NintenDomaine à la pointe de la technologie:



Je vous l'avais dit que je ressemblais pas à mon Mii
Thomas/Yoshi, qui affirme sa personnalité

Inazuma Eleven: Strikers

Test de Inazuma Eleven Strikers sur Wii

Après deux épisodes sur DS, la série footballistique du moment dans les cours de récré revient avec son premier épisode de salon. Ici, plus de temps morts : le jeu est 100% temps réel. Alors qu’on nommait “Soccer RPG” le genre des épisodes DS, ici on pourrait parler "d'Action Soccer RPG". Ça vous intrigue? Et bien lisez mon test !

Rédigé par Caradox
3/11/2012

Gameplay

Si vous êtes un adepte de la série, la première question que vous vous être sûrement posé est de savoir comment change le gameplay par rapport aux versions portables. Eh bien, y’a beaucoup à dire car ça se différencie quand même pas mal !

Comme expliqué dans l’intro, l’action se passe en temps réel. Les bases du jeu sont les mêmes qu’un simple jeu de foot avec le contrôle d’un seul joueur à la fois et la possibilité de changer en pressant le bouton L. Ensuite il y a les commandes tir, passe, accélération, tacle, etc. La physique du jeu ressemble pas mal à celle de Mario Strikers, par contre certaines actions manquent parfois de précision. L’angle des passes semble n’avoir que 16 directions, pas terrible. Le changement de joueur est calamiteux aussi, il ne vous donne pas toujours le joueur que vous voulez. Deux petits défauts qui ont le don de frustrer un petit peu. Heureusement on finit par s’y faire.

Bien sûr, on joue à Inazuma Eleven donc les super techniques sont de la partie. Comme dans la série originale, il en existe 4 types : les super dribbles, super tacles, super tirs et super arrêts. Pour les trois premiers, il faut deux conditions pour les déclencher : la première est d’avoir un nombre de PT suffisant. La seconde est d’avoir votre personnage dans une sorte de mode transe. Pour qu’il devienne en transe, il faut remplir une barre de jauge. Comment ? En laissant le jeu se dérouler, mais surtout en faisant des tirs, passes, dribbles... avec le personnage concerné. Pour les gardiens, il n’y a pas besoin de ce mode pour utiliser leurs techniques d’arrêt, et heureusement sinon ça finirait par des scores très larges ! Cependant, ils peuvent aussi entrer dans ce mode. Dans ce cas, ils ont l’avantage de pouvoir utiliser leur technique d’arrêt la plus puissante mais sans utiliser un seul point PT ! Très important donc.

Je préfère ne pas décrire entièrement le système de jeu car il est très riche et je pourrais plus vous embrouiller qu’autre chose. Sachez cependant que les techniques peuvent être de niveaux 1, 2 et 3. Bien sûr, les techniques de niveau 3 sont plus efficaces mais plus dures à sortir. A vous de trouver l’équilibre donc. Il y a de toute façon suffisamment de personnages avec des caractéristiques différentes pour vous satisfaire. La dimension stratégique en sort grandie, comme les versions DS finalement.

Test de Inazuma Eleven Strikers sur Wii

Durée de vie

Et une bonne stratégie vous en aurez besoin, croyez-moi ! Finie l’aventure assez simple des épisodes DS, ici la difficulté est vraiment corsée ! Et je n’ai pas encore osé le mode difficile, pour vous dire. Si vous êtes adepte de gros challenge, ça peut vous intéresser. Et pour les lavettes, y’a toujours un mode facile.

Les différents modes de jeux sont simples : match amical, tournois pour organiser vos propres compétitions, mini jeux (nul à chier) et un dernier qui est plus ou moins le mode histoire. Parlons d’abord de ce dernier. Il vous propose de revivre les principaux matchs de la trilogie (oui c'est étrange, on y reviendra plus tard). Vous commencez avec une équipe et au fil de votre progression, vous pourrez recruter de nouveaux joueurs. Ce système de recrutement est d’ailleurs le seul vrai moyen de faire évoluer votre équipe. En effet, vos personnages n’ont pas d’expérience dans ce jeu et il faut donc acheter des joueurs meilleurs quand les matchs deviennent plus difficiles. Il y a bien un moyen de les faire progresser un peu, mais seulement via des objets à usage unique et très rares (doit y en avoir 5 en tout). Bref, ce mode est le cœur du jeu et il faudra une bonne dizaine d’heures pour le terminer, et dans la douleur s’il vous plaît. Puis si vous en avez pas encore assez, libre à vous d’y rejouer en mode difficile.

Les autres modes sont là avant tout pour le multijoueur. Tout est possible: 1 VS 1, 1VS 2, 1 VS 3, 2 VS 2, 2 VS 3... Ah non pas le dernier. Vous pouvez même enregistrer votre équipe perso du mode histoire dans une Wiimote, pour l’emmener chez un ami. C’est toujours sympa.

Encore une fois, il n’y a pas de mode online, ça en devient lassant. Surtout pour un jeu comme celui-ci qui est génial à plusieurs. C’est le gros point noir de la série et je ne sais pas quand ça sera rectifié (sur 3DS et Wii U?).

