Fast RMX : un Fast Racing NEO version 1.2 ?

Nouvelle par Bidoman, le

Ah, ce Fast RMX, ça a été mon ascenseur émotionnel du 13 janvier : je pensais avoir aperçu un morceau d'un nouveau F-Zero, mais il ne s'agissait que de quelques images furtives de la copie bon marché...

Allez, ne soyons pas trop méchants, le jeu n'a pas l'air si mal. Mais je n'arrive toujours pas à comprendre pourquoi Nintendo publie ce jeu sur ses consoles, au lieu de mettre quelques billes dans un F-Zero, alors que beaucoup de gens attendent désespérément un nouvel épisode... Mais non, d'après Miyamoto, chez Nintendo, on n'est pas au courant que le public attend F-Zero, alors on propose Fast RMX.

Bref, je m'égare. Cette suite de Fast Racing NEO, sur Wii U, possède tout de la célèbre licence de course futuriste de Nintendo : des véhicules profilés et flashy, des courses à plusieurs milliers de km/h sans honte, des boosts dispersés sur la piste, etc. Le tout est particulièrement dynamique et les vidéos ont l'air de montrer du 1080p 60 fps tru3 4K HDR of ze death. Personnellement, je trouve cela dit que la vue d'ensemble est étrange, trop rapprochée du véhicule : à cette vitesse, je ne distingue quasiment rien du parcours !

Cependant, dans une récente interview, le co-fondateur du studio de développement, Shin'en Multimedia, a balancé des informations qui refroidissent un peu. En effet, sur les 30 circuits que proposera le jeu, seuls 6 seront réellement nouveaux ! Les 24 autres seront directement issus de Fast Racing NEO ou son DLC... Encore une excellente nouvelle (ironie) pour les possesseurs de Wii U ayant acheté le jeu (ironie), qui se feront un plaisir de repasser à la caisse pour 6 circuits en plus (ironie).

Je vous ai dit que ça ressemblait à F-Zero ? (ironie)

Tout le reste du jeu est directement issu du premier, avec différents modes de difficulté déblocables au fur et à mesure. Les petites nouveautés sur Switch sont sans surprise, mais appréciables, comme le jeu jusqu'à 8 consoles connectées en même temps, comme dans la pub. Intéressant également : le HD Rumble sera de la partie, permettant notamment de ressentir les impacts des véhicules les uns contre les autres. Pour le reste, du classique, avec du multijoueur local ou en ligne, de la personnalisation ici ou là, et peut-être des DLC (mais rien de sûr, il faut déjà que le jeu se vende).

Personnellement, je trouve ça un peu limite. Déjà, le concept du jeu me reste toujours en travers de la gorge : c'est comme si, demain, Nintendo sortait une licence où une fille dans une armure combat des extraterrestres dans un jeu de scrolling... mais en faisait une nouvelle licence (Space Woman Adventure, ça claque bien). Le fan de Metroid en moi ferait une syncope. J'imagine donc bien l'énervement compréhensible des fans de F-Zero face à Fast RMX.

Mais surtout, je considère que présenter ce jeu comme une véritable suite relève un peu du foutage de gueule, façon François Fillon ! Quelques circuits en plus, des graphismes améliorées, du multi local à 8 et hop, emballé c'est pesé ! La même qu'avec Mario Kart 8 Deluxe, en fait, et tant d'autres jeux : pour l'instant, la Switch est surtout la console des versions +++ de jeux déjà disponibles... Bref, pour ceux qui attendaient Fast RMX comme un vrai nouveau jeu, pas d'emballement : si vous avez déjà joué à Fast Racing NEO, l'intérêt de cette "suite" vient de fondre comme neige au soleil.

Étiquettes :

Partager :  

Une réaction ?

Commentaires(13)

  • Fire Rafou
    Fire Rafou le

    En ce qui me concerne, je n’ai pas la version Wii U et je vais attendre celui-là. Pour y avoir joué au grand palais, c’était top !

  • Lost Spirit
    Lost Spirit le

    Pareil, pour avoir perdu au Grand Palais, c’était top.

  • Raster Link
    Raster Link le

    Le problème de cette série à mon avis, c’est qu’elle ne fait qu’effleurer ce qui fait le sel de F-ZERO.
    Pour avoir acheté Fast Rcing Neo, je l’ai trouvé franchement décevant. Le jeu commence à être un tantinet intéressant seulement au dernier niveau de difficulté, là où commencent à apparaitre les sensations.
    Seulement, à côté les adversaires sont vraiment en retrait, et malheureusement, une fois arrivé au dernier niveau de difficulté, bah on a fait le tour.
    Dommage, un jeu qui veut bien faire (sans compter que quand on ferme les yeux, on se croirait sur F-ZERO) mais qui ne va pas assez loin.

