NintenDomaine à la pointe de la technologie:



Je vous l'avais dit que je ressemblais pas à mon Mii
Thomas/Yoshi, qui affirme sa personnalité



Sonic and the Secret Rings

Après des Sonic complètement géniaux en 2D, faut bien avouer que la série a perdu en qualité depuis que notre hérisson a goûté aux joies (oupa) de la 3D. Des jolis graphismes, mais des caméras vraiment bousives et des histoires de plus en plus à nulles, ne collant pas du tout avec l’esprit du hérisson bleu. Mais les nouvelles consoles arrivent, sources de bonnes choses non ? Bah a en voir la version Xbox 360 et PS3, c’est pas vraiment le cas. C’est donc dans un nouvel épisode qu’il fait ses grands débuts sur Wii, avec un gameplay totalement différent. Alors ? Daube ou pas daube ?

Rédigé par Frostis Advance et Lost Spirit
01/07/2007

HISTOIRE

    Parce qu’il faut bien qu’il y ait un scénario dans un jeu, enfin pas forcément mais c’est quand même mieux, eh ben dans Sonic on en a un aussi. Le début peut se mettre sous forme d’un petit dialogue comme celui-ci :

« - Zzzzzzzzzzzzzz
Link… Réveille toi. »

    Ah mince, je me suis trompé, c’est un autre jeu ça ^_^ M’enfin c’est pratiquement la même chose, il suffit de remplacer Link par Sonic. En revanche ce n’est plus la même chose après.

    Déjà, Sonic a de l’humour (on le savait déjà, mais au moins il ne l’a pas perdu au court de ses différents voyages), plus que moi, même. Il ne pense qu’à s’amuser le bougre! Il ne doit pas avoir grandi… Peter Pan sors de ce corps! Quand j’avais dit que je n’étais pas marrant. Enfin passons. L’histoire débute lorsque Sonic se réveille, entendant une voix venue d’il ne sait pas encore où. Il voit un anneau posé sur une table et quand il le touche… Tsaaaam ! Nan il ne se fait pas réduire en cendre sinon ce serait moins marrant, mais il fait apparaître une jeune fille avec une coiffure plutôt bizarre qui sort de l’anneau, s’appelant Shahra et qui est en fait le génie de la Ring.

    Mais que peut donc lui vouloir ce génie ? Ben en fait, un autre génie très méchant qui était emprisonné dans le livre des mille et une nuits s’est libéré, et maintenant il aspire tous les contes pour accroître son pouvoir. Tout ça se passant dans le livre. Dément. Seulement il fait ça sans l’accord des habitants des mille et une nuits, ce qui n’est pas très bien, mais vu qu’il est trop puissant pour que ceux ayant des pouvoirs magiques arrivent à l’en empêcher, ben c’est à Sonic qu’incombe la tâche de lui botter le cul. Mais comme je l’ai déjà dit, lui ce qui l’intéresse ce serait plutôt de s’amuser et voyager. Et il ne va pas être déçu ! Plein de mondes différents à visiter, plein de monstres à buter, ça doit être le pied !

    Ah ! J’ai oublié de donner le nom du méchant et comme on a pu le voir dans les vidéos, ce n’est pas le Dr. Eggman, non. Nouvel univers, nouveau méchant. Donc celui-là se nomme du doux nom d’Erazor Djinn. C’est laklass, qu’il a en grande quantité d’ailleurs, sauf que moi sa gueule me revient pas alors je l’aime pas, pis Eggman est beaucoup mieux.

    Sonic aura l’occasion de rencontrer différentes connaissances dans ce monde des mille et une nuits, mais il ne fera pas affaire aux mêmes personnes. Enfin ça vous verrez par vous même :p


Oh non ! Sonic s’est fait enflammer par le méchant! Vite, de l'eau !

GRAPHISMES

    Le gros sushi de la Wii depuis ses débuts, ce sont ses graphismes. Dire que normalement, la console est plus puissante qu’un GameCube et qu’elle ne fait pas mieux que les débuts de celle-ci, ça fou un peu les glandes. Et à la vue de toutes les daubes graphique qui sont sorties depuis le lancement le 8 Décembre 2006, jour de sortie de la bête, on ne peut qu’avoir peur avec ce Sonic. Et bien non !

