450 000 Amiibo vendu en France

Nouvelle par Fire Rafou, le

Il y a certains jours, ou l'estime que l'on a de soit même fait le yoyo. Pourtant, la journée commençait plutôt bien et là, l'info tombe grâce à la bonne lecture qu'est le magazine JDLI. Pour ceux qui ne connaissent pas, le JDLI est "Le journal des loisirs interactif", qui est en gros le magazine des professionnels du jeu vidéo. Un canard plutôt propre où l'on ne parle pas du contenu porno autorisé pour l'Occulus Rift, mais de chiffres de ventes, de stratégie marketing, de tendances, etc. De la bonne lecture. J'en reviens donc à mon info principale qui annonce l'incroyable chiffre des 450.000 Amiibo vendus en France.

En soit, ce n'est pas une mauvaise nouvelle. La Wii U ayant dépassé début 2015 le demi million d'exemplaire en France (ce qui est une excellente performance au vu des autres marchés, même par rapport au Japon), on peut dire que les Amiibo ont bien fonctionné car quasiment tous les joueurs de Wii U en possèdent au moins un.
Sauf que voilà, un fin d'année dernière, je vous avais proposé cet article prévisionniste en précisant bien qu'il s'agissait là de mon avis. Je disais que je n'y croyais pas pour diverses raisons. Merci, j'ai l'air bien naze maintenant !

Bref, n'oublions pas également la réalité de ce chiffre. Les collectionneurs et revendeurs à la petite semaine font des véritables hold-up sur les sites de ventes en ligne (et même à mains armés en Angleterre...). Au final, il est parfois bien compliqué, pour une personne lambda, d'obtenir l'Amiibo qu'il souhaite, à moins de guetter et traquer le moindre retour de stock, comme un chasseur chassant sa proie. Intéressant.
Combien de ces 450.000 Amiibo trainent encore en boite dans les placards, même Dieu ne le sait pas...

null

Étiquettes :

Partager :  

Une réaction ?

Commentaire(1)

  • Yohmi
    Yohmi le

    Il faut raison garder, ceux qui s’amusent à assécher les stocks n’ont très certainement pas constitué un stock de 400 000 unités pour les revendre sur ebay :P
    Je suis content de voir que ça marche, car je trouve que Nintendo fait plutôt du bon boulot, notamment en cherchant à diversifier l’offre le plus possible. J’attends toujours des figurines d’une bien meilleure finition pour envisager faire une acquisition, mais c’est en tout cas un relai de croissance inespéré dont Nintendo avait bien besoin en cette période de vaches maigres. Reste que ça ne fait pas vendre de Wii U… en tout cas pour l’instant. Il ne tient qu’à Nintendo de nous pondre un truc extraordinaire. Ils sont capables du meilleur comme du pire.