La NX ne sera pas la remplaçante de la Wii U ou de la 3DS

Nouvelle par Akin, le

Si vous vous souvenez bien, lors d'une conférence de presse assez surprenante, Satoru Iwata avait annoncé que Nintendo se lançait dans le monde de l'application mobile... et qu'il travaillait sur une nouvelle console.

S'il n'y a rien de surprenant à avoir la confirmation que Nintendo travaille sur des futures consoles, la chronologie des événements (et le fait que Nintendo a été récemment très discret sur ses projets) a réussi à semer un peu de doute. Cette Nintendo NX, c'est quoi ? La remplaçante de la 3DS ? La remplaçante de la Wii U ? Un nouveau marché ? Genre Nintendo se lancerait sur le marché des tablettes ou des téléphones portables ?

Pour l'heure, il est bien trop tôt pour espérer recevoir des informations. Satoru Iwata a confirmé que le projet ne sera pas dévoilé avant 2016 et qu'il ne fallait rien attendre pendant l'E3. Chaque chose en son temps, et ce n'est pas plus mal : la 3DS est en perte de vitesse et elle a besoin de soutien et la Wii U est en passe de réaliser le plus gros échec commercial de Nintendo, si on met le Virtual Boy de côté.

En publiant hier sur son site japonais une interview d'Iwata traduite en anglais, Nintendo nous en dit un petit peu plus sur ses intentions quant à la diversification qui est en train de s'opérer : après Miiverse et les amiibo, Nintendo prévoit de lancer des applications QOL (quality of Life), d'ouvrir un parc à thème et de commercialiser d'ici mars prochain un maximum de 5 applications mobiles. Pour l'instant on n'en sait pas beaucoup plus : Nintendo veut y aller doucement, ne pas inonder ce marché nouveau mais creuser son trou avec du contenu de qualité, et faire débarquer les Miis sur nos téléphones portables.

Mais c'est la partie concernant la Nintendo NX qui nous intéresse aujourd'hui.

J'ai intentionnellement choisi d'annoncer le développement de NX très tôt parce que je voulais que tout le monde sache que nous prévoyons un nouveau système dédié au jeu vidéo, que nous croyons en le futur du jeu vidéo sur console et que nous avons encore beaucoup de projets le concernant.

Jusqu'ici, rien de bien nouveau, mais la suite risque de faire couler de l'encre sur vos claviers... ou pas ?

Bien qu'il soit trop tôt pour annoncer une date de lancement ou même tout autre détail concernant cette console, comme j'ai assuré que ce sera "une console dédiée au jeu vidéo avec un concept novateur", on peut conclure que nous n'avons pas l'intention d'en faire une simple "remplaçante" de la 3DS ou de la Wii U.

J'en vois déjà s'enflammer, en croyant que ça sera une troisième console, un troisième marché, une console qui sera encore en parallèle des autres, pour un autre public... Mais comme me le rappelait tout à l'heure Fire-Rafou près de la machine à café, ça serait oublier que Nintendo a déjà fait le même type d'annonce pour le lancement de la Nintendo DS : elle ne devait pas remplacer la GameBoy Advance (qui elle remplaçait bien la GameBoy), mais jouer dans une toute autre cour. Et l'avenir a donné raison à Nintendo puisque effectivement, l'expérience de jeu apportée par la Nintendo DS (puis par la Nintendo 3DS) n'a strictement rien à voir avec ce que nous avaient apportées les consoles de la famille GameBoy.

A vrai dire c'est plutôt une bonne nouvelle parce que le marché à tendance à vraiment se rétrécir sur les valeurs sûres, avec la PS4 et X-Box One qui ne font qu'améliorer ce que Magnavox avait initié en 1972 avec l'Odyssey et une Wii U qui n'est autre qu'une Nintendo DS de salon et qui se fait bouffer par les jeux smartphones... Il est temps d'aller explorer de nouveaux concepts, puisque personne n'a (heureusement ^^) voulu reprendre celui de la Wii pour cette génération.