    Ce Sonic Wii fait partie des plus beaux jeux que la console possède. Bon, ce n’est pas non plus en HD de la mort, puisque le jeu n’est pas compatible HDTV, mais seulement 50/60hz, ce qui est assez con. Adieu le 480p pour un affichage plus net. Franchement, quand est ce que les développeurs sur Wii vont penser aux joueurs qui ont un écran HD ?! Donc l’option du branchage de câble YUV (que je possède en plus !) ou péritel RGB ne sert pas à grand-chose, sauf à améliorer l’effet d’aliasing, qui est pas mal présent. Mieux vaut opter pour le câble de base vendu avec la console. De plus, les graphismes ne sont même pas floutés toussa. C’est très net. Enfin, sur un écran cathodique, parce que sur un écran HD, c’est une autre histoire.

    Evidement, qui dit Sonic, dit obligatoirement vitesse et qui dit vitesse dit très souvent ralentissements. Bah là, Sega a fait du très bon boulot. C’est très (trop ?) rapide et ça lague pas un prout. Je n’ai pas noté de ralentissements non plus. Le seul défaut que je souligne, c’est lors des sauts qui vont loin. En fait, pendant ce cours instant, la caméra fait une sorte de mouvement pour qu’on ait un autre angle de vue qui fait classe, et parfois, notre hérisson « saute ». Je veux dire par là qu’il saccade, sans pour autant ralentir l’action. Comme si on regardait une cassette vidéo toute pourrie. C’est très rapide, mais ça m’a tilté direct, grâce à mes yeux de super héros. Ok, on va me dire que c’est vraiment chercher la petite bête, mais à 60€ le jeu, je pense avoir mes raisons (sauf que j’ai rien payé, merci Sega ^_^ )

    La grosse bête, c’est plutôt l’aliasing qui est très présent, sur Sonic surtout. Ce qui est supra con, vu qu’on le voit tout le temps à l’écran. Pendant le jeu, on s’en rend pas trop compte, vu que ça va vite et qu’on est concentré pour pas perdre de temps ou ne pas se bouffer un méchants en pleine face. Mais au compte à rebours, en début de chaque niveau, Sega nous gratifie de trois secondes de vidéo d’aliasing sur Sonic, avec différent angle de vue. Merci Sega >_< Et pendant le reste du jeu, on voit aussi ce magnifique effet d’escalier sur les pics de Sonic… Moi, c’est le genre de truc qui m’énerve, et si j’étais dans l’équipe de développement, j’aurais fait chier le monde pour avoir un personnage parfait. Mais apparemment, on n’a pas les mêmes valeurs.

    Concernant les niveaux en eux même, ils sont très variés et assez travaillés, sauf celui du prologue qui est moche avec ses faux effets de profondeur qui donnent plus envie d’en finir avec ce stage que de continuer à se perfectionner dans les mouvements que peut faire Sonic. Le second niveau se déroule dans une atmosphère oasistique (nouveau mot ! copyright Frostis Advance) avec du sable, de l’eau, des arbres toussa toussa, et c’est franchement beau à regarder. On voit que Sega s’est fait un peu chier à trouver des environnements sympas et mine de rien, ça m’a rappelé le premier niveau de Sonic sur MegaDrive. Le reste du jeu nous propose différents univers, mais ça je préfère vous laisser les découvrir par vous-même ^_^ Par contre, je peux quand même dire que j’adore les dinosaures et les effets de feux/laves qui sont magnifique et que le jeu possède 8 mondes.


Il est loin le temps des petits oiseaux enfermés par Eggman...

MUSIQUES et SONS

    Dès la chaîne disque dans le menu Wii on peut entendre un extrait d’un morceau de rock plutôt pas mal. Enfin au début j’ai trouvé que ça ne collait pas vraiment avec l’idée que je me faisais d’une OST d’un Sonic, et je n’ai pas changé d’avis. Mais finalement, après avoir passé plusieurs heures sur le jeu, j’ai trouvé ces musiques vraiment cool. Surtout celle des menus, et qu’on retrouve dans une cinématique en images de synthèse qu’on peut débloquer, qui poutre vraiment je trouve. Mais celle que je retiens le plus est celle des menus, j’ai même le refrain dans la tête, avec mon idée personnelle des paroles hé hé ^_^

    Les autres musiques à l’intérieur des niveaux sont toutes bien sinon, mais en ce moment je n’en ai retenu qu’une seule, celle du sixième niveau (en comptant aussi celui qui fait office de tutorial). Elles donnent plus ou moins toutes envie de bouger, de foutre la pagaille dans le niveau (de le finir accessoirement).

