Comment se porte l’action Nintendo depuis l’arrivée de la Switch ?

Nouvelle par Bidoman, le

Lundi matin, tout le monde repart avec son attaché-case à la main vers ce travail qui permet de s'épanouir dignement, plutôt que de perdre son temps à planter des courgettes dans son potager. Les rouages de l'économie tournent, tournent, et continuer de faire tourner ce beau monde qui ne saurait plus où donner de la tête sans elle.

Nous retrouvons donc Jean-Pierre Gaillard, habituellement en direct de la bourse de Paris, mais dépêché exceptionnellement à celle de Tokyo, malgré ses 77 ans et sa retraite bien méritée, pour une petite analyse de l'action Nintendo depuis la sortie de la Switch.

Pour les plus jeunes, voilà un peu d'histoire du journalisme économique français.

"Hé oui, mon cher Bidoman, nous n'avions pas eu le temps de faire un point bourse depuis la sortie de la nouvelle machine de Nintendo. C'est désormais l'occasion de faire un premier bilan pour mesurer l'impact à moyen terme de cette console sur l'action de l'entreprise."

"Au lendemain de la sortie a été observée une jolie hausse de 4% de l'action Nintendo, qui s'est poursuivie tout au long de la semaine suivante. La Switch a réussi à rassurer les investisseurs frivoles, au moins dans un premier temps. Car a ensuite suivi un léger plateau la semaine suivante, du 8 au 16 mars, conséquence de la retombée de la frénésie du lancement. Il faut alors attendre la troisième semaine, celle du 17 mars, pour voir l'action de nouveau s'envoler : celle-ci atteindra un pic le 22 mars, avec une action cotant à 27 405 yens."

"Une hausse de presque 20% en 3 semaines, donc, qui s'explique dans son troisième temps par le réassort dans les boutiques du monde entier, conjointement à la mise en place du Splatoon 2 Global Testfire, qui a été l'occasion pour les consommateurs d'acheter davantage de Switch. Malheureusement pour Nintendo, l'action est retombée pour atteindre un nouveau creux le 31 mars, date de la clôture de l'exercice fiscal 2016-2017, pour remonter de plus belle aujourd'hui jusqu'à la fermeture des marchés à 15h, heure locale. Ceci permet de compenser un peu la perte de la semaine dernière, et réajuste la progression depuis le lancement de la Switch à un peu moins de 17%."

"Sommes-nous, cher Bidoman, face à un nouveau record pour l'action Nintendo à la date du 22 mars ? Non, puisque le précédent record à 29 400 yens avait été atteint le 12 décembre 2016, grâce à Noël, la sortie de Pokémon et l'arrivée imminente des informations concernant la Switch. Elle ne dépasse pas non plus le pic de 31 770 yens atteint le 19 juillet 2016 grâce à l'engouement autour de Pokémon GO."

"Malgré tout, quoiqu'assez instable, l'action Nintendo reste à un haut niveau depuis juillet 2016 et semble enfin sortie du trou d'air dans lequel elle était prisonnière depuis la mi-2011 : on se souvient alors qu'à partir de cette date, l'action avait chuté pour naviguer piteusement autour des 10 000 yens ne remontant que timidement vers le printemps 2015. Même si la santé reste encore fragile, le plus dur semble derrière Nintendo désormais, et la Switch est parvenue à rassurer les investisseurs. Durant les deux semaines consécutives à la sortie de la Switch, le gain en bourse s'est élevé à 3,7 milliards de dollars, pour une capitalisation atteignant désormais 32 milliards de dollars."

"Jean-Pierre Gaillard, bourse de Tokyo."

Merci mon cher Jean-Pierre pour ce compte-rendu détaillé et instructif. Les boursicoteurs qui auraient quelques centaines d'euros en trop peuvent essayer de placer leurs œufs dans le panier de Nintendo, puisque celui-ci semble aller pour le mieux. Mais qu'en sera-t-il sur le long terme ? Nous surveillerons le dossier de près.

(Cette news est dédicacée à François Fillon, qui n'arrive pas à mettre d'argent de côté. Courage Fifi, investis dans l'action Nintendo, ça grimpe !)

Étiquettes : ,

Partager :  

Une réaction ?

Commentaires(4)

  • Akin
    Akin le

    J’ai eu l’impression d’entendre la voix de Jean-Pierre Gaillard dans ma tête en lisant… Mais était-ce celle des guignols de l’info ou sa vraie voix que j’entendais tous les matins sur France Inter quand ma môman m’emmenait au collège ?
    Bah après tout, il fait partie de ces personnes qui ressemblaient fortement à leur marionnette des guignols :mrgreen:
    Ca avait une autre gueule que François-Kojak Langlet !

  • Bidoman
    Bidoman le

    Ahah énorme Akin, c’est EXACTEMENT ce que je cherchais à provoquer chez ceux qui liraient la news en connaissant le personnage ! Moi je l’ai écrite avec sa voix dans la tête :mrgreen:

  • Troll
    Troll le

    Même avec un bâton et une combinaison anti-radiations j’y touche pas à celle-là. Elle te fait des +/-50% en quelques jours quand ça lui chante.

  • Akin
    Akin le

    Comme Troll, j’irais pas parier gros sur cette action-là. Mais pour le délire, ça me ferait marrer d’en posséder quelques unes que je pourrais ranger avec mes jolies boites et mes notices sans chercher à revendre quoi que ce soit. Pas pour participer au capitalisme, juste pour le fun ^^