NintenDomaine à la pointe de la technologie:



j'y prends un plaisir Metroidesque
(Akin, qui a trouvé un nouvel euphémisme pour "je me fais chier")



Earthbound

EarthBound, un jeu mythique pour les Japonais, et obscur pour l’Europe. Ce jeu était pourtant bourré de bonnes idées, énormément de bonnes idées. Bien que médiocre du côte graphique, il a réussi a avoir, au Japon, un succès considérable. Il a donne naissance a énormément de produits dérives : Figurines, BDs, CDs de musique, Livres, ect… Ceux qui auraient joué à Super Smash Brothers ou à Super smash Bros. Melee devraient connaître le héros principal de ce jeu : Ness.

Précisons que ce jeu n’est jamais sorti en Europe, uniquement au Japon et en Amérique.

Rédigé par KooZ
13/09/2002

Pour la petite histoire, le premier Earthbound, sorti uniquement au Japon sous le nom de “Mother” a connu un succès énorme au pays du soleil levant, après la sortie de Earthbound, qui est donc “Mother 2” au Japon, Nintendo a voulu traduire le premier Mother en anglais, et l’appeler “EarthBound 0” Malheureusement, le projet fut abandonne, pour des raisons obscures. Sachez, a propos de ce premier opus, qu’il se déroulait dans les années 90 et que les personnages et les ennemis, essaient assez similaires au 2. Notons juste les références des nom des héros des deux opus: Le premier s’appelle Nintend, et le deuxième Ness... ^^

On entendit parler d’un EarthBound sur la N64, plus précisément, prévu pour le DD 64. ce projet fut abandonne aussi, c’est dommage, car le jeu semblait corriger la totalité des défauts des précédents opus. Si je ne me trompe pas, cet opus la se nommait: "EarthBound 2: The Chimera Forest"

Sachez aussi que beaucoup de sites ont signé une pétition, pour voir apparaître un EarthBound sur GBA ou NGC… Espérons que cette pétition servira a quelque chose!

Pour parler du jeu, EB est un RPG complètement décalé : il prend lieu dans les années 90, dans un pays nomme EagleLand, et, il n’utilise presque aucun des ingrédients habituels d’un RPG: Marre de pourfendre des adversaires avec une épée ? Ben, ici, vous pouvez assommer des vieilles dames avec une batte de base-ball !Ou encore, avec une poêle a frire, ou même un Yo-yo ! Encore mieux : marcher vous fatigue ? Empruntez le bus ! Bref, ce RPG marginal et délirant n’a jamais eu, aux US, le succès qu’il méritait ! Lui donner une seconde chance ne serait que justice!


En l’an 199X …

COMMENT CA A COMMENCE

Le jeu commence dans une petite ville nommée Onett, une explosion secoue la maison de Ness.

Cette explosion, donc, tire le p’tit Ness de son sommeil. S’il aurait été un enfant sage, il serait reste dans son lit, et se serait rendormi. Mais non ! Ness a l’âme d’un héros, il décide d’aller voir ce qui se passe, et ce qui l’a réveille, s’il vous plait. Sa maman ne le retient pas : "C’est dangereux, Ness, je ne veux pas que tu sortes, mais comme je sais que tu arriveras a sortir d’une façon ou d’une autre, je vais te laisser y aller, mais avant de sortir, enlève ton pyjama et met tes habits !". Gentille, la vieille, elle apprend, donc, a son fils qu’il ne faut pas se montrer en pyjama en public ! Bref, après s’être changé, Ness va vers l’aventuuuuuuuure !


Sortir en pyjama ?
Non mais c’est quoi ça ?!
Retourne te changer, graine de chenapan!

Ness, en parlant aux villageois réveillés par l’explosion, découvre qu’une météorite s’est écrasée sur la colline avoisinant sa maison, il va donc enquêter. Brave petit cœur. Là haut, sur la montagneeeeeuh, un barrage de policiers l’empêche d’aller voir la meteorite. Près du barrage, il rencontre Pokey, son voisin, qui est le pire gamin du quartier. Bref, il dit a Ness d’aller se coucher, puisque il s’occupe de tout ! Ouais. Donc, gentil comme tout, Ness, y va se coucher.