    Conclusion : maintenant je veux absolument l’OST du jeu !!!! >_< (qui est sortie le 14 Mars d’ailleurs…)


Yahou ! Je surfe sur la vague ! Mais attention aux crocos…

GAMEPLAY

    Bon, c’est bien beau de faire un nouveau gameplay, mais comment on joue à ce nouveau Sonic ? Avec la Wii ce qui est un peu chiant pour les studios de développement, c’est de penser à faire des jeux qui puissent se jouer facilement avec la Wiimote. Quand je dis facilement c’est aussi dans le sens ou ça doit être précis et surtout intuitif. Et c’est souvent à ce niveau là que ça déconne pas mal. Mais il faut reconnaître que pour un premier essai, Sonic s’en sort plutôt pas mal.

    Dans le mode aventure la Wiimote se tient à l’horizontale, comme un bon vieux pad classique. Et le Nunchuk se tient sur l’étagère d’en face ou alors rangé dans sa boite, puisqu’il ne sert à rien. Ca peut paraître très idiot de la part de Sega, mais je pense sincèrement que si ce Sonic était jouable au Nunchuk Style, il aurait perdu de son originalité.

    Premier énorme changement dans la série : Sonic avance tout seul. En clair, même si on ne touche à rien, on avance quand même. Heureusement pour nous, Sega n’a pas fait que des lignes droites et les niveaux sont gavés de virages à 90°, de grandes courbes et autres obstacles plus ou moins grands où les sauts seront obligatoires. Mine de rien, ça fait bizarre. Par moment j’ai eu l’impression de regarder une vidéo plutôt que de jouer véritablement.

    Concrètement, pour tourner on tient la Wimote à l’horizontale et il suffit d’incliner l’extrémité de celle-ci sur la gauche pour que Sonic tourne à gauche et de faire pareil pour la droite pour tourner à droite. Ca peut paraître super facile à lire comme ça, mais il faut savoir que plus Sonic évite les obstacles, plus il ira vite. Et enchaîner les virages n’est carrément pas facile par moments.


Pas très compliqué hein…

    En parlant d’obstacle, Sonic n’aura pas d’autres choix que de faire comme avant : sauter. Pour ce faire, rien de très compliqué… au début. Une simple pression sur la touche 2 (celle qui est tout à droite donc) et voilà notre hérisson qui fait son petit saut de biche. Ca c’est facile. Mais si l’obstacle est un peu trop haut, il va falloir rester appuyé un peu plus longtemps sur la touche, ce qui augmentera la hauteur du saut, mais aussi sa longueur. Ca aussi, ça parait simple, mais dans la pratique, une connaissance parfaite des niveaux est quasi obligatoire pour pouvoir passer tout ça sans que Sonic se mange un mur et surtout, il faut avoir le bon timing parce que bien souvent on se retrouve avec notre hérisson qui saute bien avant le moment ou on aimerait qu’il le fasse. Mais voilà, des fois même avec un saut un peu plus puissant, Sonic tombera lamentablement comme une grosse merde dans le vide, la flotte, le feu ou n’importe quoi d’autre, du moment qu’il tombe et qu’il meurt. Les jeux vidéo sont cruels avec les héros… Sega a alors pensé à faire un troisième saut ! Histoire de compliquer un peu plus les choses, celui-ci se fait dans les airs. En gros, quand Sonic est en plein vol après un saut, une simple poussée vers l’avant de la Wiimote et zou, il nous refait un saut comme si il prenait appuis sur l’air. Je précise que ce genre de truc est obligatoire pour certains passages et que perso, je ne réussi pas à tout les coups. Comme quoi, même les dieux ne réussissent pas tout ^_^

    Mais ce dernier saut sert aussi d’attaque. Au lieu de sauter sur les ennemis un à un, le double saut peut servir d’attaque. En gros, si un ennemi n’est pas trop trop loin de nous après avoir effectué un saut, il sera entouré d’une sorte de rond rouge, qui veut dire : meurs sale ennemi ! Donc un simple coup vers l’avant avec notre Wiimote (toujours en l’air hein, faut suivre un peu) et zou, Sonic foncera directement sur l’ennemi pour l’éliminer. Mais mieux encore, on peut enchaîner les attaques. Si par exemple on a trois ennemis pratiquement alignés, il suffit de tuer le premier ennemi comme je viens de lire dire, et ensuite de balancer notre Wiimote en avant pour sauter d’ennemi en ennemi. Jouissif. Sauf lorsqu’on est obligé de le faire pour passer au dessus d’un passage à vide (ou à mort).

