Nintendo Switch, les dernières rumeurs en date

Nouvelle par Bidoman, le

Que voulez-vous ? Certes, chez NintenDomaine, nous ne sommes pas chez Voici ou Gala, nous n'avons pas pour habitude de colporter des ragots ou d'inventer de fausses histoires. Mais depuis la présentation de la Nintendo Switch, c'est la frustration : tout le monde aimerait désormais en savoir plus, mais Nintendo semble décidé à laisser passer Noël sans fournir plus de détails.

Une stratégie qui, sans surprise, alimente de fait la machine à rumeur sur Internet, et continue de faire parler sans qu'aucune nouvelle donnée ne soit révélée. Du coup, je vous propose un rapide tour d'horizon des dernières rumeurs rencontrées sur la toile ces derniers jours.

Pas de port jack sur la manette Pro

Le Nintendo Switch Pro Controller, c'est la manette additionnelle aperçue dans la vidéo et faisant office de contrôleur supplémentaire pouvant se substituer aux Joy-Con de la console, ou bien permettre à un autre larron de se joindre à la partie. À l'inverse des manettes Xbox One ou PS4 actuelles, la manette Switch Pro n'aurait donc pas de prise jack pour brancher des écouteurs. Comme le dernier iPhone, quoi.

La source, dénichée par le site Let's Play Video Games, serait proche de la production de la vidéo : elle affirme que les modèles de la console et des manettes utilisées dans la vidéo sont définitifs. Or, la manette Switch Pro est clairement visible sous toutes les coutures dans la vidéo, et aucun port jack n'est identifiable. Impossible donc de connecter un casque-micro sur la manette. Mais bon, entre vous et moi, on s'en branle un peu.

Les images de la vidéo ne sont pas in-game

Quelle surprise ! Il ne faut pas avoir fait 5 ans d'étude de l'image pour se rendre compte que les images de jeu présentées dans la vidéo ne sont pas très honnêtes... Pourtant, certains n'ont pas manqué de remarquer des problèmes de framerate lors du passage de Zelda: Breath of the Wild en mode portable, où le jeu semblait sauter dangereusement. Qui serait assez fou pour inclure cela en post-production ?

Malgré tout, j'avais moi-même souligné l'absence de détails lors des phases de jeu : aucune interface sur Zelda ou Skyrim et une image bien trop lisse faisait penser à un ajout ultérieur. C'est bel et bien le cas, comme l'a confié un des acteurs du spot au site GameXplain, relayé par Eurogamer. Encore mieux, un internaute attentif a remarqué une grossière erreur d'incrustation dans la vidéo !

Le coin inférieur droit déborde clairement sur le manche de la jeune femme : bien joué, les monteurs ! L'acteur témoignant de sa présence sur le tournage confirme : ils ont réalisé les scènes devant des écrans éteints et des manettes inertes. Certains sont allés jusqu'à se former sur Splatoon Wii U afin de reproduire les bons gestes sur la Switch... Une décision qui s'explique sans doute par la volonté de garder le secret le plus longtemps possible, notamment sur les jeux allant être présentés dans le trailer. De même, les acteurs n'ont appris le vrai nom de la console qu'avant le tournage : jusque là, les noms étaient camouflés par de l'adhésif.

Donc, pas d'emballement : ce que l'on a vu lors du trailer n'est, en toute logique, pas la réalité. Reste à savoir si la réalité, justement, sera aussi prometteuse que ce que Nintendo annonce... Je pense notamment à la rapidité du passage salon / portable, quasiment instantané dans la vidéo, ou encore à la netteté de l'affichage de la Switch...

Un capteur infrarouge dans la manette

Autre rumeur provenant de Let's Play Video Games, dont je vous ai déjà parlé : celle d'un écran tactile multi-touch. Seul petit souci : comment s'en servir quand la console est dans son support pour jouer sur une télé ? Nintendo aurait trouvé la parade en incluant un capteur infrarouge dans le Joy-Con droit.

Une fois enclenchée dans son support, la Switch révèlerait alors une autre de ses fonctionnalités : le haut de la console, dépassant du support, ferait office de Sensor Bar, exactement comme sur Wii, tandis que le Joy-Con droit et son capteur infrarouge permettrait une navigation à l'écran comme avec une télécommande Wii... contournant ainsi le problème du tactile lors du jeu en salon.

Honnêtement, pourquoi pas, même si je trouve le concept assez tordu. Forcément, la console est une affaire de compromis, donc il est difficile d'envisager d'autres moyens simples de préserver la fonction tactile... Il n'empêche, je m'attends presque à apprendre la semaine prochaine qu'elle fait GPS et gyroscope (ce que certains envisagent), voire machine à café. Et je me demande comment autant de trucs peuvent tenir dans un si petit objet...

