NintenDomaine à la pointe de la technologie:



Prenons un exemple : Skyward Sword.
(Zvarrit, ça ne peut que mal finir)



Super Mario Kart

C'est en 1992 qu'est sorti le premier jeu mettant Mario et sa bande à bord de karts pour la course la plus déjantée de l'histoire. Au programme, des graphismes en pseudo 3D, huit personnages aussi débiles les uns que les autres, 25 courses plus délirantes les unes que les autres, 5 modes de jeu dont 3 multijoueur. Résultat ? L'un des meilleurs jeux de tous les temps, souvent copié, jamais égalé ! Merci Shigeru Miyamoto et Hideki Konno !


Voilà la bande de débiles...

Rédigé par Akin
5/10/2003

GRAPHISMES

Alors là c'est la claque ! Nous sommes en 1992, la 3D vient à peine de faire ses premières preuves que déjà, Nintendo avait réalisé un nouveau moteur performant dont ils ont eu des nouvelles. Cette fois, EAD a abandonné la puce "SFX" utilisée dans Star Wing (Star Fox pour les américains qui nous lisent) qui saccadait et qui limitait l'affichage à l'écran pour passer au fameux "Mode 7", qu'on retrouve dans tous les autres jeux 3D de la Super Nintendo (F-Zero, Street Racers, Fifa...)

Ce Mode 7 est une véritable prouesse technique qui a permis à la Super Nintendo d'évoluer rapidement vers une 3D correcte (là où la Mega Drive a mis du temps à suivre) alors que la console avait été étudiée pour ne faire tourner que de la 2D. Super Mario Kart est certainement le plus beau de tous les jeux utilisant cette technologie. Pourtant, quand on le voit aujourd'hui...

M'enfin le principal est là : des couleurs vivantes, des sprites bien modélisés, une animation parfaite et sans ralentissements même en écran splitté pour une meilleure immersion dans le jeu... Enfin connaissant Shigeru Miyamoto, si tout ça n'avait pas été parfait, le jeu ne serait jamais sorti.

Les personnages ont été modélisés sous plusieurs faces, ça permet des mouvements de caméra impressionnants et des animations rigolotes. Les Sprites n'ont qu'une seule face, mais on s'en contente. Les pièces et les cases "?" sont à plat sur le sol. Le décors de fond bouge indépendamment de la piste, pour rendre plus réel (ce procédé a longtemps été utilisé avant l'apparition en masse de la 3D polygonale et continue encore aujourd'hui à être utilisé)...

Donc côté graphismes, sans être une prouesse, c'est une véritable réussite.


L'écran titre avec la petite musique ^^

MUSIQUES et SONS

Devinez quoi ? Muhuhuhuhuhu !! Mais oui, Koji Kondo est bien l'auteur de certaines des musiques de super Mario Kart (devinez lesquelles ! Un indice : ce sont celles qui ressemblent le plus à celles de super Mario World). Il doit y avoir, chez Nintendo, une certaine loi avec les musiques, comme quoi seul l'auteur d'une musique est autorisé à la réutiliser et à la modifier... enfin je dis ça parce que Super Mario Kart est le seul épisode à reprendre les musiques de l'épisode de Super Mario qui le précède. C'est vrai : les jeux de la licence Mario n'utilisent jamais les thèmes de Koji Kondo quand ce n'est pas lui qui fait les musiques (à part le thème de The Mushroom Kingdom, mais bon celui là...)

Enfin on s'en fout (pas moi), mais c'était pour dire que les musiques de Super Mario Kart n'étaient pas sans rappeler celles de Super Mario World, notamment dans la Ghost Valley ou dans Bowser Castle. Il y a certaines autres mélodies qu'on peut reconnaître par ci par là.

Cependant... attention, je vais pour une fois dans ma vie dire du mal de Koji Kondo (vite, appelez les paparazzis). En effet, même si j'aime beaucoup les musiques de Super Mario Kart, je les trouve bien moins bonnes que celles de Super Mario World ou A link to the Past ! Bien sûr, elles remplissent parfaitement leur rôle qui consiste à égayer le jeu, mais... elles auraient franchement pu être beaucoup plus belles ! Même les reprises de Super Mario World s'avèrent être moins belles que les originales ! Dommage, donc !

A côté, les bruitages sont super. Quand on balance une carapace à un ennemi, quand on prend une pièce, quand on roule sur une case "?", quand on se fait toucher par un sprite... tous ces sons là sont vraiment super bien rendus. Même les personnages ont un semblant de voix, surtout Bowser, Donkey Kong et Yoshi dont on entend les cris ("WIPPON" POWAAAA ^^). C'est rigolo. En tout cas, les bruitages sont super, na !