    Par moments aussi, on aura besoin que Sonic ralentisse. Déjà parce qu’à force, toute cette vitesse donne envie de vomir et aussi parce que certains passages nous obligent à le faire. Et vu que Sonic avance tout seul, la seule chose à faire pour le faire ralentir est d’appuyer sur le bouton 1. Plus on reste appuyé sur ce bouton et plus Sonic ralenti, jusqu’à s’arrêter complètement.

    Quand à le faire reculer, c’est vraiment juste pour choper quelques rings qui traînent, histoire de compléter un niveau à 100% Là aussi, c’est assez simple, même si je trouve c’est un peu pète poignés. En gros, il faut incliner la Wiimote vers l’arrière jusqu’à ce que le cache pile soit vers le ciel. Pas vraiment pratique...

    Avec toutes ces commandes, Sega a aussi pris soins de placer quelques objets interactifs par ci par là. Ainsi, on croisera assez souvent des rebords glissants qui nous donnent de la vitesse facilement puisqu’il suffit de sauter dessus et de rester appuyé sur le bouton 2 pour accélérer. On verra aussi sur notre route des catapultes un peu spéciales ou il faudra mimer le geste du lançage de Sonic avec la Wiimote (vers nous et un coup vif vers l’avant pour jeter notre boule bleue), ou bien alors des magnifiques pots volants, qui sont en fait des grosses jares avec des ailes sur les côtés. Là aussi, il faudra mimer un geste, cette fois ci, celui d’une pompe. Tout ça aura évidement pour but de nous faire bouger nos petits bras musclés. Après tout, pourquoi il n’y aurait que Sonic à faire du sport ?

    Bref, Sega a essayé de diversifier les choses au niveau des commandes, sans pour autant rester dans le classique avec de l’appuyage de bouton pur et dur. C’est parfois génial, parfois bof et des fois pas précis, mais faut reconnaître que le tout est plutôt pas mal.


Avec des sauts pareil, pas étonnant que Sonic fasse les prochain J.O

MODE SOLO

    Je savais pas trop ou caser cette partie dans le test ^_^ Ca c’est le genre de question existentielle qu’on se pose quand on fait un test. Tiens, mais ou est ce que je vais mettre cette partie de test ? Hum...

    Le mode aventure, c’est donc le mode tout seul, sans keupins, les soirs d’hivers pour éviter à tout prix de regarder les conneries qui passent à la TV. C’est ce mode là qui nous donnera le plus de difficulté et ce n’est pas plus mal ! Mais contrairement aux Sonic classiques, il ne suffira pas de terminer un stage et zou. Non, cette fois ci on a des objectifs, qui nous feront gagner un peu de pouvoir. Bon, on n’est pas dans un RPG, mais l’initiative est bonne.

    Le jeu se compose donc de 8 mondes différents, qui comportent un certain nombre de missions chacun. Et enfin, chacune de ces missions auront un objectif, comme celui de terminer avant la fin d’un chrono ou alors de ramasser un certain nombre d’anneaux ou de tuer certains ennemis… bref, c’est assez varié et certaines missions nous feront recommencer plusieurs fois, jusqu’à ce qu’on pète les plombs et qu’on se traite tout seul de casual gamer.

    Tout l’intérêt de réussir à atteindre l’objectif d’une mission vient du fait que Sonic gagne des points compétences, qu’il pourra utiliser pour obtenir de nouveaux pouvoirs. Enfin c’est pas lui directement, mais plutôt sa super bague en feu. Mine de rien, je sais pas comment il fait pour porter une bague en feu, va falloir que Sega m’explique le truc… Pour en revenir aux pouvoirs gagnés, ils sont assez nombreux et très différents les uns des autres. C’est pourquoi Sega nous propose de sauvegarder 4 profils de bague. Plutôt cool. On pourra par exemple se faire un profil tout en vitesse avec la bague de compétence A ou alors faire de Sonic un vrai jackpot à anneaux avec la bague de compétence B. Ca peut paraître inutile, mais ça a son importance dans les objectifs des missions.

