[MàJ] Beyond Good and Evil 2 : enfin du concret ? OUI !

Nouvelle par Bidoman, le

S'il y a bien une arlésienne dont beaucoup ont du mal à se détacher, c'est celle-ci : Beyond Good and Evil 2. Le jeu original, ayant réalisé des ventes confidentielles mais s'étant attiré la sympathie du public, n'a pas été un succès commercial suffisant en 2003 pour qu'UbiSoft daigne lui accorder davantage de place par la suite, surtout alors qu'à côté s'imposaient par exemple Les Lapins Crétins ou d'autres licences de l'entreprise.

Depuis maintenant 13 ans, et à cause notamment d'une fin en forme de cliffhanger, beaucoup veulent y croire : un jour, Beyond Good and Evil reviendra. Il faut dire aussi qu'UbiSoft et Michel Ancel, créateur de la série et papa de Rayman, se sont amusés pendant plus de 10 ans à saupoudrer des informations en forme de fuite, de manière volontaire ou non. On en vient à se demander si le projet, annoncé maintes fois en gestation, n'arrive tout simplement pas à sortir à cause de la pression grandissante accumulée au fil des années. Un peu comme Half-Life 3 : après tant d'attentes, tant de rumeurs, tant d'emballement sur le net, comment ne pas décevoir ?

Pourtant, depuis un an, les rumeurs prennent plus d'ampleur. Certaines sources l'attendaient à l'E3 2014 ou 2015, il n'en fut rien. Mi-2015, on parle d'une démo testée par des joueurs à Paris en catimini, sans plus de détails ni de visuels. Début 2016, on évoque un lancement du jeu avec la NX pour mars 2017, le jeu ayant été financé par Nintendo. Une information bien vite retirée, notamment concernant l'implication de Nintendo... Les infos gênaient-elles à ce moment-là ?

Tous les doutes étaient permis, certains voyant en BGE2 le nouveau Bayonetta 2, sauvé par Nintendo, qui arrache au passage une exclusivité. Rien d'impossible dans le fond, surtout compte tenu des dernières déclarations d'UbiSoft à propos de la NX, dithyrambique et vantant les mérites d'une console dont on ne connait que le nom de code.

Tout ceci aurait pu en rester là, mais les choses s'accélèrent depuis le 27 septembre, par le biais du compte Instagram de Michel Ancel lui-même. Le papa de Rayman poste alors un artwork éloquent, accompagné d'un message lourd de sens :

Somewhere in system 4 ... - Thanks #ubisoft for making this possible !

Si le personnage principal ressemble davantage à Solid Snake, on ne manquera pas de noter la présence d'un petit cochon rappelant fortement Pey'j, dans un style mignon à souhait. Mais c'est surtout la mention du "système 4", lieu où se déroule l'aventure de BGE, qui retient l'attention. Les remerciements envers UbiSoft sont à l'avenant...

Les plus pessimistes se disent que c'est encore un teasing sur du vent, quand, à peine quelques jours plus tard, une nouvelle image vient asseoir davantage les certitudes.

"Ready for the fight " independence #ubisoft day

Les plus observateurs auront noté encore une fois qu'il semble s'agir d'une version réaliste de certains personnages de BGE, les requins bipèdes représentés notamment par Rufus et Francis dans l'Akuda Bar. Les doutes commencent à s'estomper. Aujourd'hui, Ancel semble porter le coup de grâce avec un troisième artwork.

Endangered species - now saved - Game in pre-production - Stay tuned !

Non seulement l'artwork fait directement référence aux membres rhinocéros du garage Mammago, mais le commentaire semble limpide : l'espèce en danger est désormais sauvée, le jeu est en pré-production. Enfin ?

Impossible de sauter au plafond avec certitude tant qu'une annonce officielle n'aura pas été faite. Mais jamais nous n'avions été si proches d'une véritable annonce et d'un véritable dénouement à cette histoire vieille de 13 ans. Si un trailer avait été présenté en 2009 avec des phases de gameplay, il semble depuis que le jeu ait été repris à zéro, étant donné que plusieurs générations de consoles se sont succédé. Certaines sources parlent même d'un développement avorté sur Wii U et reporté sur NX suite à l'échec commercial de la première.

