L’amiibo Mario doré en rupture avant même son lancement

Nouvelle par Bidoman, le

Un article où l'on parlera de la nature humaine et de sa profonde vacuité.

Onimaro vous en avait parlé il y a peu, une version dorée collector de l'amiibo Mario s'apprête à être lancée en exclusivité chez les mangeurs de hot-dogs outre-Atlantique. Il s'agit en plus d'une exclusivité pour la chaîne Wallmart, connue pour sa faune de consommateurs atypiques, constituée d'obèses morbides en fauteuil électrique et de défilés de costumes d'Halloween ratés.

Alors même que la figurine n'est pas encore en vente, la voici déjà en rupture de stock. Comment est-ce possible ? Par le jeu des précommandes, tout simplement, ce qui ravira notre bon vieux Totowan, s'il est encore en vie.

Les gens se sont ainsi rués sur les précommandes de la figurine, à tel point qu'il a suffi de quelques minutes pour que le stock soit déjà écoulé virtuellement...

On pourrait se dire "wouah, quel enthousiasme ! Ces amiibos sont vraiment une manne pour Nintendo !". En réalité, une bonne partie constitue surtout une manne pour la revente. En effet, on a vu fleurir dans la journée une quantité conséquente d'annonces de reventes sur différents sites, dont eBay. Pour la recherche "mario gold amiibo", on dénombre une centaine d'offres allant de 30 à 100$, au milieu de laquelle surnage la diabolique offre à 2 000$. Celle-ci est sans doute la meilleure, puisque les frais de port s'élèvent à 38 $ (!) et les taxes d'importation à 440 $ (!!!). L'acheteur potentiel a intérêt à avoir les reins solides.

On l'avait déjà vu précédemment avec les figurines estropiées devenues rapidement collector et pouvant atteindre des prix dramatiquement hauts : tout est bon pour se faire de l'argent. Comment ne pas citer également la récente 3DS collector Majora's Mask dont les préventes ont subi le même sort, lésant du même coup ceux qui n'avaient pas été assez rapides ? Ou comment ne pas penser à cet acharné ayant acheté un stock colossal d'amiibos Harmonie, juste pour emmerder le monde ?

Certains pourront toujours se consoler en se disant que "oui, ce sont les américains, les sales capitalistes". En oubliant que le 14 janvier dernier, l'exemplaire de Charlie Hebdo consécutif à l'attentat se revendait par centaines sur le même site d'enchères, jusqu'à parfois 500 voire 1 000€, certains allant même jusqu'à proposer le journal scanné en PDF. Et les exemples du genre sont légion.

Quel mot pouvons-nous mettre sur ce comportement humain qui dépasse l'entendement ? Cupidité, stupidité ? Le sage Lost Spirit nous a proposé sur le forum le terme de scupidité © : avec ça, tout est dit.

Étiquettes :

Partager :  

Une réaction ?

Commentaires(5)

  • Frostis Advance
    Frostis Advance le

    J’vais acheter une bombe de peinture dorée. Ca fera largement l’affaire.

  • Niko
    Niko le

    J’ai envie d’acheter celui à 2000$ histoire de mettre les nerfs au vendeur :mrgreen:

  • Caradox
    Caradox le

    C’est de l’arnaque, elle est bleue et noir cette figurine

  • Kayin
    Kayin le

    tain mais c’est un pure délire ce truc ! o_____o

    bref les amiibo nouvelle poule aux œufs d’or de Nintendo

  • Pegase
    Pegase le

    “constituée d’obèses morbides en fauteuil électrique”

    Si seulement, mais la peine de mort n’est pas autorisée partout aux Stazuni. :(