    En plus des compétences via sa bague magique qui rox parce que j’aimerais bien avoir la même, Sonic possède une jauge d’âme. Cette jauge c’est un peu la fameuse jauge de fury dans les jeux de combats. Plus on tape et plus elle se rempli, jusqu’à délivrer un pouvoir spécial. Bah là, c’est exactement la même chose. Quand Sonic tue un ennemi, celui-ci lâche une ou plusieurs perles -_- Nan, pas une perle dans le sens « j’ai lâché une perle, tous aux abris » mais plutôt une sorte de sphère de puissance. Plus Sonic en chope, plus sa jauge d’âme se rempli. Et quand celle-ci devient orange, deux pouvoirs de la mort qui tue s’offrent à nous :

Sprint :
    Il suffit d’appuyer sur le haut de la croix multidirectionnelle pour que Sonic nous fasse vomir notre pti déj tellement la vitesse est incroyable. Avec ce pouvoir, notre hérisson bleu devient invincible, mais il est aussi assez incontrôlable. Mieux vaut utiliser ce pouvoir quand on a une longue ligne droite devant nous. De toute façon, on peut arrêter ce pouvoir à tout moment avant que la jauge d’âme se vide en ré-appuyant sur le croix du haut.

Ralenti :
    Totalement le contraire du sprint. En même temps, ça parait logique. En appuyant sur le bas de la croix, tout est au ralenti. Bien pratique dans les endroits où les piques et les vides sont un peu trop nombreux. Et pareil que pour le sprint, pour arrêter ce pouvoir, faut ré-appuyer sur la croix du bas.

    Une fois fini notre mission, on gagne donc des points d’expérience. Que l’on réussisse ou pas l’objectif, les points sont là ! Donc on peut très bien faire une mission, finir en gros looser, mais gagner un peu d’expérience. Par contre, si on recommence la mission sans quitter directement le menu de fin de mission, nos points d’expérience se rajoutent. Plutôt pas mal ça !


Ne jamais manger avant d’utiliser cet item

MODE MULTIJOUEUR

    Le mode multi est uniquement composé des mini-jeux… J’aurais préféré faire la course ou d’autres choses contre mes potes mais tant pis. J’ai pu tester les mini-jeux en solo, c’est marrant, mais c’est quand même emmerdant tout seul. Mais j’ai aussi pu le tester avec des potes, et un ordi… Ca gâche tout ça par contre (ben ouais on était que trois, donc le quatrième joueur est remplacé par la console).

    Avant même de commencer à jouer, il faut choisir son personnage, normal. On a le choix entre Sonic, Amy, Knuckles et Tails, ainsi que d’autres personnages à débloquer, dont Silver… Cherchez l’intrus.

    On a le choix entre plusieurs sortes de défis. On a une sorte de tournoi avec des duels à un contre un, une espèce de jeu de l’oie simplifié où on est sur des bateaux pirates et où le premier arrivé au trésor gagne. Et le reste j’y ait pas encore joué ^_^ Mais c’est plutôt marrant à plusieurs (enfin, tout est relatif, ce n’est pas comme un Mario Party ou un Super Smash Bros).

    Je ne citerai que quelques mini-jeux au hasard, par exemple un où il faut diriger un ballon où le personnage se tient debout et faire tomber les autres dans l’eau en se cognant contre le ballon, en pointant la Wiimote à l’écran. Ou encore un jeu où il faut trouver une différence entre quatre tableaux toujours en pointant la Wiimote à l’écran, où cette fois on contrôle un lampe torche pour trouver les différences.


Le mini-jeu casse-gueule par excellence,
où je n'ai jamais pu gagner, sauf contre un ordi.

DURÉE de VIE

    Le mode Aventure promet une durée de vie plutôt conséquente. Il y a du challenge, c’est franchement ardu de réussir certaines missions. Il y en a une dont l’objectif est d’arriver à l’arrivée avant une boule bleue volante, ben personnellement je suis resté un bon moment sur cette mission tellement c’était pas facile (parce qu’il ne faut pas dire difficile, ça ne l’est pas tant que ça…). Y a d’autres missions du genre « survie » qui sont très prenantes aussi, surtout quand on se fait battre dès les premières secondes…

    Un autre aspect du jeu qui influe sur la durée de vie : les high-scores !!! Ca c’est trop bien ! Y a pas longtemps je m’en fichais complètement mais je me suis trouvé une passion pour les high-scores, donc maintenant j’adore essayer d’améliorer mes temps et d’avoir la meilleure médaille possible.

    En plus de ça, il y a au moins une bonne cinquantaine de missions, si ce n’est pas une centaine. On ne risque pas de s’ennuyer avec tout ça. Moi en tout cas je m’en lasse pas et je suis déjà devenu accro (en moins d’une semaine, c’est laklass).


Euh... A priori c'est un scorpion,
mais je trouve qu'il ressemble plus à un crabe croisé avec une araignée.

EN BREF...

HISTOIRE : 15/20
    Ouais, je mets 15. Ca vous en bouche un coin hein ?! En fait, il faut bien prendre en compte l’univers de Sonic. Ce n’est pas franchement le genre de jeu avec des scénarios comme dans un RPG, et je préfère 1000 fois plus une histoire comme celle-ci plutôt que les trucs néo jeunz dans le move à la Sonic Shadow.

MUSIQUES et SONS : 0 et 20
    0 pour les musiques de jeunz dans le move qui écoutent de la merde et 20 pour avoir permis aux joueurs de choisir les voix Japonaise qui déchirent carrément plus que les pauvres voix Américaines.

GRAPHISMES : 15/20
    C’est beau sans être non plus magnifique. Parce que faut bien l’avouer : si Sonic n’allait pas aussi vite, je pense que ça piquerait pas mal les yeux. M’enfin, le tout reste globalement tape à l’œil et ça reste un des plus beau jeu des six premiers mois de la Wii.

GAMEPLAY : 14/20
    J’aurais voulu mettre plus, c’est évident. Mais c’est cette sensation de regarder mon écran sans rien faire en voyant courir Sonic à toute vitesse qui me fait reprendre mes esprits en me disant « bordel de moule il est ou le GamePlay des premiers Sonic ?! » De plus, par moment, Sonic ne fait pas vraiment ce qu’on lui demande de faire… C’est quand même bien de la part de Sega d’avoir cherché à faire un jeu collant avec la Wiimote, mais quand on est fan, ça fait un peu space.

DURÉE de VIE : 16/20
    Et ouais ! Ce Sonic nous fera passer quelques heures de jeux. Par contre, on peut dire merci aux différents objectifs de missions qui rallongent à mort la durée de vie. Sans eux, sans les highs scores, l’aventure est vite bouclée. Mais pour un Sonic, je trouve qu’il est plutôt long. Ya aussi le fait qu’on peut débloquer des bonus, comme des artworks ou des vidéos qui rallongent encore un peu la durée de vie.

MULTIJOUEUR : 12/20
    Complètement inutile en solo ce qui est logique, ce mode multijoueurs aurait pu être super si il n’était pas composé uniquement de minis jeux. De plus, 9 minis jeux c’est pas ce que j’appelle un super mode multijoueur. C’est trop peu pour rigoler pendant des heures, même si de bonnes idées sont là.


Il a pas laklass notre Sonic ? Hein ?!

NOTE FINALE : 16/20

Frostis Advance : 15/20
    Si la musique de jeunz dans le move et le mode multijoueur pas assez abouti n’étaient pas là, j’aurais mis largement plus ! Ce Sonic est une vraie bouffée d’air dans l’univers du hérisson bleu. Finis les univers énorme en 3D avec des phases à 2 à l’heure accompagnées de son lot de caméra bousives. Sonic, c’est de la vitesse, un point c’est tout. Et c’est exactement ce que nous propose cet épisode sur Wii. De la vitesse, du high score comme au bon vieux temps de la MegaDrive et des décors rappelant les 3 premiers épisodes. Après oui, faut aimer la nouvelle jouabilité, mais je trouve l’expérience plutôt plaisante. Bravo Sega.

Lost Spirit : 17/20
    Je ne sais pas si on peut le qualifier de bon Sonic, d’un retour aux sources bénéfique, mais en tout cas il reste en très bon jeu, pour une Wii qui en manque cruellement en ce moment. En plus, j’ai toujours été fan de Sonic (dessins animés, jeux etc.) depuis que je suis gamin, et celui-là ne me déçoit pas du tout, pour le moment. Mise à part la maniabilité vraiment pas terrible (voire pire que ça par moment) et le mode multi un peu limité, je trouve que ce jeu est vraiment un must auquel il faut au moins avoir joué, et je ne regrette pas du tout mon achat, dès que je peux, j’y joue, en bref, je suis accro ^_^

Frostis Advance (Introduction, Graphismes, Gameplay, Mode solo, En bref)
Lost Spirit (Histoire, Musiques et sons, Durée de vie, Mode multijoueur)


Test Yoshi’s New Island sur Nintendo 3DS
Test Donkey Kong Country Tropical Freeze sur Wii U
Test Nes Remis sur eShop Wii U
Test Assassin’s Creed IV Black Flag sur Wii U
Partenaires :
- Advance Wars Experience - All Soluces - All-Nintendo - GamerObs - Next Nintendo - Nintendo Wii - Wiiz - WireJess -