Problème : Au cours de la même nuit, quelqu’un frappe a la porte de la maison de Ness… Pokey ! Il a perdu Picky, son frère près de la météorite ! Ness va donc aider ce crétin a retrouver son frérot… Ils retrouvent ce dernier accroupi derrière la météorite.

Lorsque Ness s’approche de la météorite, donc, une lumière l’éblouit, et notre héros (ouaaaaais !) entend un bruit de … mouche. Mouche qui se révélera être un messager du futur, qui vient annoncer a Ness qu’il est l’élu, et qu’il va sauver le monde de Gygas, une créature horrible qui détruit le monde du futur. Bref, après tant de parlotte, Ness, Pokey, son frère , et Bzz Bzz (la mouche ^^) retournent a Onett. Un évènement tragique va se produire.. (En fait, l’évènement tragique, il est plutôt marrant, mais bon ^^ ).

La mère de Pokey va écraser Bzz Bzz ("M’font chier, ces saletés d’mouches !") et, dans un dernier souffle, Bzz Bzz confiera a Ness la "Sound Stone" (Pierre des Sons). De par le monde sont disperses des Sanctuaires, qui renferment une mélodie, que la Pierre des Sons peut enregistrer … Lorsque toutes les mélodies seront réunies, elles formeront une musique unique, qui représente le pouvoir de la Terre. (D’ou le nom EarthBound : "Lie a la terre") Ce pouvoir aidera Ness et ses futurs amis a battre Gygas.


L’un des sanctuaires!

GRAPHISMES

Que dire? Voila LE point noir du jeu, celui qui a causé la perte de ce jeu en Amérique ! Les graphismes sont une catastrophe, ce jeu est sorti pendant la période ou les jeux sublimes étaient légion sur SNES (mettez le premier S à la fin, ça fait NESS .. Huhu-hum.. ) alors EarthBound, ça fait un peu tache.

Parlons en, de ces graphismes: dignes d’une NES! (et pas Ness, ahahahah.)


Que c’est mooooooooooche!!!

MUSE ZIC

Voila, par contre, un très bon point du jeu : les musiques, qui, pour la plupart, sont géniales, bien qu’il y ait de temps en temps un thème chiant. Que dire d’autre ? Beaucoup de thèmes sont “jazzy” (la musique des Runaway Five, celle de Venus, aussi) et certaines sont tout simplement géniales …. Sans être magnifiques. C’est pas du Kondo (désole Maël ) mais c’est tout simplement génial. (ce choix reste subjectif, certains vont sûrement détester les musiques.)

Finalement, un petit bravo pour le thème du Bus.

Le mot qui qualifierait le mieux les musiques est “space” (n’est-ce pas, MCy ?? :P )

COMBATS

J’explique, donc, c’est du tour au tour, ce qu’il y a de plus classique : on peut frapper physiquement, grâce a la magie (PSI), se défendre, s’enfuir, utiliser un objet, et utiliser une technique propre a chaque personnage.

Ensuite, les HP (Hit Points ) et les MP (Magic Points) sont présentés sous forme de roulette, au bas de l’écran. Lorsqu’un ennemi vous attaque, par exemple, le chiffre affiché sur la roulette de HP diminue (c’est logique). Mais il diminue progressivement, donc, si vous tuez l’ennemi avant que tous les points de dommage qu’il vous a cause ne se soustraient a la roulette, la roulette (donc..) s’arrête a la fin du combat, ainsi, vous auriez réussi a garder de l’HP.

Il en est de même lorsque l’ennemi vous envoie un coup mortel (qui peut vous enlever la totalité de vos HP), si vous le tuez avant que le compteur n’atteigne 000, vous ne tomberez pas K.O. C’était une bonne idée, ça!

    Pour rester dans le registre de bonnes idées, les ennemis sont visibles a l’écran, si vous les prenez par derrière vous pouvez attaquer par surprise, ect. Encore mieux, si l’ennemi que vous rencontrez peut être battu du premier coup, vous avez droit a un arc-en-ciel qui dure moins d’une seconde sur votre écran, et PaF, plus d’ennemi, c’est très pratique, ça ! Et notons, pour la route, que la plupart des ennemis sont délirants et marrants. Tous vos adversaires se suivent et ne se ressemblent pas du tout !

    Voila, c’est tout pour les bonnes idées, passons aux mauvaises...

