

Les Jedis étant en congés, la fédération envoya un chasseur de prime du nom de Samus Aran, sa mission était de trouver et de tuer les métroïdes et Mother Brain.

Bon c’est du classique m’enfin c’est dans l’habitude, à l’époque, de Nintendo surtout que cette histoire sera la base de toute la série Metroid.


Oh ! Que c’est joli \^o^/

GRAPHISMES

Metroid est un jeu en 2D qui se déroule dans un univers futuriste et spatial, il dispose de très beaux graphismes qui dégagent une atmosphère inquiétante, le jeu se déroulant dans des grottes, il n’y a pas de décors néanmoins les roches et la mécanique sont bien réalisées. Les environnements que vous parcourrez varient du bleu au rouge en passant par le vert, le blanc, le violet et le noir quand vous éteignez votre console ^^

En ce qui concerne les personnages, Samus est un peu petite mais bien détaillée. Pour les ennemis quant à eux sont incroyablement nombreux et variés même les Boss, bien qu’ils ne soient pas nombreux, sont assez beaux.

Il y a quand même un gros défaut dans ce jeu : l’animation, dés qu’il y a beaucoup de mouvements à l’écran ça bug de partout, tout ralenti et clignote, enfin à part ça c’est du tout bon.

GAMEPLAY

Le point fort des jeux Nintendo et ce jeu n’y échappe pas, bien qu’extrêmement basique en début de jeu (la croix pour ce déplacer, A pour sauter et B pour tirer) le gameplay s’enrichi au fil du jeu car certains endroits nécessitent un upgrade de la combinaison afin de passer et à force de collecter ces améliorations Samus devient redoutable. Ce système d’améliorations, inspiré des RPG, a été repris dans de très nombreux jeux appartenant au même style que Metroid.

L’époque de la NES a vu naître de multitude innovations qui on posé les bases du jeu, aujourd’hui toutes reprises par Tonton plagiat & co, Metroid encore une fois fait partie du gratin des jeux mythiques car il a apporté avec lui une innovation reprise dans une immense majorité des jeux actuels : la vie. Ca peut paraître con comme ça mais avant les jeux appliquaient le « Touch and Dead »(^^), puis Samus a débarqué avec sa combinaison solide, elle pouvait donc encaisser les blessures sans mourir juste en perdant de la vie par contre celle-ci pouvait augmenter en récupérant des capsules laissées dans les cadavres puants des ennemis tués.

Je noterais tout de même une petite imperfection, on ne peut pas se baisser, ci fait qu’on ne peut pas tuer les ennemis plus petit que Samus, c’est dommage m’enfin on lui pardonne.

MUSIQUES et SONS

Autre point fort du jeu : les musiques ! Signées Hirokazu Tanaka, elles sont tout simplement géniales, envoûtantes et collent très bien à l’action, elles sont différentes dans chacune des parties du jeu (Brinstar, Norfair…). Une que j’aime particulièrement c’est celle au tout début du jeu quand Samus apparaît ou celle de l’écran titre, des grands thèmes de cette série repris dans tous les épisodes et qui font chaud au cœur chaque fois qu’on les ré-entend.

Je tiens à préciser aux incultes que le Metroid version Famicom Disk System (sorti uniquement au Japon) proposait de meilleures musiques (qualité FM) que sur nos cartouches NES.

Les bruitages quant à eux sont corrects, les bruits de pas sont réalistes, le tir du rayon est pas mal, il y a juste le bruit que font les bonus que vous collectez en tuant des vilains qui est un peu agaçant m’enfin là c’est vraiment couper les poils de culs en quatre (je traduis :chipoter ^^).


Voici Norfair et je ne sais pas quoi dire d’autre…

DURÉE de PÉRIPLE

Vous allez rester de nombreuses heures devant votre console car le jeu est très difficile, moi je n’y joue qu’avec le code « justin bailey »^^. Même si il y a seulement 5 mondes (Brinstar, Norfair, Kraid, Ridley et Tourian) vous allez en faire des aller-retours croyez moi, pour aller chercher ceci-cela il faut parfois faire un long chemin bourré d’ennemis pour finalement peut-être mourir et reprendre à l’entrée de la zone avec 37 points de vie (riez pas ça m'est arrivé de nombreuses fois).

De plus le jeu ne disposant d’aucun point de sauvegarde (la pile de sauvegarde ayant été inventée après la sortie du jeu) si par exemple vous mourrez contre Ridley, il faudra vous retaper tout le parcours jusqu’au Boss, pétage de plombs garanti ;-). Enfin, comme dans tout les Metroid, la collecte des capsules d’énergie et des réserve de missiles cachés dans tout le jeu vous assure une grande et longue recherche car ils sont bien planqués pour la plupart. Mais ne vous inquiétez pas, il suffit de noter le mot de passe qui apparaît à votre mort pour reprendre à l’entrée de la zone avec toutes les améliorations acquises depuis le début.


A la prochaine pour de nouvelles ZAVENTURES !!

EN BREF...

HISTOIRE :11/20
C’est du classique, aucun rebondissement mais vu que c’est fondateur…

GRAPHISMES :16/20
Très beaux et bien détaillés pour l’époque malgré l’absence de décors.

GAMEPLAY :18/20
Ultra efficace comme dans tout bon jeu Nintendo.

MUSIQUES et SONS :16/20
De très belles musiques, dommage que les bruitages soient moyens.

DURÉE de VIE :19/20
A tous ceux qui on terminé le jeu sans tricher. Bravo !

NOTE FINALE :17/20
Metroid restera à jamais au Panthéon des jeux vidéo pour avoir été un des premiers jeux de science fiction à l’ambiance inquiétante, tant dans ses musiques que dans ses graphismes. De plus l’innovation de ce titre est présente dans énormément de jeux d’aujourd’hui. Le soft est peut-être très dur (pourquoi je dis peut-être ^^) mais c’est pour moi un grand moment de jeu vidéo que je recommande à tous. De plus pour ceux qui aurait loupé le soft à sa sortie dans les années 80 comme moi (normal j’étais pas né ^^), divers exemplaires du jeu sont disponible en ce moment, en bonus dans Metroid Prime et dans Metroid Zero Mission et dans la collection NES Classics sur GBA disponible en magasin pour le prix de 20€ ( à part si votre revendeur est un arnaqueur ^^ j’ai déjà vu des NES classics à 40€)

Fire Rafou


Test Yoshi’s New Island sur Nintendo 3DS
Test Donkey Kong Country Tropical Freeze sur Wii U
Test Nes Remis sur eShop Wii U
Test Assassin’s Creed IV Black Flag sur Wii U
Partenaires :
- Advance Wars Experience - All Soluces - All-Nintendo - GamerObs - Next Nintendo - Nintendo Wii - Wiiz - WireJess -