La NX en kit

Nouvelle par Yohmi, le

Depuis son annonce en mars 2015, la communication autour du prochain système de divertissement « NX » s'en tient à quelques dérapages plus ou moins contrôlés. Je préfère conserver cette dénomination périphrastique, vu que l'on a finalement bien peu d'informations à son sujet, et que Nintendo entretient le mystère par ses déclarations, comme toujours, assez vagues, et son orientation nouvelle encore peu lisible.

Le Wall Street Journal a recueilli les confidences de personnes proches du dossier NX. On peut se demander pourquoi un journal économique et américain par surcroît a la primeur de ces indiscrétions, mais cela semble montrer que Nintendo est toujours dans la course, puisque même en dehors des sphères spécialisées les journalistes restent à l'affût.

Trêve de bavardages, voici ce que l'on apprend.

Tout d'abord, les spécifications matérielles du système de divertissement ne sont pas encore arrêtées. Le développement semble tourner autour du concept d'une console et d'au moins un périphérique portable qui pourrait être utilisé aussi bien avec la console qu'indépendamment.
Ensuite, Nintendo semble avoir pris la mesure des critiques vis-à-vis de ses composants surannés depuis l'ère de la Wii, et s'orienterait donc vers des puces à la pointe.
On apprend également que les kits de développement sont déjà en cours d'acheminement chez certains développeurs. Cela semble confirmer que l'annonce initiale n'était pas si prématurée que ça, et que Nintendo chercherait à rapidement mettre en place sa nouvelle stratégie, pourquoi pas dès 2016.

David Hasselhoff l'a eu avant tout le monde

Ce n'est bien sûr pas la première fois que Nintendo ferait communiquer une console de salon avec une console portable. Mais qui sait vers quel paradigme vont-ils s'orienter cette fois-ci ? Faut-il voir en la réussite du développement parallèle de Super Smash Bros. pour la 3DS et la Wii U les prémices du nouveau Nintendo ?

Au stage des spéculations, on peut également énoncer le brevet attribué à Nintendo en août dernier (ici) au sujet d'un système de jeu sans lecteur optique, basé sur un disque dur, ainsi que la volonté de Nintendo d'en finir avec le zonage des jeux (confidence réitérée de la bouche de Satoru Iwata lors d'une réunion d'actionnaires en mai 2015).
Rappelons par ailleurs que Shigeru Miyamoto, ayant confessé l'échec de la Wii U (lancée selon lui au mauvais moment), n'est pas impliqué dans le développement de la NX.

Dans la foulée, Nintendo a également ouvert un nouveau site dédié aux développeurs (ici pour les curieux). Le but est avant tout de simplifier l'adhésion au programme de développement sur les consoles Nintendo, de recenser tous les développeurs et éditeurs, de regrouper toutes les ressources nécessaires aux développeurs (forums, documentation…), de faciliter la publication de titres sur la boutique virtuelle de Nintendo « eShop », et de commencer la distribution des kits de développement de la NX.

Unification de leurs plates-formes, Amiibo, développement mobile avec DeNA, nouvelle plate-forme de jeu, Nintendo place ses pions.

Une chose est sûre, il se passe des choses chez Nintendo, et l'année 2016 promet d'être croustillante.

Étiquettes : , ,

Partager :  

Une réaction ?

Commentaires(6)

  • Akin le

    Oh putain le smile !!! S’il sourit comme ça en vrai (sans trucage) je préfère encore qu’il tire la gueule ^^

  • Xetos
    Xetos le

    Mon dieu :lol:

  • Bidoman
    Bidoman le

    :lol:

    Cara va avoir raison : ils se dirigent vers une console toute en un, à la fois portable et salon. C’est malin. En espérant que les jeux suivent derrière.

  • Caradox
    Caradox le

    (hh)

    Super news :)

  • Pegase
    Pegase le

    Très bon news, et bien illustrée avec ça. :D

  • Yohmi
    Yohmi le

    Merci bien, les amis :D
     
    Bidoman, ça me rappelle un peu ce que Sony avait commencé à faire avec la PS3 et la Vita, non ? S’ils font ça, le problème c’est que du coup, la console de salon sera calquée sur la console portable, c’est pas ce qu’on attend, malgré les pas de géants dans les processeurs graphiques mobiles… et puis surtout, si Nintendo veut toucher le plus large public, ils doivent arriver à faire une architecture qui soit en phase avec la concurrence, car les développeurs ne veulent plus avoir à adapter leurs titres pour chaque plate-forme.
     
    Là où Nintendo peut tirer son épingle du jeu, c’est avec ses titres maison, ses licences, les Amiibo sûrement, son savoir-faire en terme d’ergonomie, et pourquoi pas une communication accrue avec les plate-formes mobiles.
    Il serait très intéressant que Nintendo développe des passerelles entre ses jeux pour console et des applications « compagnon » pour les appareils mobiles que « tout le monde » a déjà. Vendre une application « pokéwalker » pour Watch OS et Android Wear qui fonctionne en symbiose avec un Pokémon de salon (aaaaah, un Pokémon de salon avec la puissance actuelle et les Pokémon de la première génération qui ressemblent à des animaux… mon rêve) exclusif à leur console, ça pourrait marcher du tonnerre.
     
    Sinon, Akin, quand j’ai commencé ce montage minable, je ne pensais pas l’inclure, mais quand j’ai vu le résultat, j’ai explosé de rire car il m’a fait penser au sourire de Toub. Depuis que je me suis mis au sencha, je m’arrange pas… :P