Ventes japonaises du 27 mars au 2 avril

Compte-rendu par Bidoman, le

Enfin, c'est le printemps ! Les oiseaux chantent tels des missiles Tomahawk fusant dans le ciel, les pétales de fleurs pleuvent comme les éclats d'obus, les petits animaux crient à tue-tête tels des candidats à la présidentielle qu'ils sont plus beaux que leur voisin. Pendant ce temps, les fourmis déambulent par milliers en un flot que seul un coup de pied, ou une voiture conduite par un cinglé, peut perturber.

C'est la joie.

Et ça n'a aucun rapport avec ces chiffres de ventes japonais que je m'en vais une nouvelle fois vous commentez, pour votre plus grand plaisir.

Ventes japonaises du 27 mars au 2 avril
Place Jeu Console Ventes de la semaine Ventes totales
1 Monster Hunter XX 3DS 127 721 1 256 480
2 Warriors Stars PS4 40 368 40 368
3 Blue Reflection: Maboroshi ni Mau – Shoujo no Ken PS4 34 592 34 592
4 Mario Sports Superstars 3DS 32 416 32 416
5 The Legend of Zelda: Breath of the Wild Switch 29 307 331 387
6 Warriors Stars PS Vita 17 866 17 866
7 1-2-Switch Switch 16 517 153 901
8 Blue Reflection: Maboroshi ni Mau – Shoujo no Ken PS Vita 13 850 13 850
9 Re:Zero – Kara Hajimeru Isekai Seikatsu – Death or Kiss PS Vita 11 762 11 762
10 Tom Clancy’s Ghost Recon: Wildlands PS4 11 733 145 501

Si Monster Hunter XX reste en tête, sa performance est toujours bien en deçà des attentes de Capcom, qui entendait déjà avoir explosé les 2 millions de ventes. Raté. Et vu la descente en flèche que le jeu subit, ce n'est pas prêt d'arriver avant un petit moment. Dommage, mais c'est peut-être un premier signal pour indiquer que "faudrait penser à faire autre chose".

Derrière, contre-performance également pour Warriors Stars (appelé aussi "Musô Stars"), le gros morceau de Koei Tecmo, qui espérait en vendre beaucoup plus. Mais il ne suffit pas de faire une grosse compilation de héros venant de jeux de baston pour en vendre des cartons. Ni d'en faire deux versions en espérant que ça se vende mieux sur Vita que sur PS4. Même si le titre possède des nichons atouts indéniables, il est loin de casser la baraque.

J'ai pété.

Koei Tecmo profite du calme relatif pour sortir un second jeu, riche en nichons et en fillettes. Les deux versions PS4 et PS Vita de Blue Reflection: Maboroshi ni Mau – Shoujo no Ken se placent dans le classement, sans faire d'étincelles. Pourtant, là encore, il y avait quelques "atouts" susceptibles de plaire à un large public de jeunes mâles hétéros sexuellement frustrés.

Vous avez remarqué ? Elle a les yeux vairons. C'est vraiment ce qu'on remarque en premier.

En milieu de classement, le pauvre Mario Sports Superstars se demande bien ce qu'il fout là. Avec 32 000 ventes, on est loin du succès démentiel, mais en même temps, est-ce qu'on en attendait autant d'un tel jeu ?

Double salut nazi à tous !

Je me permets de m'arrêter trois secondes sur The Legend of Zelda: Breath of the Wild, qui se maintient dans le classement sans trop de difficultés. J'ai eu envie de comparer un peu la performance du jeu avec les précédents épisodes de la série au Japon. Du coup, j'ai passé plus d'une heure et demi à compiler des chiffres et à faire des courbes. Alors appréciez-les ! Voilà ce que ça donne, avec d'un côté les Zelda sur consoles de salon, et de l'autre, les Zelda portables. Je n'ai pas pu remonter à l'ère N64 / GBC, désolé.

Voilà pour les chiffres sur console de salon (en fonction de la semaine de vente)...
... et pour les consoles portables. Vous pouvez cliquer, bande de s******, vous les verrez en plus grand.

Une heure et demi pour faire des courbes qui montrent que le jeu suit la progression moyenne de la série. Génial, j'ai vraiment gagné mon après-midi ! En gros, on voit que le titre fait un début de parcours similaire à Skyward Sword mais redresse mieux la barre sur le long terme. Il reste loin pourtant de The Wind Waker. Côté portable, ça fera plaisir à Akin de savoir que c'est toujours Phantom Hourglass qui remporte la palme. Breath of the Wild se maintient derrière Ocarina of Time 3D et A Link Between Worlds, mais le réassort de la semaine dernière lui a permit de dépasser les chiffres de ces prédécesseurs en 4ème semaine. Du coup, pour l'instant, c'est pas si mal.

Pour le reste du classement, rassurez-vous, je ne me suis pas abaissé à faire de même pour 1-2-Switch, qui continue décidément d'amuser la galerie au Japon, alors qu'ailleurs, tout le monde l'a oublié. Sur Le Bon Coin, il est déjà bradé à 20 balles et vu que l'annonce a déjà deux semaines et que ça ne part pas, vous en tirerez les conclusions qui s'imposent.

1-2-Switch, c'est comme le piment cru pour faire le kéké devant ses potes : une fois suffit pour se rendre compte de son erreur.

Enfin, finissons en beauté avec Re:Zero – Kara Hajimeru Isekai Seikatsu – Death or Kiss, dont le nom m'a inévitablement poussé à faire une recherche Google Images.

C'est vrai que ça faisait longtemps qu'on n'avait pas eu autant de nichons, mais avouez, vous avez été servis aujourd'hui, mes salauds.

Un dernier tour du côté des consoles avant de vous laisser vaquer à vos activités du vendredi soir (comme rentrer chez soi, poser son cerveau devant Hanouna et vous goinfrer des images du dernier attentat en date (avant le prochain)).

Ventes japonaises du 27 mars au 2 avril
Place Console Ventes de la semaine Ventes de l'année
1 Nintendo Switch 45 509 565 013
2 Nintendo 3DS 33 954 433 032
3 PS4 30 057 474 982
4 PS Vita 7 780 140 871
5 PS3 1 724 13 166
6 Wii U 449 10 349
7 Xbox One 187 1 990

Sans grande surprise, la Switch redescend à son niveau d'il y a 2 semaines. Le réassort a calmé les esprits les plus échaudés par le manque de consoles : il faudra sans doute maintenant attendre la fin du mois et la sortie de Mario Kart 8 Deluxe pour voir comment évolue la situation, et si les japonais font confiance à la machine même pour rejouer à un jeu déjà sorti.

Côté 3DS, ça se maintient toujours très bien, et même mieux qu'avant la sortie de Monster Hunter XX, preuve que le jeu est quand même toujours très influent sur les ventes. Chez la PS4, c'est d'une stabilité remarquable, tandis que la PS Vita remonte d'un cheveu, et que les autres consoles, hé bien on s'en fout.