Nouveaux personnages et détails pour Pokkén Tournament

Nouvelle par Noru-Da, le

Le jeu de combat sur bornes d'arcade Pokkén Tournament, ou si vous préférez "Pokémon à la sauce Tekken", réalisé par Bandai Namco en collaboration avec Nintendo, a fait l'objet d'un stream sur la plate-forme japonaise NicoNico, entre deux émissions très bizarres avec des hommes en soutien-gorge (oui). On y a vu pour la première fois des extraits de gameplay, ainsi que de nouveaux personnages jouables.

Mention spéciale pour le Pikachu le plus badass de l'histoire de la licence.

Si on savait déjà que Lucario, Braségali et Mackogneur seraient de la partie, on a aujourd'hui eu la confirmation de trois nouveaux personnages jouables : Suicune, Gardevoir et Pikachu. Des choix un peu inattendus après les trois premiers Pokémon de type Combat (même si, honnêtement, on le voyait venir le Pikachu jouable). Cela laisse présager un roster bien plus varié qu'on pouvait espérer, et non pas uniquement composé de Pokémon bipèdes dont le combat à mains nues est la prédilection. Allez, on y croit à notre bon vieux Magicarpe.

On ne sait pas encore quelle taille fera le roster final, mais si on se base sur cet écran il pourrait contenir au moins 15 cases, en comptant l'aléatoire.

En plus de choisir son combattant, le joueur aura la possibilité de sélectionner des Pokémon de support, groupés par deux. On a ici vu deux sets prédéfinis : Pachirisu et Feunnec formaient le set A, Vipélierre et Lokhlass le set B. Au début de chaque round (les matches se jouant en 2 rounds gagnants), le joueur sélectionne un de ses deux Pokémon de support, et peut invoquer leur aide à n'importe quel moment du combat d'une pression de gachette, le temps d'une attaque qui leur est propre. Bien sûr, il faudra attendre entre chaque utilisation, chaque Pokémon ayant une vitesse de recharge plus ou moins importante.

Notez la présence d'un set C, non débloqué.

Les combats en eux-mêmes se déroulent dans des arènes en 3D où les mouvements sont totalement libres. Le jeu se veut beaucoup plus accessible que la plupart des jeux de combat, avec des attaques spéciales simples à exécuter, sans commandes complexes. De même, le système de garde est simplifié au maximum, il suffira d'appuyer sur la gachette R pour parer les coups, sans se soucier de s'il s'agit d'une attaque haute, basse, etc. Les commandes se veulent d'ailleurs beaucoup plus simples que les classiques sticks et boutons des bornes d'arcade : Pokkén se jouera à l'aide d'une manette spécialement conçue pour le jeu, composée de deux gachettes L et R, quatre boutons ABXY, et... une croix directionnelle. Pas le top pour un jeu en 3D, mais bon.

Amusez-vous bien à faire des quarts de cercle avec ça.

Mis à part ça, que du classique. On court, on saute, on frappe avec une attaque faible ou une attaque forte, on peut lancer des attaques à distance, et on a même droit à une jauge "Burst" qui se remplit progressivement et permet de déchaîner toute sa force à coups d'attaques spéciales une fois pleine. Dans le cas de Lucario ou Gardevoir, cela prendra la forme d'une méga-évolution, mais pour les Pokémon qui n'en sont pas capables comme Pikachu, ce sera juste une grosse montée de puissance avec de jolis effets visuels sans la moindre justification.

Le jeu entamera une première période de test dans quelques salles japonaises la semaine prochaine, puis une seconde courant février. Le jeu est pour le moment uniquement prévu pour les bornes d'arcade japonaises dans le courant de l'année, bien qu'une sortie internationale soit envisagée, et un portage sur console de salon plus que probable. D'ici là, on se contentera de baver sur cette bande-annonce.