Chaque console serait vendue avec son support

Cela vous semble bête ? Oui, ça l'est certainement, mais pourtant, certains y croient. Nintendo elle-même l'aurait envisagé initialement ! Toujours selon Let's Play Video Games, chaque pack contenant la console serait donc bien accompagné d'un support permettant la communication avec la télé. Nintendo aurait pourtant prévu à la base de vendre la console seule, mais se serait rétractée afin d'éviter la confusion, notamment sur la capacité de la console à communiquer avec la télé par elle-même.

On peut donc en conclure qu'il sera difficile de racheter un élément en cas de panne. La question centrale demeure : sera-t-il nécessaire de disposer du support pour recharger la console ? Le mystère reste entier.

450€ au lancement ?

Concernant le prix, si tout le monde y va de sa petite estimation au doigt mouillé, rares sont les sources potentiellement fiables à s'exprimer.

Seule exception, le revendeur anglais GameStop a ajouté la console sur son site de vente en ligne pour la modique somme de... 399 livres !

Ce qui nous donne presque 450€ pour nous après conversion. Un prix assez élevé, qui peut se justifier assez simplement par tout l'équipement que la console semble embarquer, le tout sous un design poussant à la miniaturisation. Mais cela pourrait également être un frein pour le consommateur, notamment en raison de l'aspect moins impressionnant de la Switch par rapport à la concurrence. C'est tout bête, mais mettre 500€ semble plus évident lorsqu'il s'agit d'un gros morceau de plastique plein de composants plutôt que dans une tablette à l'aspect de jouet. Sauf lorsqu'on s'appelle Apple, bien sûr.

Un plagiat d'AMD ?

Dernière petite bricole de ces derniers jours, de fins observateurs ont noté une étrange ressemblance entre la Nintendo Switch et le projet Discovery conçu par le constructeur électronique AMD. Il s'agit ni plus ni moins qu'une tablette tactile de taille conséquente (11.6 pouces) enchâssée dans un support ajoutant une demi-manette de chaque côté, ainsi que des hauts-parleurs et des ports USB en bas.

Dévoilé en 2014, le concept n'a pas été beaucoup plus loin : l'objet était imaginé comme un objet multi-tâches, facilement connectable à d'autres supports, comme un PC, par le biais d'une station fixe. De là sont nées d'autres applications, notamment concernant la télé et, bien entendu, les jeux vidéo.

C’est ainsi que nous avons créé le GameCradle, un dispositif qui se connecte à la tablette via DockPort et qui, dans un design très sympa, constitue un contrôleur de jeu classique.

Ce que l'on voit ainsi sur l'image n'est finalement qu'une utilisation de l'objet parmi d'autres. Ce "GameCradle" permettait de bénéficier de davantage de confort de jeu, même si une vidéo tournée au CES 2014 montre quand même que l'engin en impose sérieusement.

Difficile de ne pas voir une certaine ressemblance entre ce projet et la Nintendo Switch, même si la seconde est clairement une console dédiée au jeu, tandis qu'AMD orientait son projet vers une plateforme polyvalente, vouée à remplacer ordinateur, télévision et console classiques. Reste que la Switch s'avère bien plus fine et pratique au premier abord que le mastodonte d'AMD.

Il est étonnant de constater, pour finir, qu'AMD était jusqu'ici partenaire de Nintendo pour la réalisation des puces graphiques de la Wii U, désormais remplacées par Nvidia pour la Switch. Ce changement a-t-il un rapport de près ou de loin avec le projet Discovery ? Est-ce que Nintendo a travaillé dans un premier temps avec AMD avant de rompre le contrat ? Ce ne serait pas la première fois que la société fait faux bond à un partenaire (souvenons-nous du projet SNES CD mené avec Sony dans un premier temps, avant de se rabattre sur Philips). Ou bien y a-t-il réellement eu inspiration délibérée de la part de Nintendo en prenant connaissance du projet Discovery ? Peut-être en saurons-nous plus lors de futures interviews...

Étiquettes :

Partager :  

Une réaction ?

Commentaires(3)

  • Xetos
    Xetos le

    Je comprend mieux pourquoi il n’y a eu aucune fuites. S’ils ont été jusqu’à mettre du scotch sur le matériel jusqu’à l’annonce :lol:

    Et le coup de l’infrarouge c’est super bancal : ça veux dire que le dock doit être au milieu de l’écran pour pointer correctement, et le pointeur aurait du être sur le haut de la manette si on voulait pouvoir pointer vite fait sans tout démonter. N’importe quoi :lol:

  • Zvarrit
    Zvarrit le

    Pour le concept d’AMD, ça peut aussi être dans l’autre sens cela dit. J’veux dire, les sticks sont au dessus des boutons, particularité de la Wii U sortie l’année d’avant. Ou alors, c’est une idée venu de la Wii U qui est repris pour la Switch. :niais:

  • Bidoman
    Bidoman le

    Pour l’éventuel plagiat, y a eu plusieurs autres concepts, comme le Razor Edge notamment et quelques autres. C’est une tendance à la mode, en fait.