Résumé des conférences concurrentes (partie 1) !

Compte-rendu par Bidoman, le

En attendant le dernier évènement pré-E3 ce soir avec le Nintendo Treehouse (je vous en reparle dans l'après-midi), je vous propose un petit résumé des conférences qui ont animé le début de l'E3 2016 de Los Angeles. Attention, comme l'année précédente, il convient d'être familier avec quelques notions importantes : open-world, réalité virtuelle, explosions, téraflops, leak et poudre aux yeux.

C'est parti !

Conférence Electronic Arts

C'est EA qui a ouvert le bal dimanche avec une première conférence plutôt molle du genou. On commence directement avec l'annonce de Titanfall 2, qui avait fuité quelques heures auparavant. Je préfère vous prévenir : c'est désormais le schéma officiel de cet E3 2016. Ou plutôt devrais-je dire "le salon de la fuite", sponsorisé par Tena. Facile : une fuite quelques heures avant, et la confirmation lors de la conférence.

Sans surprise, le retour du jeu de gros robots, donc, suivi par les traditionnels jeux de sports EA : Madden NFL, FIFA 17 et son mode carrière pompé sur NBA 2K17. La conférence reviendra longuement dessus, mais entre temps, les plus attentifs auront aperçu une présentation de Mass Effect Andromeda, spin-off du célèbre jeu de Bioware.

EA fait ensuite péter les biftons avec l'arrivée de Mourinho sur scène, sans doute l'entraîneur de foot le plus célèbre du moment. Juste pour dire qu'il est modélisé dans le jeu. Et il repart. Merci.

La petite minute indé devenue indispensable, avec la présentation de Fe, endort quelque peu le public. Un jeu mignon sans plus. Pendant ce temps, en bas de l'écran, des cartons teasent la suite : "Battlefield 1 arrive dans 5 min". Histoire de rassurer le public qui se fait chier.

Jade Raymond, la maman d'Assassin's Creed, arrive sur scène pour nous dire que tous les studios EA sont sur des jeux Star Wars. Mais genre, vraiment tous. Par contre, elle n'a rien à nous montrer. À part sa jolie frimousse. Merci, au revoir.

Cette conférence plutôt plate s'achève par Jamie Foxx et Zac Efron qui jouent à Battlefield 1. La chance. Quant au jeu, hé bien, oubliez la boucherie barbare qu'a été la Première Guerre mondiale, parce que quand c'est EA qui réécrit l'histoire, c'est tout de suite plus glamour ! Explosions, figures stylées, tirs héroïques : franchement, après ça, si les enfants ne rêvent pas de devenir des poilus, c'est à n'y rien comprendre.

Franchement, le lance-flammes, c'est cool, non ?

Conférence Bethesda

Rien de folichon non plus du côté de Bethesda, qui a annoncé comme prévu (parce que oui, ça aussi, ça avait été leaké) que Skyrim va ressortir sur PS4 et Xbox One en version remasterisée, avec le support du modding. Incroyable !

Non, la vraie nouveauté, c'est le retour des licences gros bras : après Doom cette année, c'est Quake qui reviendra l'an prochain pour apporter un peu de gaieté et de douceur dans ce monde de brutes.

Amour, tendresse et chocolat.

Idem pour Prey, qui verra son univers rebooté en 2017 par la sortie du prochain jeu, annoncé en suivant. Pour info, le premier, c'était il y a 10 ans. Ça méritait bien un reboot.

Pour terminer, Bethesda a livré plus d'infos sur Dishonored 2, plutôt prometteur. Ah, mais il faut aussi mentionner l'arrivée prochaine de Doom et Fallout 4 dans le monde de la VR (réalité virtuelle) ! Comment passer à côté de la grosse mode de l'année ?

Conférence Microsoft

On enchaîne avec Crosoft, toujours placé sous le signe du vert, même s'ils s'apprêtent à sortir une console blanche comme un cul. Car oui, là encore, la grosse annonce a fuité quelques heures avant la conférence : la Xbox One S est dans les tuyaux. Du coup, on ouvre directement avec cette annonce, comme ça, c'est fait. Plus fine, plus blanche, avec une meilleure manette, mais sans le port Kinect parce que ce truc est mort. Si vous voulez encore faire mumuse avec votre caméra inutile, il faudra raquer 40€ pour un adaptateur. Merci Crosoft !

Une PS2 blanche ? Non, la nouvelle Xbox !

Derrière, une loooooongue démo inintéressante de Gears of War 4, qui a l'air balourd et pas plus original qu'une biscotte au froment. Puis l'annonce d'un nouveau personnage dans Killer Instinct. Oh, mais attendez : je pense qu'on s'en branle, en fait !

Puis vient la fausse joie : de jolis paysages paisibles, des kangourous, de la nature... Mon dieu, une nouvelle licence contemplative ? Non, la nouvelle édition de Forza Vroum Vroum au pays des kangourous. L'espoir s'effondre, et Phant avec lui.