Vos huit coureurs

GAMEPLAY

Le gameplay de Super Mario Kart est à faire pâlir de honte tous ses concurrents (plagiat !) et même ses suites ! C'est un modèle, une référence... Il faut dire que la manette de la Super Nintendo est particulièrement bonne et qu'elle s'avère, au final, très bien adaptée aux jeux en trois dimensions, même si elle n'était pas vraiment prévue pour ça à l'origine. Donc vous pouvez chercher de Mario Kart 64 à Crash Team Racing en passant par Sonic Drift Racing, vous ne trouverez pas une jouabilité équivalente à Super Mario Kart. Pourquoi ? Je ne sais pas. Les karts adhèrent bien à la route, se manient facilement, les boutons sont très faciles d'accès et la prise en main est plus qu'instinctive. Que demande le peuple ?

On dirige son personnage avec la croix multidirectionnelle. B sert à accélérer, A à utiliser les options, Y à freiner, L à déraper vers la gauche et R à déraper vers la droite. Simple, non ?

Ce qu'il y a de grandiose dans ce jeu, c'est qu'il n'y a aucune manipulation compliquée à effectuer pour parvenir à terminer une course. Dans un sens, ça limite le nombre de mouvements possibles, mais au final, on s'en passe très bien. Le plus difficile, je dirais, c'est d'appuyer sur bas tout en roulant et sur A pour poser une carapace verte sur le sol, ou bien au contraire, d'appuyer sur haut et A pour lancer une peau de banane en avant.

A part ça, c'est une excellente maîtrise du gameplay qui vous permettra de gagner quelques précieuses secondes nécessaires pour terminer les courses en premier, ou même à ne pas tomber de la Rainbow Road, dernière course de la dernière coupe, et donc le circuit le plus difficile du jeu.


En mode 1 player, on a un plan en bas.

MODES de JEU

Comme je vous le disais plus haut, on a cinq modes de jeu dont trois multijoueur.

Tout d'abord, le mode Grand Prix à un joueur. Ici, il s'agit de terminer les 5 courses de 5 tours des 4 coupes en 3 difficultés... On va le dire autrement : Vous pouvez choisir le calibre de votre moteur : 50, 100 et 150 cm3. Ensuite, vous avez le choix entre 3 coupes plus 1 à débloquer. chaque coupe contient 5 circuits qu'il faut faire en 5 tours. La durée d'un tour dépend de la configuration du circuit. Certains ne demandent que 30 secondes, d'autres un peu plus d'une minute... pour les joueurs expérimentés. Quand vous finissez la Special Cup en 150 cm3, vous avez droit à une jolie fin avec une jolie musique ^^

Ensuite, vient le mode Grand Prix à deux ! Alors là c'est différent, parce qu'il y a possibilité de choisir la façon dont on va jouer avec son pote. Mais il faut décider ça avant de commencer la partie. Soit vous vous entre tuez, et que le plus salaud gagne (si ce n'est pas l'ordinateur qui le fait), soit vous vous alliez, l'un se charge de terminer la course et l'autre se charge d'éliminer les adversaires. Ca dépend de ce que vous voulez faire. Pour ma part, quand je jouais avec mon frère, on partait du principe que les joueurs humains ne devaient pas se fritter. C'était donc celui qui maniait le mieux son kart qui gagnait.

Troisième mode, le mode Time Trials. Comme son nom l'indique, il s'agit de parcourir les courses du jeu et de les terminer en un temps record. Les 5 meilleurs scores sur chaque course seront sauvegardés sur la cartouche, et au bout d'un moment, vous aurez même droit à un petit fantôme de votre meilleur temps. Celui-ci disparaîtra cependant une fois que vous aurez tripatouillé le bouton Reset.

Quatrième mode, le Match Race ! Ici, vous vous mesurez à un joueur humain sur l'un des 25 circuits du jeu. Tous les coups sont permis, et que le meilleur gagne !

Cinquième et dernier mode, le mode Battle !! Bien connu désormais, il s'agit de péter les ballons de son adversaire en lui envoyant un maximum d'options à la goule. Mais attention, il se peut que le décors s'y mette aussi ^^ Vous avez le choix entre 4 circuits spécialement dessinés pour ce mode. Certains proposent quelques possibilités bien marrantes, comme celle de se cacher dans un bassin afin d'éviter les attaques de son adversaire... Enfin y'a pas mal de choses à faire. Les fou rires sont garantis !

Au passage, vu que je ne sais pas où les mettre, voici les options disponibles dans tous les modes de jeu :
La peau de banane, qui peut se poser derrière vous ou être lancée en avant,
La carapace verte qui rebondit contre les murs ou qui peut être déposée derrière vous,
La carapace rouge qui file tout droit vers celui qui vous précède,
L'étoile magique qui vous rend invincible un moment,
Le fantôme qui vole une option à un adversaire et qui vous rend invisible un moment,
La plume qui permet de sauter très haut et d'enjamber des murs mal placés ou des trous,
Le champignon qui accélère votre kart pendant un moment.