    Du coup, quand j’ai vu qu’ils en sortaient un nouveau sur Switch, avec le double de circuit, je me suis dis que j’allais leur donner une seconde chance… que cette news vient d’anéantir.

    RENDEZ NOUS FALCON BORDEL DE NOUILLES !!!

  • Akin le

    Je vous trouve méchants, j’ai trouvé Fast Racing Neo plutôt réussi, moi (si on exclue le framerate qui prend cher à 4 joueurs). Bien mieux que Fast Racing sur Wii, en tout cas, dans lequel on ne pouvait même pas diriger son véhicule lors des sauts.
    Je l’ai trouvé quand même assez difficile, et plus difficile d’accès qu’un F-Zero. Pour ça je préfère F-Zero d’ailleurs ^^ Tout comme le concept des orbes à chopper et des phases dont je ne suis pas super convaincu. Mais ça reste sacrément bon.

  • Xetos
    Xetos le

    Ah merde, c’est relou va y avoir les même problèmes du coup :?

  • Kayin
    Kayin le

    Idem je l’ai pas sur Wii U mais déjà testé chez quelqu’un (Dur à prendre en main). Cependant j’ai pu tester cette version au Grand Palais et c’était pas mal. Toujours ce petit coté POD que j’aime bien ;)

  • Frostis Advance
    Frostis Advance le

    Raster : le jeu est facile ? Sérieux, tu viens d’une autre planète ? Perso, je trouve la version Wii U vraiment dure. Comparé à F-Zero, c’est le jour et la nuit. Dans F-Zero, ça va vite, mais tu vois quelque chose et t’arrives à finir des courses. Là, c’est vraiment très (trop) rapide et terminer une course premier les doigts dans le nez n’est pas donné à tout le monde.

  • Micke
    Micke le

    Haha, l’achat de la Wii U Deluxe (ironie) s’éloigne de plus en plus pour ma part !

  • Phant
    Phant le

    J’ai pas testé sur Wii U, pourtant ça me tente un peu, donc j’achèterai peut-être sur Switch !

    Pour le coup de “mais c’est pas une suite en fait, une version Deluxe tout au plus !”, en fait c’est dans le nom… Fast RMX, avec RMX comme pour Remix :P . Mais j’ai moi-même dû lire un commentaire le précisant pour m’en rendre compte.

    Moi ce qui me fait un peu peur sur les vidéos, c’est le manque d’interaction avec les adversaires. Dans F-Zero on pousse les autres, on slalome entre les 29 autres concurrents… là, je ne sais pas trop si je suis en train de regarder une course contre des adversaires ou contre-la-montre. J’espère que c’est juste une impression.

  • Kayin
    Kayin le

    Frostis : Faut pas exagérer non plus F zero GX était vraiment balaise (Plus que le X). Le mode histoire et les championnats sont ultra tendus.

    Après j’ai pas assez de recul sur ce fast racing (que je me prendrais bien sur wiiu) et me faire mon avis mais je doute qu’il soit plus difficile qu’un F zero et surtout le GX

  • Bidoman
    Bidoman le

    @Phant : j’ai eu l’illumination ce matin en me réveillant (me demandez pas pourquoi) : “ah mais en fait, RMX, c’est pour Remix !” :shock: :shock: :shock:

  • Raster Link
    Raster Link le

    Fro > Le dernier niveau de difficulté est dur oui. Mais je trouve qu’il ne devient intéressant qu’à partir de là. Sauf que, contrairement à FZERO, je trouve qu’on en fait trop vite le tour.

    Phant résume bien mon ressenti par rapport aux adversaires.

    Fin bref, niveau rejouabilité, je l’ai fini en 1 WE et j’y suis pas revenu. Il manque cruellement de consistance à mes yeux.

  • Akin le

    Nan pour moi y’a pas photo, Fast Racing Neo est plus dur que F-Zero X et F-Zero GX réunis.
    En mode facile, les adversaires te talonnent du début à la fin de la course (contrairement à F-Zero où, si t’es meilleur que l’ordi, tu vas plus vite et tu sèmes tout le monde). Ca m’arrive fréquemment de finir 2, 3, 4 voire 5ème à cause d’une fausse manip dans l’avant-dernière ligne droite.
    Le reste de la difficulté est dû à l’angle de caméra (carrément plus dynamique que dans F-Zero !!) et la “violence” visuelle du jeu (éclairs, décors qui se détruisent tout seul, jets d’électricité, écran qui vibre pendant les accélérations…).