Les vidéos s'enchaînent, puisqu'arrive ReCore, mettant en scène une héroïne baroudeuse à mi-chemin entre Samus et Jade, de Beyond Good & Evil. De l'avis même des plus grands spécialistes, comme Athanor, le jeu est passé en une vidéo de "intéressant" à "complètement quelconque". C'est dit.

Hajime Tabata, de Square Enix, arrive sur scène pour nous présenter un combat de Final Fantasy XV. Mais il a le plus grand mal à faire affronter le monstre géant à son boys band gothique ridicule, tandis que la caméra fait n'importe quoi et que les coups du héros sont aussi efficaces que quand je me cogne les orteils sur les pieds du lit. Prometteur.

Avec des cheveux pareils, pas étonnant que la caméra déconne.

Vient le temps des DLC, avec celui de The Division, qui n'intéresse personne, vu que le jeu en lui-même n'intéresse personne. Oh, et on vous a parlé de Battlefield 1 ? Pour ceux qui l'ont raté, c'est le moment de revoir le même trailer que dans la conférence EA ! Original !

On enchaîne avec l'indispensable Minecraft, toujours aussi austère, mais toujours aussi populaire dans les cours d'école. Puis Microsoft met le paquet sur sa manette, avec des dizaines de coloris différents bientôt disponibles. Idéal pour coller avec une console toute blanche. Comme l'a dit le sage Fire Rafou, "sur Xbox, il y a davantage de manettes différentes que de jeux." La messe est dite.

La minute indé, avec Inside, qui a fait frémir Athanor de bonheur. On passe des explosions des gros FPS précédents à des écrans fixes dignes des meilleurs Powerpoint de la compta. La prise de risque est maximale. Inside est suivi par toute une flopée de jeux indé que l'on passe très vite. Allez, zou.

Vient le tour de We Happy Few, le nouveau projet des anciens de BioShock, dont le style graphique se retrouve fortement dans le jeu. Premier soubresaut d'intérêt pour ma part : dommage, le jeu était en fait connu depuis des mois. Ce n'est donc pas vraiment une surprise de le retrouver ici. Au contraire, on en apprend plus sur YouTube que dans cette courte présentation.

Ça commence à faire long, alors j'accélère : Gwent, jeu de cartes tiré de The Witcher (original), Tekken 7 avec Katsuhiro Harada en lunettes noires, Dead Rising 4 qui a l'air parfaitement débile, Scalebound et l'affrontement entre un crabe de 300 mètres de haut et un djeunz ridiculement cliché.

La conf n'en finit plus et dévoile Sea of Thieves, qui a marqué les esprits. Le nouveau Rare a déjà été dévoilé l'an passé, mais il se montre avec davantage de gameplay, et semble prometteur. Bien plus que State of Decay 2 qui le suit et qui a l'air parfaitement random.

On approche de la fin, avec Halo Wars 2, la suite du RTS inspiré de l'univers d'Halo. Mais la vraie surprise, c'est Phil Spencer qui revient sur scène pour nous reparler des prochaines consoles. Alors on résume : ok, la Xbox One S va bien sortir, mais... Il y aura également bientôt la Scorpio (parfum pour hommes), nouvelle console en préparation. Un monstre de l'aveu même du chef de chez Xbox, avec un CPU 8 cœurs, de la VR, de la 4K, du café soluble, 100 balles et un Mars dans la collector. Annoncée pour fin 2017, la Scorpio montre que Microsoft s'engage sur le marché des consoles vite consommées et vite jetées.

***

Voilà, je m'arrête là pour l'instant, car les conférences PC, UbiSoft et Sony sont de gros gros morceaux ! Les deux premières ont duré des plombes, et la troisième a été riche en annonces et en exclusivités ! Je me réserve ça pour plus tard !

Étiquettes :

Partager :  

Une réaction ?

Commentaires(3)

  • Onimaro
    Onimaro le

    Super résumé. Battlefield 1 fait du bien avec son “retour aux bases” avec la première guerre mondiale, mais quelle honte “d’oublier” d’inclure les français…

  • Phant
    Phant le

    Adieu, kangourous ! Merci de m’avoir fait rêver pendant quelques secondes !

    …bon résumé sinon, le ton est “blasé” mais c’est très honnête, après tout ça retranscrit exactement l’état d’esprit que l’on avait durant ces conférences^^.

  • Raster Link
    Raster Link le

    La présentation de Forza pour moi a eu un effet Yoyo. D’accord les Kangourous, la nature, “hum ça m’a l’air intéressant”, puis une voiture… “ah bah c’est Forza, dommage”… sur Windows 10. “YEEESSS !!! \o/
    Je suis bien content que Microsoft, aussi bancal soit le Windows store se décide à lâcher un peu ses licenses XBOX sur PC. Reste à voir si c’est une version épurée comme Forza 6 ou si c’est bien le jeu complet.

    Doom annoncé pour la réalité virtuelle ? Si c’est un truc basique avec seulement du “head tracking”, mouais… mais si c’est repensé pour les controllers… *_*