MAIS QU'EST CE QUI CLOCHE,
AU JUSTE, DANS LES COMBATS ?

Tout d’abord, l’arrière-plan, digne d’un Windows (© Fry ), qui affiche un mélange de formes et de couleurs psychédélique (enfin, pas trop, mais bon) qui fait mal aux yeux et qui est pas beau du tout.

Ensuite, les PSI (Magies, je le rappelle. ). Lorsque vous les lancez, vous avez droit a un cocktail de formes d’une couleur (Rouge pour le feu, Bleu pour la glace, ect) qui symbolise la magie. C’est horrible, et en plus, les formes ne changent pas vraiment.

C’était les mauvaises idées, y a moins de lignes que dans les bonnes idées, mais voila, quoi ! ^^

PERSONNAGES

    Le personnage principal du jeu, Ness, est très équilibre, il a un potentiel PSI assez puissant, le plus grand nombre d’HP, et pas mal de PPs. C’est le personnage le plus lent du groupe, mais a part ceci, il n’a pas de défaut remarquable. Une petite note a l’égard de ceux qui auraient joue a SSB ou SSB:M: Nintendo a (bizarrement) rajeuni Ness dans ces deux jeux : à l’origine, c’est un (pre-)ado de 13 ans! (ainsi que tous ses compagnons, d’ailleurs.)

    Paula est une petite fille qui habite la ville de Twoson - - - Elle appelle Ness grâce a la télépathie, lorsqu’elle rejoint votre groupe, Paula va être d’une très grande aide : sa puissance PSI est considérable, c’est le personnage le plus rapide du jeu, et son seul véritable défaut est le sa faiblesse physique. Paula a une action spéciale nommée "Pray" (prier). Lorsqu’elle l’utilise, une action quelconque survient : le groupe est guéri, les ennemis sont attaques, les personnages morts sont ressuscites, ect...


Paula, tirée d’une BD EarthBound. (elle est mimi ^^ ).
Précisons que les BDs EarthBound ne sont disponibles
qu’au Japon (et sur le net.. :P )

A Threed (Une ville infestée de zombies), Ness et Paula se feront piéger par les forces de Gygas, et, Paula, grâce a ses aptitudes télépathiques appellera Jeff au secours. Celui-ci est un personnage assez puissant, et qui possède plusieurs particularités par rapport au reste du groupe: Premièrement, il ne dispose pas d’attaques PSI. Ensuite, il a deux aptitudes bien pratiques : la première, "Spy" (espionner) lui permet de découvrir les faiblesses de l’ennemi. La seconde, est le fait qu’il peut réparer des objets casses, et, de cette manière, créer des armes. Jeff est moyennement fort, physiquement.

Le dernier personnage a rejoindre le groupe de Ness, Poo est le prince du lointain royaume de Dalaam. Ce prince (charmant, d’après les demoiselles de Dalaam) est assez puissant physiquement. Au cours du jeu, il apprendra une magie PSI spéciale, qui sera, sans conteste, la plus puissante du jeu. Poo a une technique spéciale, "Mirror" (Miroir) qui lui permet d’assimiler (temporairement) la forme d’un ennemi, et ainsi, profiter de ses attaques (oui, ça marche aussi contre certains Boss..) Le grand défaut de Poo, est le fait qu’il aura accès a peu d’équipement a travers la partie.

DURÉE de VIE

La durée de vie est très correcte, le jeu devrait prendre une trentaines d’heures, pour un joueur basique (pour ceux qui ont de l’expérience en matière de RPG, comptez bien une vingtaine d’heures)

Par contre, on notera que le jeu est trop linéaire, c’est vraiment dommage !

EN PROFONDEUR

La série des EarthBound est unique en son genre. Au Japon, cette série s’est élevée au rang de RPG mythique, aux cotes des Final Fantasy et autres Dragon Quest. En Occident, par contre, on ne considère pas cette série comme une référence. Bon, c’est vrai qu’elle n’arrive pas a la cheville d’un FF ou d’un Dragon Quest, mais elle est néanmoins une très bonne série !