Test de Inazuma Eleven Strikers sur Wii

Univers

Un autre gros point décevant du jeu, c’est qu’il n’y a pas d’histoire. Oui, je vous parlais d’un mode histoire, mais en fait celui-ci ne vous propose que d’enchainer les meilleurs matches de la trilogie sans dialogues, sans cinématiques, c’est dommage !

D’ailleurs depuis tout à l’heure vous me voyez parler de trilogie, ça ne vous interpelle pas ? Les plus perspicaces d’entre vous doivent s'interroger puisqu’il n’y a eu que deux épisodes DS sortis en France ! Et pourtant le mini malaise est là, le jeu vous propose des matchs du 3ème épisode !! Alors rien de dramatique, à part si vous êtes un extrémiste de l’anti-spoil, ce n’est pas méchant mais c’est un peu curieux. Il est vrai cependant que le dessin animé en France en est déjà à l’histoire du trois. Mais pour ceux comme moi qui ne font que jouer, c’est un spoil qu’il faut signaler.

Niveau personnages, ils n’ont pas inclus les 1500 de la série principale mais seulement 150. J’ai envie de dire que ce n’est pas plus mal. Ça permet de filtrer tous les personnages qui ont zéro charisme et qui ont été créés à l’arrache car il fallait du nombre. Cependant, je n’ai pas pu retrouver toutes mes petites trouvailles des autres épisodes et en soi c’est un peu dommage pour moi.

Test de Inazuma Eleven Strikers sur Wii

Graphismes

Il faut le dire : le jeu n’est pas spécialement beau. Il tend même parfois vers le moche. Déjà ce qui frappe en premier c'est cet aliasing horrible auquel la Wii nous aura tant habitués. Passé ce détail, on a droit à une modélisation 3D des plus banales mais qui correspond bien au style des épisodes DS malgré tout.

L’animation des personnages est parfois bizarre, notamment quand ils courent avec des énormes enjambées. Heureusement, les techniques spéciales sont vraiment soignées et sont plutôt agréables à regarder, même si elles risquent de vous lasser au fil des matches.

Bref, c’est tout simplement quelconque. Si on était sur console HD, ça serait même moche mais bon on est sur Wii donc on accepte, un peu par dépit, bien sûr.

Test de Inazuma Eleven Strikers sur Wii

Musiques et sons

Une fois n'est pas coutume, un gros effort a été fait pour cette localisation française, avec un doublage de plutôt bonne facture. Vous pourrez donc coller une voix à chaque personnage dans le jeu, et ceux-ci crieront le nom de leur technique spéciale au moment de son exécution. Ça peut en dérouter certains, mais après tout c’est chose courante dans les shonen japonais donc pourquoi pas entendre ça en VF ?  

Bref un bel effort à souligner mais il y a un petit bémol : le générique, lui, n’a pas été traduit. Et comme les traducteurs ont dû penser que le japonais effrayait les enfants, on se tape un générique sans voix, juste la musique. Dommage ! Celui-ci avait plutôt la pêche en VO et là il perd totalement sa saveur.

On finit avec les musiques. Autant dire qu’ils ont joué la carte du fan service à fond puisque chaque musique est issue de la trilogie DS, aucune nouveauté ! Alors c’est sur TV donc on se tape pas les enceintes pourries de la DS, mais ce n’est pas non plus des remix. Bon après les musiques restent de bonne facture et sont loin d’être désagréables.

Test de Inazuma Eleven Strikers sur Wii

En bref...

Gameplay : 15/20
Quelques petits soucis de précision qui peuvent être frustrants. A part ça, on ne perd rien à la dimension stratégique des épisodes portables, et ce malgré le temps réel : pari réussi, donc. Par contre les mini-jeux sont sans saveur.

Durée de Vie : 18/20
Un jeu solo prenant et surtout vraiment difficile ! Le jeu promet aussi de belles heures avec ses potes. Bon par contre, pas de online, c’est un peu triste.

Univers : 14/20
Pas d’histoire, c’est dommage. Après on a quand même les éléments principaux pour un jeu "résumé". Bizarre qu’il soit sorti avant l’épisode 3 cependant, car ça le spoile un peu.

Graphismes : 12/20
Potable mais sans plus. Le minimum syndical.

Musiques et sons : 16/20
On a les musiques des épisodes DS, de quoi se rappeler quelques souvenirs. La VF est sympa mais le générique n’est pas doublé et ça le rend un peu triste.

Note finale : 15/20
On va faire simple. Si vous aimez les épisodes DS, sautez dessus ! Si vous n’aimez pas, ce n’est pas la peine. Si vous ne connaissez pas, l’épisode 2 sur DS me semble plus judicieux pour démarrer (ou l’épisode 1 si vous voulez l’histoire dans l’ordre).
Pour éviter les spoils, attendez l’été prochain et la sortie de l’épisode 3 pour prendre cet épisode sur Wii.

Tout le monde le doigt en l’air !

Caradox


Test Donkey Kong Country Tropical Freeze sur Wii U
Test Nes Remis sur eShop Wii U
Test Assassin’s Creed IV Black Flag sur Wii U
Test de Batman Arkham Origins sur Wii U
Partenaires :
- Advance Wars Experience - All Soluces - All-Nintendo - GamerObs - Next Nintendo - Nintendo Wii - Wiiz - WireJess -