Shovel Knight: Treasure Trove sera au lancement de la Switch

Nouvelle par Bidoman, le

De jour en jour, la situation se décante : finalement, à côté du géant Zelda: Breath of the Wild et du dispensable 1-2 Switch, quelques éditeurs timides font l'effort de remplir le maigre planning de la sortie de la Switch.

Hier, c'était au tour des petits gars de Yacht Club Games de parler un peu de leur jeu phare, sorti il y a déjà un petit moment : Shovel Knight, l'étrange chevalier à la pelle, sorte de Dark Souls / Megaman tout en sprites 2D, et tout de même moins difficile que ces deux prestigieuses séries. Le jeu est déjà sorti sur 3DS et Wii U, accompagné de plusieurs DLC. Pour rappel, le test est juste ici !

Yacht Club Games proposera donc dans très peu de temps une version compilant la totalité des DLC, intitulée Shovel Knight: Treasure Trove. Également prévue chez la concurrence, cette version comprendra donc les trois extensions, Shovel of Hope, Plague of Shadows et Specter of Torment. Cette dernière sera en outre proposée seule à côté, au prix de 10$. Sinon, le jeu complet coûtera 25$. C'est tout un bordel au niveau des DLC et de la récupération de votre jeu si vous l'avez déjà payé sur Wii U : la situation reste floue à ce niveau.

De même que la date exacte de sortie, en fait ! Yacht Games Club reste vague et parle d'une sortie "dans la fenêtre de lancement de la Switch". Donc, pas forcément le 3 mars pile poil, mais peut-être durant le courant du mois. Toujours est-il que ça sort en avril chez la concurrence, donc tout ça arrive au début du printemps avec certitude.

Parmi les petits ajustements de cette version complète, la possibilité de jouer en coopération directement, alors que cette fonction n'était accessible qu'en achetant l'amiibo correspondant... Dommage pour ceux qui l'ont acheté !

Bon, ça reste du réchauffé, mais ça apporte sa petite pierre à l'édifice. La Switch s'avère surtout une excellente affaire pour ceux qui étaient dans une grotte depuis 5 ans (genre, moi) : tous les jeux de ces dernières années ressortent en version ultime (Mario Kart 8, Rayman Legends et d'autres), avec tous les DLC, les extensions, les costumes, les fioritures inutiles, sans avoir à se faire chier à attendre les mises à jour. Parfait, tant qu'on accepte d'avoir un train de retard ! En revanche, comme stratégie d'attaque pour les premiers mois de vie de la console, on verra ce que ça donne...

Étiquettes : , ,

Partager :  

Une réaction ?

Commentaires(3)

  • Yohmi
    Yohmi le

    Comme je suis dans le même cas que toi, je suis très excité de voir arriver la Switch :D Par contre, pour Shovel Knight, il est fort dommage que Nintendo ne propose pas de “d-con”, un joycon avec une croix directionnelle. Pour beaucoup de jeux 2D, il est difficilement envisageable de jouer correctement avec un joystick, et c’est ennuyeux lorsque l’on voit la scène indépendante ainsi que certains titres comme Super Mario Maker. J’ose espérer que Nintendo a quelque chose dans les cartons, pour Noël peut-être, car devoir jouer à la manette, ça casse l’aspect portable de la console.

  • Bidoman
    Bidoman le

    Hum, je ne vois pas trop le problème pour les jeux 2D : sous le stick gauche, les 4 boutons de flèche directionnelle peuvent très bien faire office de croix ! Ce sera peut-être galère pour les diagonales, mais ça restera sans doute plus efficace que le stick !

    Enfin, j’ose espérer que ces boutons seront utilisés, en tout cas…

  • Yohmi
    Yohmi le

    Je ne l’ai pas eu entre les mains, mais si je compare par exemple à ma bonne vieille sixaxis, la croix est constituée de quatre boutons, certes, mais la course est très différente des boutons, beaucoup plus courte, bien moins “cliquante”, et puis, ces boutons ne sont pas ronds et bombés. Je crois que ce n’est pas une bonne solution du tout en terme de confort, qui est quand même une notion très importante lorsque l’on parle d’une manette, c’est le lien direct avec le jeu, on ne plaisante pas avec ça :P