On restera toutefois circonspect d'apprendre que le jeu n'est qu'en pré-production après toutes ces années, ce qui indiquerait une sortie tardive, pas avant quelques années. Le projet a-t-il encore redémarré de zéro ? Difficile d'en savoir plus.

Quoi qu'il en soit, espérons que ces nouveaux indices ne soient pas encore construits sur du vent. Car cette fois, une bonne partie des fans veulent y croire (comment faire autrement, avec des clins d’œil aussi appuyés ?). Un nouvel abandon serait certainement la désillusion de trop.

Mise à jour du 6 octobre :

Cette fois-ci, ça semble être la bonne. Au lendemain de la publication du nouvel artwork par Michel Ancel, Ubisoft s'est fendu d'un petit communiqué sur le compte officiel de Beyond Good and Evil sur Facebook, en reprenant la première image présentant Pey'j et le barbu :

If you've been waiting for news about BG&E... well, here you go! We are delighted to confirm that Michel Ancel is currently working with the Ubisoft Montpellier Studio on a new Beyond Good & Evil game.

Traduction : Ubisoft confirme qu'Ancel travaille bien avec le studio de Montpellier sur un nouveau BGE !

Pas de quoi sauter au plafond, cependant : le jeu a plusieurs fois été annoncé en développement plus ou moins lointain, avec le résultat que l'on connait. Mais cette fois-ci, la machine semble bel et bien lancée. Certains s'écharpent sur le terme de "pré-production" avancé par Ancel dans son dernier message, et tablent sur une sortie dans au moins 2 ans. Pour ma part, je me méfie de ce genre de détail, qui peut vouloir tout et rien dire. Mais cette fois, enfin, on peut s'attendre à une véritable suite en préparation ! Le plus dur reste à faire : tenir ses promesses auprès des fans, et ne pas décevoir après tant d'attente.

BGE m'évoque un peu Mirror's Edge par certains aspects : un jeu novateur, bien qu'imparfait, et plein de bonne volonté, réalisant des ventes confidentielles mais s'attirant les louages d'une partie du public. Puis une demande incessante vis-à-vis d'une suite, qui tarde à arriver. Finalement, après une annonce accueillit avec enthousiasme, Mirror's Edge Catalyst (la suite, donc) est sorti dans un anonymat quasi-total, et n'a fait que de vagues remous. Croisons les doigts pour qu'il ne soit pas de même avec BGE2.

Étiquettes :

Partager :  

Une réaction ?

Commentaires(4)

  • Phant
    Phant le

    Je trouve ça étrange de faire du teasing pour un jeu qui n’est qu’en pré-production. Ça ne nous avance pas beaucoup, annoncer un jeu à ce point à l’avance, je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée… en tout cas cela reste sympa de savoir que cet univers n’est pas mort.

  • Pegase
    Pegase le

    Si le jeu est vraiment enfin en bonne voie, je trouverais ça plus pertinent de prendre tout le monde de surprise au prochain E3 que de faire des petits teasers nuls. M’enfin reste le problème de garder un secret au sein d’Ubi, ce qui n’est pas exactement gagné. :lol:

  • Yohmi
    Yohmi le

    @ Phant
    Je pense que c’est une technique pour jauger l’intérêt des joueurs pour la licence (voire sonder leurs attentes) afin de pouvoir établir grossièrement un budget.

  • Akin le

    A quand une suite pour Sadness ?
    Mais par contre, vu que personne n’a connu BGE premier du nom, je pense qu’Ubi va changer le nom de la licence, parce que le “2”, ça va pas faire vendeur. M’enfin ça c’est du marketing. Pour ma part, ça dépendra simplement de la console sur laquelle le jeu paraît ^^