Non, Nintendo ne va pas vendre Mario à 2€ sur mobile

Nouvelle par Frostis Advance, le

Après l'annonce des derniers résultats trimestriels de Nintendo, il fallait bien que Satoru Iwata s'exprime ici et là dans une interview. J'ai bien tenté de le faire venir à Nantes pour l'interviewer, mais Satoru étant un peu fatigué par sa récente grippe, a préféré parler au Nikkei. Le PDG de Nintendo a donc du s'expliquer un peu, et ce n'est pas chose facile, surtout dans ce contexte un peu "on retombe sur Terre".

Parce qu'il faut être franc : si la Wii a fait un carton planétaire, la Wii U en est très loin. D'ailleurs, copain Oscar avait fait une bonne comparaison lors des résultats trimestriels :

Retour aux années GameCube donc, qui sont de très bonnes qualitativement, mais pas hyper top si on parle des ventes. Et ça les ventes, ça parle bien plus aux actionnaires. Et même si Nintendo a réalisé 444 millions d'euros de bénéfice net sur l'année en cours, ce n'est toujours pas assez. Les actionnaires voient juste que Nintendo n'a vendu que 3,34 millions de Wii U dans le monde, alors qu'à côté chez Sony, la PlayStation 4 dépasse 10 millions d'unités vendues. Mais malgré cela, Satoru Iwata reste droit dans ses bottes et affirme qu'il "pense que la Wii U a encore une bonne marge de progression, surtout avec les nombreux titres devant sortir cette année."

Un autre point sur lequel Satoru reste sur sa position, c'est la question du jeu mobile, que ce soit smartphones ou tablettes. Pour Satoru et les autres dirigeants de Nintendo, décliner les franchises phares de la société, comme Mario ou Pokémon pour ne citer qu'eux, sous la forme de titres pour mobile, est hors de question. Déjà parce que le prix de vente est bien trop faible, et aussi pour un point de vue ergonomique. Mais avec la pression des actionnaires, difficile de ne pas changer un peu d'avis.

Mais juste un peu ! Ainsi, on apprend que Nintendo travaille effectivement sur des applications mobiles, mais pas des jeux à proprement parler, comme le dit Satoru "nous avons l'intention de développer des produits qui permettront aux clients de s'identifier avec ceux de Nintendo et d'attirer l'attention sur les jeux de Nintendo. Par exemple, certains jeux sur nos consoles intègrent des Mii, qui sont des avatars numériques représentant les joueurs. Il pourrait être amusant pour les joueurs d'utiliser leurs Mii comme des icônes sur les réseaux sociaux. Nous développons en ce moment une application permettant cela et elle sera annoncée aux environs de la présentation de nos résultats annuels."

Oui. Vous avez bien lu. On aura donc droit à une application smartphone, qui se connectera certainement au Nintendo Network, pour pouvoir utiliser notre Mii comme avatar Facebook. Si avec ça, les actionnaires ne sont pas heureux... Sinon, une application eShop, Miiverse, ou compagnon pour certains jeux, ce serait pas mal aussi.

Étiquettes : ,

Partager :  

Une réaction ?

Commentaire(1)

  • NoIdea
    moiouunautre le

    Ca va pile avec les commentaires de Yohmgaï dans le précédent article!

    Théoriquement, faire un jeu F2P sur smartphone en utilisant une de leurs licences en habillage pourrait leur rapporter du fric, nan? A mon avis, la vraie raison pour laquelle ils ne s’y sont pas encore mis pour renflouer les caisses, c’est pour une question d’honneur: même si nintendo a déjà fait des daubes, la direction n’a pas envie de diriger un nouveau king. Ils faudraient qu’ils soient dans une situation critique pour qu’un “vrai” jeu smartphone pointe son nez, et avec leur léger bénéfice net, ce n’est pas encore le cas.