Niantic tease des nouveautés à venir pour Pokémon GO

Nouvelle par Lost Spirit, le

Le Comic-Con de San Diego était l'occasion d'en savoir plus sur les différents projets de la culture Geek à venir, comme l'univers cinématographique de Marvel et de DC, avoir droit à des bandes-annonces de films et autres annonces en tous genres (sans parler du cosplay of course).
Bizarrement, une table-ronde spéciale Pokémon GO a été organisée lors de cet événement. Et avant que vous me disiez que c'est normal, vu le succès de l'app, je vous arrête : la table-ronde était prévue depuis un moment. Mais effectivement, le phénomène mondial a fait que la conférence a été déplacée dans le Hall H, l'une des salles principales de la convention pouvant accueillir 4 000 personnes. Quand même.

C'est John Hanke, fondateur et PDG de Niantic, qui a tenu le rôle de conférencier principal, sous l'égide du modérateur Chris Hardwick.
Déjà, voir un nom américain venir parler de Pokémon, ça fait bizarre. Je suis tellement habitué à voir les développeurs japonais de la série principale parler que j'avais complètement oublié que Niantic était une entreprise américaine (qui était à l'origine rattachée à Google et qui conçu Google Earth pour le géant du web avant de s'en séparer en octobre 2015).

Le logo que j'ai dû voir un milliard de fois en une semaine.

John Hanke a d'abord parlé de comment de la création de l'entreprise. Mais comme ça n'intéresse apparemment personne, aucun site sur lequel j'ai été cherché mes infos n'a pris la peine d'en parler. Eh ouais, Pokémon GO c'est plus important. Si jamais une captation vidéo officielle fait surface, peut-être qu'on en reparlera...
Bref. Après cette petite introduction, la table-ronde a pu entrer dans le vif du sujet. Ah non pardon, ils ont aussi parlé d'Ingress, la première application sortie avant la séparation avec Google. Ingress c'est un peu le grand frère de Pokémon GO : l'app utilise le même système de réalité augmentée qui pousse les joueurs à se balader dans les environnements réels, à explorer leur entourage à la recherche de portails (qui reprennent des monuments et autres repères notables dans les villes) pour en prendre le contrôle. Un résumé très bref pour expliquer la ressemblance entre cette application et Pokémon. Mais Ingress semble mériter qu'on s'y attarde.

Entrons maintenant dans le vif du sujet. Lors de la discussion, John Hanke nous a confirmé des choses que nous savions déjà, comme le fait que les Pokémon apparaissent à certains endroits en fonction de leur type. Par exemple, les types Eau ont plutôt tendance à apparaître près de points d'eau.
Nous avons également eu confirmation qu'ils n'étaient absolument pas prêt pour la déferlante qui s'est abattue sur le monde. Mais bonne nouvelle, depuis, Niantic a mis en place une batterie de serveurs supplémentaires pour répondre à la demande.

L'information principale dévoilée par Hanke est qu'ils ne sont qu'à 10% de toutes les idées qu'ils souhaitent inclure dans l'application. Pokémon GO semble donc avoir de beaux jours devant elle. Parmi les choses sur lesquelles les développeurs bossent, il y a bien sûrs les différents bugs, notamment celui du radar et des trois pattes. Nous ne savons rien de plus à part le fait qu'ils en sont au courant.
Mais les mecs planchent sur d'autres trucs : les Centres Pokémon ne devraient pas tarder à arriver, de même pour le système d'échange, que l'on espère assez complet et pourquoi pas international ? Niantic compte également développer d'autres fonctionnalités autour des Arènes, ainsi que d'autres idées pour customiser les fameux Pokéstop. D'autres bonus à venir ? Des combats améliorés ?

Mieux encore, Hanke a également ajouté qu'un système d'échange sera bientôt ajouté à l'application (ils bossent dessus). Un système d'élevage avec accouplement des Pokémon pourrait bientôt être développé mais rien n'est fait pour l'instant.
En ce qui concerne le fait que certains Pokémon ne soient pas encore disponibles dans l'app (notamment le trio d'oiseaux légendaires dont Kayin a parlé plus tôt dans la semaine), c'est normal, et ils arrivent : "Il y a un certain panel de Pokémon dans le jeu actuellement. Il y a quelques rares spécimens qui ne sont pas encore apparu mais ça viendra" Ouais, c'est énigmatique.
Mieux encore, le sieur a confirmé entre les lignes que les autres générations de Pokémon feront leur apparition plus tard, "dans les années à venir".

Au fait, voici vos capitaines d'équipes :

Le pauvre Spark se fait détruire sur Internet mais moi je le soutiens !