Captain Toad était à la base un jeu Zelda

Article par Fire Rafou, le

Captain Toad: Treasure Tracker étant sorti au Japon, l'équipe de développement se consacre aux interviews et une information intéressante sur l'origine du jeu nous ait parvenue dans une interview donnée à Game Informer.

Comme souvent chez Nintendo, le concept du jeu est né en amont. Le directeur, Shinya Hiratake, confie qu'il avait depuis longtemps en tête un jeu prenant place dans des niveaux dioramas, où le héros ne pourrait sauter. Son but serait alors de trouver la sortie dans des puzzles/labyrinthe, où le joueur pourrait faire tourner la caméra autour du niveau, plutôt que du héros.

Evidemment, l'univers Mario ne fut pas son premier choix pour les personnages de son jeu. Le héros ne pouvant sauter, les niveaux devrait donc être petits et ces deux points ne sont pas vraiment dans les habitudes de Mario. C'est Link de The Legend of Zelda qui a donc été imaginé en premier choix comme personnage, en sachant que les puzzles sont plus dans sa routine. Une petite équipe développa une courte démo qui fut présentée à Miyamoto.

Selon les dires du monsieur, la démo était plutôt bonne et intéressa Miyamoto. Il ne leur donna pas pour autant son feu vert pour un jeu Zelda, mais leur demanda d'implémenter cette idée dans... Super Mario 3D World. Ainsi, Toad fut choisi pour l'équipement qu'il porte dans Super Mario Galaxy : un énorme sac à dos qui l'empêche de sauter.

Le résultat était convaincant et, peu avant le lancement de Super Mario 3D World, Miyamoto demanda à l'équipe de pousser le concept plus loin pour en faire un jeu complet. Nous y voici !

Imaginez si ce jeu était sorti tel quel avec un habillage The Legend of Zelda, Link aurait-il autant attiré les foudres de certains excités que ce pauvre Toad ? Surement pas !

null

Étiquettes : ,

Partager :  

Une réaction ?

Commentaires(12)

  • Yohmi
    Yohmi le

    C’est sûr que si ça avait été un jeu Zelda, ça m’aurait beaucoup moins intéressé. Je trouve que pour ce genre de jeu, l’ambiance apporte un réel plus (puisqu’au final, les mécanismes sont assez banals), et le monde tout mignon et pastel de Toad est vraiment parfait pour ça. :D

  • Frostis Advance
    Frostis Advance le

    Ca fait plaisir de voir Toad mis en avant, donc cool.

  • Caradox
    Caradox le

    Si ça avait été un jeu Zelda, son univers poussé et son histoire pleine de rebondissement aurait poussé à l’achat sans aucun doute

  • Butch
    Butch le

    Merci pour le “certains excités” Fire Rafou, c’est très classe. ;)

    Pour répondre à la dernière phrase, je pense que ça aurait été encore pire. Voilà comment on gâche une licence.

  • Niko
    Niko le

    C’est mieux d’utiliser Toad, ça change un peu.

  • Kayin
    Kayin le

    Ca me rappelle l’histoire du Prince PonPon qui devait être le personnage principal de Kirby Epic Yarn. Pour des raisons commerciales c’est Kirby qui a raflé le rôle du player 1 >___< Pour Toad c'est cool, Nintendo a un paquet de personnage pour faire pleins de jeux différents et non rester dans du Mario, Link, Pikachu, Kirby. J'espère que ce Captain Toad va pousser Nintendo à faire d'autres jeux avec d'autres personnages secondaires ou encore avec des antagonistes (Wario, Zelda, Ganondorf, MetaKnight ect...)

  • Nurglish
    Nurglish le

    A partir d’un moment où un jeu est réussi, que ce soit un jeu différent de la série classique qu’est-ce que ça peut faire. Metroid Pinball est un excellent exemple, en tant que jeu il est vraiment très bien et ce même si ce n’est pas un Metroid classique. Est-ce que ça gâche la série ? Non.

    Ca me choque toujours de voir des “ça gâche une licence”. Ca gâche rien du tout, c’est un truc sur le coté, un spin off et basta. Ca n’empêchera pas le prochain remake d’oot /alttp de sortir :troll:.

    Oh et piqure de rappel : Les zelda CDI existent hein :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: Donc en fait votre licence est gâchée depuis longtemps :fesses:

  • Niko
    Niko le

    Ils n’ont pas été développés par Nintendo, pas édités par Nintendo, pas distribués par Nintendo et ne sont même pas sortis sur une console Nintendo (le CD-I n’est même pas une console tout simplement) donc ça ne compte pas. Mais oui tu as quand même raison la licence a déjà été souillé par Phantom Hourglass, Spirit Tracks et l’instigateur de ces derniers Wind Waker :p

  • Bidoman
    Bidoman le

    Nanana ça compte pas ! Ce débat de cour d’école, franchement. :-|

    On parle pas d’une nouvelle planète vierge de toute forme de vie qu’on viendrait souiller, on parle d’une série de jeu, qui a des choses à offrir à différentes personnes, avec différents points de vue, différents intérêts et différents passés de joueurs. Cessons de jouer les intégristes en se revendiquant fan d’une série “mais sauf de cet opus parce que j’aime pas”, ça n’a aucun sens et c’est ridicule.

    Il faut juste que certains acceptent de faire tomber la série de leur piédestal : non, vous n’êtes pas seuls à jouer à cette série, d’autres y jouent sans se prendre la tête, et oui, on parle d’un produit commercial qui obéit aux lois de marché, avec ses dérives et ses succès.

  • Onimaro
    Onimaro le

    J’espère que Other M est inclus dans ce raisonnement :niais: ;)

  • Bidoman
    Bidoman le

    Oui, j’ai pensé à Other M, t’en fais pas :lol:

  • Ironbobbi
    Ironbobbi le

    Il me tentait vraiment beaucoup ce Toad, et le fait qu’il est était pensé comme un Zelda, ça me fait encore plus envie.
    J’aime beacoup le gameplay des Zelda “vu de dessus”, et ce Captain Toad en à tou l’air. Donc c’est tout bon pour moi :)
    Avant tout du plaisir de jeu :)