Y aura-t-il du Rocket League sur Nintendo Switch ?

Nouvelle par Bidoman, le

À peine ai-je eu le temps d'écrire le titre que je vois déjà le regard lubrique de certains s'émerveiller. J'entends Athanor qui frétille dans son coin, lui qui me tanne depuis des années mois pour que je joue enfin avec lui à Rocket League, ce savant mélange de jeux de voiture Majorette et de football, qui s'est imposé ces derniers temps comme une des plus grandes réussites sur PC, PS4 et Xbox One. Avec des tournois un peu partout, en ligne ou en local, ainsi que des centaines de gens s'étant lancés dans des chaînes de vidéos live sur le jeu, Rocket League semble être la nouvelle attraction à la mode.

10 millions d'exemplaires plus tard, le développeur Psyonix (n'importe quoi, tout le monde sait que Onix est de type Roche / Sol, pas Psy) peut-il rajouter une corde de plus à son arc ? Jeremy Dunham, vice-président du studio, a confié à IGN que ce n'était pas impossible et que la Nintendo Switch pouvait être envisagée.

Comme toutes les autres plateformes, nous évaluons [la Switch]. Nous regardons un peu quelles sont les nécessités techniques. Nous évaluons quelle genre de demande il y a de la part de la communauté. Nous regardons comment cela pourrait bénéficier à la communauté dans son ensemble. Donc le projet est encore en phase d'évaluation. C'est définitivement trop tôt pour dire si ça arrivera ou pas.

Rien de fait, mais au moins, le studio y pense. Vu le carton qu'a été le jeu sur les différents supports, il n'est pas impossible que, si le projet aboutit, cela soit très bénéfique pour la Switch. Quand ? Comment ? Trop tôt pour le dire. Mais au moins, l'idée est lancée et elle pourrait aboutir à un joli résultat. Même si j'entends déjà le doux son de la voix d'Athanor me susurrer que non, ça se joue sur PC Master Race, parce que c'est mieux.

De toute façon, ce jeu n'arrive pas à la cheville de Metroid Prime: Blast Ball. Tout le monde sait ça.