EarthBound met de cote les éléments majeurs d’un RPG (Heroic-Fantasy) et nous offre un jeu qui se déroule dans les années 90 (199X, pour être précis). Donc, plus d’auberges pour se reposer: Il y a des hôtels. Pour vous guérir de vos maux (poison, ect..) et pour ressusciter les personnages morts, direction l’hôpital !Une autre bonne idée est le téléphone : vous pouvez téléphoner a votre pôpa, qui vous sauvegarde la partie, et vous donne votre argent de poche. Expliquons le système d’argent du jeu, qui est très particulier: Plus vous battez de monstres, plus votre pôpa vous donne de l’argent de poche (qu’il met dans votre compte en banque). Ensuite, vous pourrez aussi vous faire livrer une pizza, ou même réserver votre place au sein d’un club de philosophes...


Wi Alle Live Inne A Yelo Seubmarine, Yelo Seubmarine...

Autre chose : pour passer d’une ville a l’autre, vous pouvez emprunter le bus.(vive le bus !) Et là, je vous conseille vivement d’écouter la musique qui accompagne votre voyage : elle est geniaaaaale ! ^^

Un petit reproche : le manque de réalisme des personnages. Je ne parle pas de la réalisation, mais de leurs réactions, par exemple, Jeff va retrouver son père, qu’il n’a pas vu depuis 10 ans, voila la réaction de son pôpa :
"Oh!Mon Fils!Comme tu as grandi !... Bon, on devrait se revoir dans une dizaine d’années !"

Finalement, notons aussi que les ennemis sont tous plus délirants les uns que les autres ! Quelques petits échantillons :


Au milieu, vous avez un verre d’expresso.
Ses attaques ? Ils vous verse du café brûlant sur les genoux ! ^^


Le baiser de la mort, et le génie.


Le tonnerre et l’éclair, un boss !

Et encore ! Dites vous que je vous ai épargne les plus bizarres ! Vous allez rencontrer les membres d’une secte de fanatique de bleu (qui vont essayer de vous peindre en bleu) mais aussi les Hippies, les vieux grognons, les vieilles femmes rouspéteuses, qui vous attaquent a l’aide de leur sac de courses ^^ et encore plein d’ennemis de ce genre !

Bref, un bestiaire bien délirant et génial.


Les méchants zextra-terrestres !
Ils ont kidnappe tout plein de monde ! A vous de les sauver !

EN BREF...

EarthBound a aujourd’hui énormément de clubs de fans a travers les USA et le Japon, mais aussi (malheureusement ) beaucoup de détracteurs, pour une raison bien précise : la réalisation complètement ratée. Mais on n’en voudra pas aux créateurs d’avoir laisse de cote la réalisation pour créer un jeu... fun, agréable, et surtout, très marrant. Ce qu’on peut reprocher au jeu, outre les combats et la réalisation, est le manque de caractère des personnages, ils ne parlent pas (ou très peu) durant le jeu, et on a beaucoup de difficulté a cerner leur personnalité.

SCÉNARIO : 14/20
Un scénario acceptable, sans héros au passé obscur, et autres histories d’amour a la FF ^^

GRAPHISMES : 5/20
Du foutage de gueule, autant lors des combats, que lors des déplacements.

MUSIQUES : 18/20
Géniales, bien "space", parfois bien "jazzy", mais, malheureusement, parfois (mais rarement) très "chiantes"

DURÉE de VIE : 16/20
Acceptable, sans plus, le jeu a peu de valeur de "re-jouabilite"

JOUABILITÉ :
La jouabilité ne devrait pas être notée, vu que les actions se résument a : "Marcher, parler, combattre, résoudre une énigme"

NOTE FINALE : 15/20
Un jeu bien marrant, bien sympa, handicapé par une réalisation plus que médiocre, EarthBound n’a jamais eu, hormis au Japon, le succès qu’il mérite !Si vous aimez bien les RPGs, si vous aimez bien les jeux débiles, jouez a EarthBound ! Sinon, jetez-y un oeil, et passez votre chemin ! Sachez simplement que EB est un jeu unique en son genre! ^^

KooZ


Test Yoshi’s New Island sur Nintendo 3DS
Test Donkey Kong Country Tropical Freeze sur Wii U
Test Nes Remis sur eShop Wii U
Test Assassin’s Creed IV Black Flag sur Wii U
Partenaires :
- Advance Wars Experience - All Soluces - All-Nintendo - GamerObs - Next Nintendo - Nintendo Wii - Wiiz - WireJess -