The Legend of Zelda: Breath of the Wild : enfin du nouveau !

Nouvelle par Bidoman, le

Chose promise, chose due. Nintendo l'avait annoncé il y a quelques jours, l'entreprise comptait enfin en dévoiler un peu plus sur le plus gros jeu développé durant sa longue histoire, Zelda: Breath of the Wild, au cours de l'évènement américain Game Awards 2016.

Et la promesse a été tenue, puisqu'une nouvelle bande-annonce a été dévoilée, ainsi qu'une autre vidéo comprenant 4 minutes de gameplay. Mais d'abord, la nouvelle bande-annonce !

Intitulée Life in the Ruins, la vidéo présente ENFIN de la vie dans le jeu, et c'est tant mieux ! On savait que Nintendo avait sciemment retiré les PNJ et de nombreux autres éléments dans la démo de l'E3 2016, et il est très rassurant de les voir pleinement réintégrés. J'ai pris quelques photos pour ceux que ça intéresse et qui ne peuvent pas voir la vidéo !

On découvre donc une vidéo s'ouvrant par une mise en image rappelant un peu le style de The Wind Waker, avec d'anciens dessins s'animant sur fond de parchemin, puis on découvre de nouvelles images de la forêt, visiblement à différentes saisons : seront-elles gérées elles aussi dans le jeu ?

Les premiers PNJ font leur apparition : sur un pont, et près d'une sorte de grande maison ou magasins bardés de fanions. On découvre avec bonheur que Link ne semble pas être le seul à pouvoir monter un cheval, et que des animaux comme des chiens font leur retour. Le tout semble animé à la perfection et transpire la vie !

Puis un village se dévoile, caché dans le creux d'une vallée reculée...

Link fait ensuite face à un ennemi qui semble être central dans le jeu : une sorte d'oiseau humanoïde ressemblant à Falco de Star Fox, pourvu d'un grand arc et diablement rapide ! Après une rencontre furtive, il s'envole à la vitesse de l'éclair vers un énorme engin volant, sorte de forteresse steampunk en forme d'oiseau géant survolant Hyrule. Voilà qui me rappelle Bioshock Infinite...

Les combats contre les poulpes géants s'enchaînent dans la plaine...

... mais voilà qu'une figure féminine se présente à nous ! Serait-la princesse Zelda, toute de bleu vêtue elle aussi ? Impossible à dire pour l'instant...

En tout cas, un grand danger semble régner sur ces terres, si l'on en croit cette attaque magique semblant sortir du château d'Hyrule lui-même, et les ruines des anciens temples jonchant la plaine tout autour...

Il ne tient qu'à Link de restaurer la paix en Hyrule mais... Qui donc se tient auprès de lui, à la fin de la vidéo ?

FRISSONS ! Je suis particulièrement enthousiasmé par ce nouveau trailer, notamment grâce à la musique magnifique portant le tout, ainsi qu'aux nouvelles petites révélations faisant diablement plaisir ! Le jeu semble finalement beaucoup plus vivant qu'à l'E3, et c'est tant mieux. Nintendo avait annoncé avoir enlevé les PNJ afin que les joueurs se concentrent dans un premier temps sur le concept, mais voilà que le monde d'Hyrule prend bel et bien vie sous nos yeux.

Nintendo n'a pas été avare en contenu, pour une fois, puisqu'une seconde vidéo a été diffusée. Elle montre 4 minutes de gameplay avec aux commandes Bill Trinen et Nate Bihldorff, deux vétérans de Nintendo of America notamment impliqué dans la traduction des jeux.

La région qu'ils explorent se nomme "Les Ruines Zonai" et porte en elle-même une atmosphère très différente de ce que le jeu nous a montré jusqu'ici : de grands palmiers et des herbes hautes nous plongent dans une jungle luxuriante, avec de vieux temples à explorer pouvant rappeler un peu les ruines mayas d'Amérique centrale. Un sacré dépaysement dans Zelda, et ça fait plaisir !

Au niveau des objets, on remarque une nouvelle fois l'utilisation de l'aile volante pour surprendre des adversaires par en haut, mais aussi une gestion naturelle de la balistique des flèches. En effet, elles ne partent pas en ligne droite mais suivent une courbe de plus en plus prononcée avec la distance. Il faudra en tenir compte pour toucher des cibles lointaines. Notez aussi la présence de nombreux cœurs de vie, confirmant qu'il est toujours possible d'en avoir plus de trois.

Les deux compères arrivent vers la fin de la vidéo devant l'entrée d'un temple gardé par des sortes de lézards, mais ce que je remarque au passage, c'est la présence d'oiseaux se promenant tranquillement devant l'entrée du temple... Des cigognes ou des grues, prenant leur envol au passage de Link... Le genre de détails qui font toute la différence.

Au passage, on a déjà parlé du personnage ailé visible dans le trailer, mais cette démo présente un autre personnage oiseau : Kass, un ménestrel errant jouant de l'accordéon, guidant apparemment Link dans sa quête en lui donnant des indices. Les oiseaux semblent très présents dans ce nouvel épisode : un rapport avec le peuple Piaf de The Wind Waker ?

Quoi qu'il en soit, la vidéo se termine par l'affrontement d'un mini-boss avec une sale tronche, gardant l'entrée de l'autel. Bill et Nate sont les premiers surpris lorsque le monstre évite une bombe lancée sur son chemin ! Visiblement, l'IA a fait quelques progrès, de même que les animations, puisqu'on peut distinguer un semblant de ragdoll lorsque le monstre se retrouve projeté à terre.

Bref, à peine 5 minutes au total, mais quelles 5 minutes ! Mon intérêt pour le jeu s'en trouve regonflé à nouveau, et c'est la première fois depuis longtemps que j'ai autant envie de me replonger dans une telle aventure ! Bien sûr, aucune info relative à la version Switch, puisque la démo tourne sur Wii U. Mais peu importe : vivement l'année prochaine !

Étiquettes :

Partager :  

Une réaction ?

Commentaires(3)

  • Lost Spirit
    Lost Spirit le

    J’irais pas jusqu’à dire que cette vidéo de gameplay en dévoile trop mais elle dévoile des trucs… Et putain je suis encore plus conquis qu’avant. J’adore le monde qu’ils nous présentent dedans. Les ruines ont l’air superbes. J’ai juste envie de me promener à côté et de voir ce qu’il y a à découvrir.
    Vite janvier 2017.

  • Xetos
    Xetos le

    IL SORT QUAND ???

    NINTENDO STP FAIS PAS TA PUTE

  • Zvarrit
    Zvarrit le

    Agh, eugh, galouf, gnouff, gna ! :bave: