Compte rendu du Treehouse Zelda Breath of the Wild

Compte-rendu par Akin, le

Que dire de cette première journée (soirée ? nuit ?) de l'E3 avec Nintendo et Zelda ? Pour ma part, un bilan plutôt négatif tellement c'était long et chiant. Après 6 heures de retransmissions, on peut résumer la chose ainsi : 30 minutes d'annonces, 5h30 de Let's Play nul à chier pendant lesquels on n'apprenait pas grand chose en voyant des gens qui jouaient de façon plutôt désagréable en faisant de l'audio-description. Un vrai calvaire et je regrette déjà les Nintendo Directs qui avaient le mérite de se concentrer uniquement sur l'essentiel : ce qu'on voulait savoir.

De gauche à droite : Melle Je sais pas présenter une émission, Melle J'ai une voix de merde, Melle Je me fais chier.

Donc après 6 heures de visionnage entrecoupé de discussions, heureusement fort sympathiques avec quelques uns d'entre vous sur Discord, je livre mon avis : le mec qui a inventé le concept du Let's Play, il a violé sa grand-mère et tué ses enfants. Au moins.

Ainsi, dans un grand élan de bonté (et aussi parce que ça concerne Zelda) afin de vous épargner le visionnage du replay, je vais vous donner ici les infos que j'ai pu glaner et les théories que j'en retire. Pas de panique, je vais volontairement omettre certaines infos parce qu'il y avait un peu de spoil quand même. Libre à vous d'aller le chercher ailleurs. Et pour faire ça bien, je vais découper mon propos en différentes thématiques. Installez-vous confortablement, ça va être looooooooong. C'est parti !

"J'aime prendre mon bain dans de l'eau radioactive !"

Zelda, l'histoire, l'univers

Le début du jeu est marqué par une cinématique qui montre... la résurrection de Link ? On le voit sortir d'une espèce de sarcophage dans une salle nommée "Sanctuaire de la résurrection" et partir à l'aventure. Aonuma expliquera plus tard qu'il voulait vraiment balancer le joueur dans un univers nouveau, inconnu et potentiellement hostile sans lui faire savoir pourquoi il est là ni ce qu'il va devoir faire. Tout sera donc à découvrir au fil de l'avancée du jeu. Pour ce faire, rien de plus simple (et de plus classique) que le héros à mémoire vierge. A ce stade on ne sait pas si Link est amnésique, si c'est une génération spontanée ou encore un humanoïde créé spécialement pour l'occasion. Et c'est tant mieux, ça fera bien des choses à découvrir.

"Je suis où, là, en fait ?"

Équipé de "l'ardoise Sheikah" (Sheikah Slate), le voilà parti à l'aventure. Premières missions, trouver de quoi s'habiller, se nourrir puis réussir différentes épreuves mises au point par d'anciens sages du clan Sheikah au sein d'un plateau sauvage centré sur une vieille bâtisse qui n'est pas sans rappeler le temple du temps d'Ocarina of Time ou le temple du sceau de Skyward Sword.

Dans cet univers qui, comme on a pu vous le dire plus tôt, rappelle autant Ocarina of Time que Skyward Sword ou Twilight Princess ou encore The Wind Waker, nous allons retrouver quelques éléments architecturaux, lieux et paysages qui font se poser l'éternelle question : à quelle époque se déroule cet épisode ? A dire vrai, et après en avoir discuté avec les copains, on dirait plus un pot-pourri des anciens épisodes majeurs de la saga. Les présentateurs du Treehouse vont même jusqu'à montrer qu'ils se sont inspirés des vieux artworks du premier opus de la saga pour imaginer les paysages. Comment se positionner, alors, quand cette simple démonstration nous offre à voir les deux extrémités de la première chronologie puis des éléments des trois branches qui lui succèdent ? (car pour rappel, selon la chronologie officielle, à la fin d'Ocarina of Time, l'histoire se divise en trois avec d'un côté The Legend of Zelda, au milieu Twilight Princess et de l'autre The Wind Waker).

En gros, pour l'instant, l'histoire peut se placer un peu n'importe où et n'importe quand. Ca laisse espérer quelques surprises !

Pour ce que la présentation a pu nous livrer d'autre concernant l'univers et l'histoire, on constate la présence de Bokoblins et même d'un Kogoru... ce qui est en fait le plus surprenant de tout. Un vieux monsieur se balade dans le coin mais c'est à peu près tout ce qu'il y avait à voir comme interaction. Aonuma a quand même indiqué que c'était volontaire, de ne pas montrer de villages, car ceux-ci sont étroitement liés à l'histoire et il ne voulait pas nous spoiler. On veut bien le croire sur parole, mais il faut avouer qu'après avoir passé 6 heures à voir des gens jouer toujours au même endroit, on a commencé à douter que ce jeu ne soit pas ce que le Petit Bidoman Illustré appelle "Open-void".

Fort heureusement, à différentes reprises, il nous a été montré que ce que nous avons passé 5h30 à regarder en se faisant royalement chier n'était en réalité qu'une infime partie de la carte gigantesque... titanesque du jeu. Et pourtant nous avons vu de la prairie, des monticules rocailleux, un lac surplombé d'un viaduc (même pas cassé), des cascades et même un peu de neige... Et on nous a montré que le bout de montagne, là, au loin, bah on pourrait y aller dans la version complète. La crainte que cela engendre : si tout est aussi vide que ce qui a été montré là, on va sérieusement se faire chier dans ce jeu-là, surtout s'il faut sans cesse ramasser des objets à la con pour cuisiner, manger, fabriquer des potions et tout et tout...

Ici la carte de ce qu'on a vu...

Ici, une vue partielle de ce qu'il reste à découvrir *_*

L’ardoise Sheikah, la Wii U et la NX

Parlons un peu le l'ardoise Sheikah, maintenant. Il s'agit donc d'une tablette que Link porte sur lui et qui lui permet d'interagir avec des socles magiques. Elle permet également à Link de gérer son inventaire, elle fait office de paire de jumelles, de carte du monde et tout et tout... En gros, c'est un bon Gamepad à la mode fantasy.

Rien de bien transcendant en terme de gameplay par rapport à ce qu'on pouvait attendre d'un jeu Wii U. En revanche, élément troublant, pendant la présentation, à aucun moment on n'a vu les personnes regarder l'écran du Gamepad qui semblait être purement et simplement éteint. Mieux : ce qui aurait pu être affiché dessus était en fait affiché sur l'écran de la télé. Rappelons-nous que le jeu est également prévu sur NX. Est-ce un signe que la prochaine console de Nintendo ne disposera pas d'un double écran ? Pourtant, dans le jeu, Link utilise sa tablette Sheikah comme un Gamepad, avec son écran tactile et tout.

Autre information : certains présentateurs jouaient en utilisant la fonction gyroscope, d'autres non. Cela laisse à supposer que la NX embarquera elle aussi du gyroscope, mais ce n'est pas vraiment une surprise. Cependant, vu comment le jeu est mis en scène, je me suis surpris à penser que la NX serait un casque de réalité virtuelle accompagné d'une manette gyroscopique, afin de reproduire les mouvements que fait Link lorsqu'il utilise sa tablette... M'enfin je m'emballe. Le Nintendo On, c'était un fake, les mecs ^^

Au fait, moi je vois une île volante au fond, pas vous ?

Et puisqu'on parle de consoles, abordons le sujet qui fâche. A certains moments, Link doit quitter l'extérieur pour rejoindre les sanctuaires souterrains (hum hum... underworld ?). Cela ne se fait pas sans heurt : de looooooongues secondes de chargement sont nécessaires à l'allée comme au retour. Ca pique, parce qu'on n'était vraiment pas habitué à ça dans Zelda, bien au contraire ! Pour faire passer la pilule, ils mettent des conseils sur un écran noir et blanc d'un goût profondément moderne et qui envoie du rêve. Dans la même veine, le doute est permis vu qu'il s'agit d'une diffusion sur internet, mais quelques baisses de framerate ont été constatées par certains, de même que des bugs au niveau des textures. Voilà c'est dit, il faut le savoir.

Un monde interactif

Il serait risqué de dire que Link peut interagir avec tout son environnement, mais quelques nouveautés qui ont été présentées dans ce Treehouse font quand même sacrément plaisir à voir.

Mais avant les nouveautés, signalons le retour de l'un des aspects délirants de The Wind Waker : Link peut ramasser ses armes par terre, il peut même piquer celles de ses ennemis lorsque ceux-ci les perdent en tombant. Tout comme dans The Wind Waker, lorsqu'un ennemi perd son arme, il commencera toujours par aller la récupérer et si vous lui barrez la route, il vous donnera un coup. Au rang des trucs que Link peut ramasser par terre, citons les bâtons de bois, les lances, les épées, les fourches, les haches, les torches... chaque arme semble disposer de sa propre panoplie de coups et surtout de sa propre puissance et rapidité d'exécution.

Il ne fait nul doute qu'on va finir par trouver une épée digne du héros que nous sommes, d'autant plus qu'il y en a une dans le logo du jeu. Mais en attendant, d'autres armes secondaires sont au programme, j'en parlerai après.

Pour le reste des interactions avec l'environnement, parlons de la mode chasseur cueilleur propre à l'homo-sapiens. On l'a vu dans le trailer, les animaux sont de la partie et on peut les chasser. Sangliers, cerfs et oiseaux. D'ailleurs je m'attends à ce que l'on puisse enfin tuer ces satanées poules, scrognongnon ! A noter que les ennemis chassent également et se réunissent bien souvent autour d'un bon quart de viande qui grille au-dessus d'un feu. Link, en tout bon envahisseur, va se faire un plaisir d'éliminer les Bokoblins pour leur piquer leur nourriture, à défaut de les manger, eux. Pour le reste, les fleurs sont à cueillir en chemin, tout comme tout un tas d'objets que portent les ennemis et les animaux sur eux. Il y a fort à parier que l'inventaire jouera un rôle très important. Espérons juste que ça ne soit pas aussi contraignant que dans SKyward Sword qui avait pourtant introduit des choses bien sympathiques dans le marché couvert. Hors inventaire, on notera la possibilité de couper les arbres (à défaut de pouvoir faire des roulades pour les faire trembler) pour dégager le passage ou bien pour créer un pont.

Après la cueillette, la cuisine \o/

On a fait les animaux, les végétaux... Restent les minéraux. La plupart des roches semblent pouvoir être détruites. Bon, il n'est pas question de démonter la Montagne de la Mort, mais quand même, entre les bombes et les rayons surpuissants des robots sentinelles, il y a de quoi péter du rocher. Mais la grande interaction avec le règne inanimé, c'est l'escalade. Tel un lycéen piqué par une araignée OGM, Link parvient à escalader n'importe quelle surface : le flanc montagneux ou même le simple bout de mur. Et ça augmente carrément les possibilités de voir le monde !! Visiter Hyrule par les toits, c'est possible. Grimper aux arbres, c'est possible. Aller se percher en haut d'une falaise, c'est possible !

Par contre, ceci est soumis à la jauge d'endurance, tout comme la course à pied et, à priori, le parapente. En escalade, il est possible de sauter pour aller plus vite, mais cela consomme beaucoup d'énergie, bien sûr. Parfois, des escales sont nécessaires... ce qui rend l’ascension assez chiante à regarder, il faut le dire. Et on n'a vu ici que de petits récifs. J'ose à peine imaginer arpenter la Montagne de la Mort qui sera peut-être enfin autre chose qu'un simple bout de chemin où le seul danger c'est de se faire renverser par un goron un peu taré. Là je dois dire que j'attends de pouvoir découvrir ça. Il faut qu'elle porte son nom, cette montagne. Il faut qu'on éprouve des sueurs froides en s'y aventurant !

Les facultés de Link

De base, Link semble savoir manier l'épée et l'arc. Et la hâche aussi, pour couper les arbres, hin, hin, hin !

Le reste, il va devoir l'apprendre dans les sanctuaires Sheikahs. Même les bombes puisqu'elles ne s'utilisent plus tout à fait de la même manière... Du coup ils justifient ça scénaristiquement par un bon gros "ta gueule, c'est magique". Les bombes n'ont donc plus de mèches et n'explosent plus après un compte à rebours, elles explosent sur commande. Et mine de rien, avec quelques utilisations qui ont peu être montrées, ça semble plutôt judicieux et renouvelle bien leur utilisation !

La version présentée à l'E3 laissait supposer que 6 pouvoirs étaient à acquérir avant de vraiment démarrer le jeu. Je vais vous spoiler un peu ici, mais je n'ai pas d'image pour illustrer, donc vous pouvez passer directement en-dessous de la prochaine si vous voulez garder la surprise.

Trois pouvoirs particulièrement intéressant font leur apparition : l'aimant qui permet de déplacer des objets métalliques à distance en quelques coups de Gamepad : coffres, plaques de métal, poutres à balancer sur les ennemis, boulets pour défoncer les murs, mines à retirer de l'espace de jeu, portes trop lourdes pour être déplacées à mains nues... Le deuxième, mon préféré à ce jour, c'est celui qui permet de bloquer un objet dans le temps. Deux utilisations distinctes : la première arrêter simplement un objet en mouvement, tel une pierre qui roule (sans amasser mousse), un engrenage ou une plateforme mobile. La deuxième : accumuler de la force dans ledit objet en lui cognant dessus. Ainsi, lorsque le temps reprendra son cours, l'objet se prendre d'un coup d'un seul toute la force qui lui a été transmise pendant l'arrêt. On a vu un rocher passer d'une montagne à l'autre comme ça. C'est juste géant ! Dernier pouvoir, lui aussi vu dans le trailer: celui de faire apparaître des cubes à différents endroits. Je n'ai pas bien compris comment il fonctionnait, mais je m'en fous, je le découvrirai en jouant. Du coup ça créé de nouveaux obstacles et de nouvelles plateformes puisque Link escalade tout !

Pour revenir à des choses moins spoilantes, revenons sur l'inventaire. Il doit contenir masse d'objets ramassés le long de la route, mais il semble également y avoir pas mal de choses à gérer pour Link, pour son bien-être et sa santé. On a parlé des fruits et de la viande à préparer et à manger pour retrouver des forces. Il faudra apparemment apprendre à concocter ses propres potions pour restaurer sa vie, sa magie, augmenter son endurance ou même temporairement sa jauge de vie... Les vêtements semblent également de la partie et il faudra très probablement adapter la tenue de votre héros à son environnement : bikini pour la plage, fourrure pour la montagne... entre les deux, point de tunique verte pour l'instant et encore moins de bonnet. Comme un gros fuck à 30 ans d'histoire, mais apparemment ça plait beaucoup aux gens qui n'aiment pas trop Zelda.

Et voilà !!

6 heures de visionnage, 3 heures d'écriture et de tirage d'images depuis des vidéos Youtube toutes pourries... Vous voulez vraiment ma mort, non ? Alors j'en vois d'ici qui vont me dire que j'ai oublié de dire plein de trucs et tout et tout... Oui, il me semble bien que j'oublie quelque chose en effet. Les amiibo, peut-être ? On en a déjà parlé et on ne sait pas à quoi ils vont servir dans le jeu. On sait juste que l'amiibo de Link loup et Midona de Twilight Princess fera apparaître ledit loup dans le jeu... Mais ce qu'on en a vu n'est pas vraiment bandant : le loup ne sert à rien à part buter quelques blobs qui trainent par-là. Il ne s'attaque pas aux Bokoblins, par exemple. C'aurait pourtant été marrant.

A noter qu'à la toute fin du Treehouse, Aonuma a débarqué avec quelques vidéos faites en dehors de la zone "Grand plateau" que l'on connaît désormais par cœur. Ca n'avait rien de méga transcendant : une plaine enherbé, un bout de désert et une montagne enneigée en pleine tempête... Mais ça promet quand même pas mal de voyage, même si on reste dans les thématiques classiques de Zelda. Et quand on voit ce que donne la carte du Grand Plateau qui paraît minuscule à côté des autres zones, on est en droit d'espérer... je sais pas, une plage avec la mer, des îles, une ville de fou furieux, une forêt avec des vrais arbres (dans un Zelda ? impossible !), un marécage... bref tout ce qui pourrait donner de la vie, de la cohérence et de l'émerveillement, c'est tout ce qu'on attend (avec des quêtes intéressantes comme dans Majora's Mask si possible).

Soit disant, ce jeu serait le plus ambitieux que Nintendo ait jamais réalisé. Maintenant que la Grand Messe est dite, je suppose qu'il va falloir attendre de longs mois avant d'avoir autre chose à se mettre sous la dent.

D'ici-là vous aurez tout oublié... pour peu que vous soyez restés jusqu'au bout de cet article, auquel cas je vous remercie chaleureusement :)

En cadeau le temple du temps... Y'avait pas une bourgade ici, dans le temps ?

La conclusion de tout ça : PUTAIN JE LE VEUUUUUUUUUUUUUUUUX !

PS : Nintendo, pitié, à l'avenir, arrête les Let's Play débiles comme ça.

Étiquettes : ,

Partager :  

Une réaction ?

Commentaires(7)

  • Smartiris
    Smartiris le

    Les Let’s Play débiles que tu décris, ils le font à chaque E3 depuis 2014, afin de présenter leurs jeux plus en profondeur. C’est complémentaire du Nintendo Direct de l’E3.

    Mais là évidemment, comme on n’en a pas eu, il a fallu se taper ça à la place. C’est comme manger une pleine assiette de cacahuètes et de cornichons en guise de plat de résistance. :mrgreen:

    Cela dit, le jeu me hype bien. Les gens râlent beaucoup sur le côté Open-world, mais je pense qu’il faut surtout penser à ce que ça va apporter au jeu. Et grâce à ça, comme indiqué dans le résumé, les régions avancées du jeu seront réellement vues comme dangereuses. Il faudra d’abord se préparer, avoir la bonne résistance aux coups, le bon équipement, etc…

    Vraiment très intéressé.

  • Bidoman
    Bidoman le

    Merci pour ce compte-rendu, Akin ! Même en suivant tout l’évènement, j’avais zappé deux trois trucs !

    Sinon, ben malgré tout ce que j’ai pu dire, et même si je continue de trouver ça trop grand et du coup trop vide, je suis vraiment très intéressé… La flamme Zelda était éteinte au fond de moi, elle s’est rallumée d’un coup. J’ai envie de me refaire tous les épisodes et même de tester ceux que j’ai jamais fait… Skyward Sword, il est si horrible que ça ? :oops:

  • Micke
    Micke le

    Moi j’ai aimé Skyward Sword, je le dis, parce que je me suis empêché d’y jouer pendant des années à cause du test d’Akin! Le gameplay est vraiment désagréable et techniquement ça fait mal aux yeux, mais ça reste tout de même un bon Zelda avec une DA sympathique (bien plus peinture que ce Breath Of the Wild)

  • Micke
    Micke le

    Et pour en revenir à ce Breat of the Wild donc, comme toi Akin, j’ai trouvé la présentation du jeu plutôt imbuvable. Très bon compte rendu (y)
    En ce qui concerne les chargements, effectivement, on a pas l’habitude de ça dans un Zelda, mais je vais plus loin: Le principe même du monde ouvert, c’est d’aller d’une zone à une autre sans chargement! Donc Nintendo a peut être été le précurseur du monde ouvert avec Zelda 1, mais depuis il s’est largement fait copier et plus qu’égaler. Je suis super content de ce que j’ai vu, ça me donne envie, mais malgré tout, ça reste du Nintendo, on sent bien que techniquement, on va être limité par ci par là. Et parce que c’est du Nintendo, je suis certain qu’en jouant on va gueuler à un moment du jeu ce mythique “Pourquoi?” (cette question je me la pose au moins une fois à chaque jeu Nintendo depuis quelques années maintenant)
    C’est la première fois en tout cas (même si c’est une bonne idée) que j’ai l’impression que Nintendo a été voir ce qui se faisait ailleurs et qu’il a décidé de copier un peu la concurrence.
    Dans tous les cas, la DA, la musique, et Zelda tout simplement, vivement 2017!

  • Onimaro
    Onimaro le

    Je n’ai regardé que le début du treehouse, avec Aonuma puis un peu avec les trois filles, mais j’ai beaucoup aimé découvrir le jeu avec des gens qui le connaissent. Pas de temps mort, on voit que les gens s’éclatent et sont fiers/heureux de présenter le jeu, quelques vannes, bref c’était cool.

    J’ai beaucoup aimé découvrir ces nouveaux trucs, j’ai arrêté pour me laisser le maximum de surprise à la sortie. Je n’aurais pas pu de toute façon me taper les 6h. Je dis ça alors que je n’aime pas du tout les let’s play qui sont (pour ceux que j’ai vu) plus centrés sur le youtuber que sur le jeu, ce qui est totalement con.

    Merci pour le résumé en tout cas et merci à Nintendo pour cette claque. J’ai déjà goûté aux jeux similaires chez la concurrence mais là ça envoie du bois.

  • Zvarrit
    Zvarrit le

    Fan de TES, fan de Zelda, je suis en train de trépigner comme une pucelle devant un black. :youh:
    “à défaut de pouvoir faire des roulades pour les faire trembler”
    Ouaip, mais on peut sauter ! \o/ \o/ \o/

  • NoIdea
    NoIdea le

    Soit dit-en passant, la vidéo de gamekult précise que la mablette est bien utilisée pour voir la carte.