En Grand Prix à deux

DURÉE de VIE

Bon, y'a pas mal de choses à dire sur ce jeu ! Déjà, il est aussi plaisant à voir qu'à jouer, le fun ne se ternit pas, même après les années, il y a toujours quelque chose à faire, et si en plus vous avez des amis (ce qui, je l'espère, est ton cas, oui, toi, fidèle lecteur ^^), vous ne risquez pas de vous débarrasser de ce jeu aussi vite que de Product Number 03 (non j'ai toujours pas digéré le coup des 60€ pour 5h30 de jeu %&@$#§£). A vrai dire, je connais même certaines personnes qui ont abandonné Mario Kart 64 et Mario Kart Advance, mais qui jouent toujours à Super Mario Kart. Pourquoi ?

En fait, c'est un jeu mythique, aujourd'hui, et malgré son âge, il n'a rien perdu de ce qui a fait son succès le siècle dernier. Il s'avère être moins complet que ses successeurs, mais c'est peut-être cette simplicité qui l'a rendu plus adorable. Nan, franchement, on ne peut pas s'en lasser ! Et curieusement, même son adaptation bonus dans Mario Kart Super Circuit ne lui arrive pas à la cheville (question de maniabilité je pense).

Super Mario Kart est donc un chef d'œuvre indétrônable, le pionner d'un genre nouveau, le meilleur de sa catégorie. Rien que pour ça, on y joue, on y rejoue, on y rerejoue, on y rerererererererererererererererejoue, et on ne s'en lasse jamais.

S'il faut donner des numéros, je dirai qu'il faut déjà un certain temps pour finir le jeu, même en 50 cm3, quand on n'est pas habitué. Alors après, faut ajouter les deux autres modes, et la Special Cup super difficile en 150 cm3... Bon, on va dire que rien que ça, ça devrait vous retenir une bonne vingtaine d'heures, vu que maintenant vous êtes bien habitués au genre. Mais après, y'a le Time Trials. Là il faut du temps pour réussir à faire un score indépassable. Si vous vous accrochez, vous pouvez facilement rester 30 à 40 heures sur ce mode de jeu là, juste pour le plaisir ! Et après, si vous rajoutez le mode multijoueur, alors là ça se compte par centaines !


Le Match Race... 3, 2, 1... gooooooooo !!

EN BREF...

Certainement le jeu de course le plus original de sa génération, une véritable référence aujourd'hui, un chef d'œuvre amélioré et plagié, mais jamais égalé ! C'est la Nintendo touch : On fait des hits, mais on ne les fait qu'une seule fois !

GRAPHISMES : 18/20
Je dirais que c'est super, que ça vante bien les mérites de la Super Nintendo, mais que ça a assez mal vieilli...

MUSIQUES et SONS : 17/20
Si c'était pas de Koji Kondo et si les bruitages n'étaient pas si excellents, j'aurais mis moins !

GAMEPLAY : 20/20
Parfait, rien à redire. On dirait que nos mains ont été faites pour ce jeu !

DURÉE de VIE : 100/20
J'ai beau dire que je ne me lasse pas de faire et refaire Ocarina of Time ou que Perfect Dark procure toujours plus de plaisir en multijoueur, Super Mario Kart est certainement le jeu auquel j'ai le plus joué, et je pense ne pas être le seul dans cette situation !

NOTE FINALE : 20/20
Un pur chef d'œuvre comme on n'en voit pas tous les jours. Super Mario Kart restera à jamais dans les anales des jeux vidéo aux côtés des autres chefs d'œuvre de Shigeru Miyamoto. C'est un jeu qui mérite une place bien voyante au Panthéon des hits. Après Super Mario Kart, on ne pouvait plus regarder les jeux en 3D comme avant. Enfin on était sorti de ce monde Doom Star Fox où il fallait buter tout le monde, pour découvrir le véritable fun à l'état pur. Un moment unique dans l'histoire du jeu vidéo.
Pour ceux qui n'ont pas connu Super Mario Kart en son temps, je vais vous le dire, et sans intention méchante : vous avez vraiment loupé quelque chose ! Mais heureusement, c'est un jeu qu'il est très facile de trouver en occaz (je ne peux pas vous le conseiller en émulateur, je n'ai jamais pu mettre la patte sur une rom qui marchait...), alors franchement, voici un investissement honnête, passionné, et INDISPENSABLE pour tout amateur de jeux vidéo. Filez l'acheter avant qu'il ne soit trop tard !

Akin


Test Donkey Kong Country Tropical Freeze sur Wii U
Test Nes Remis sur eShop Wii U
Test Assassin’s Creed IV Black Flag sur Wii U
Test de Batman Arkham Origins sur Wii U
Partenaires :
- Advance Wars Experience - All Soluces - All-Nintendo - GamerObs - Next Nintendo - Nintendo Wii - Wiiz - WireJess -