A tout cela, Iwata ajoute que les ingénieurs de Nintendo réfléchissent principalement à trouver le concept qui sera universel. Les marchés japonais et occidentaux sont vraiment différents et il est important d'offrir une console que l'on pourra acheter en orient comme en occident sans trop de soucier de savoir si ça sera adapté à son type de jeu favori. Alors non, ce n'est pas une porte ouverte au dé-zonage... mais une réflexion intéressante quand on regarde un concept comme Streetpass sur 3DS. Très adapté au japon du fait des habitudes des japonais, c'est quelque chose qui reste assez événementiel chez nous : on attend les grandes occasions pour mettre sa 3DS en veille et se balader avec. Streetpass est donc un concept qui ravit les japonais mais qui ne perce pas tant que ça en occident. Nintendo doit donc réfléchir à de nouvelles solutions pour que chaque jeu et chaque application puisse être transposable d'un marché à l'autre sans être amputé d'une partie de son contenu ou sans nécessiter qu'une partie du jeu soit reprogrammée pour correspondre au marché... ce qui, au pire, renforcerait la vague des annulation ou, au mieux, augmentait l'écart entre les dates de sortie japonaises et les autres, cause de frustrations, ventes import, piratage etc.

Si vous voulez voir l'intégralité des questions et réponses d'Iwata en anglais, ou si vous souhaitez voir si ma traduction de bachelier des années 2000 est correcte, voici le lien vers la page du site officiel.

Étiquettes :

Partager :  

Une réaction ?

Commentaires(6)

  • Fire Rafou
    Fire Rafou le

    Un streetpass sur téléphone ça serait quand même bien violent (même si pour ça il faut qu’ils communiquent de la même manière qu’avec la 3DS). Contrairement à ce que tu dis Akin, Streetpass est aussi très apprécié chez nous, mais il faut être dans une grande ville pour que ça ait un intérêt. Je remplissais à mort quand je bossais à Paris.

  • Niko
    Niko le

    Au final la DS a quand même succédé à la GBA (elle l’a enterré j’ai envie de dire d’ailleurs).

    Je pense que la NX sera une console à la fois de salon et à la fois portable, donc en gros elle remplacera la U et la 3DS ; )

  • Fire Rafou
    Fire Rafou le

    La fameuse console unique ! Enfin !

  • Smartiris
    Smartiris le

    Mine de rien, l’avenir regorge de nombreux défis pour la marque. Faut il continuer de soutenir massivement la 3DS et la Wii U, alors que la portable glisse doucement vers la fin de vie, que la seconde ne décollera jamais et qu’il faut bien réquisitionner une partie des équipes pour alimenter les débuts de la NX et développer sur smartphones ? (D’autant qu’à priori, les jeux smartphone ne seront pas sous-traités) Faut il réellement explorer une troisième voie, sachant que ça signifie qu’il faudra soutenir d’autres machines et disperser les développements, ou mettre le paquet sur une seule machine pour avoir davantage de jeux ? Avec le risque de tout perdre si elle se plante, sauf si les smartphones font office de voie de garage ?

    L’avenir va être très intéressant à suivre.

  • Itooh
    Itooh le

    « l’expérience de jeu apportée par la Nintendo DS n’a strictement rien à voir avec ce que nous avaient apportées les consoles de la famille GameBoy. », « la PS4 et X-Box One qui ne font qu’améliorer ce que Magnavox avait initié en 1972 avec l’Odyssey »
    Mouais, pas vraiment d’accord avec ces deux points. Y a bien plus que les modes d’interactions dans ce qu’une console peut offrir de nouveau.

    Curieux de voir le « nouveau concept » derrière cette NX. :) Comme Niko, je pense aussi qu’elle finira malgré tout par remplacer la Wii-U ou la 3DS. Quoi qu’il en soit, s’ils veulent bien la séparer des autres, ça veut dire l’abandon du nom Wii, c’est pas plus mal ! :D
    Et j’espère qu’elle ne souffrira pas d’un gimmick tel que celui de la Wii. Autant l’écran tactile a su enrichir le jeu sur DS et Wii-U, autant le motion-gaming de la Wii avait plutôt tendance à l’enfermer.

  • Frostis Advance
    Frostis Advance le

    Itooh > le motion gaming de la Wii ne l’a pas enfermé. Loin de là. Par contre, sa puissance complètement en retrait par rapport à la concurrence, oui. A chaque fois, on avait les jeux sur PS360, mais pas sur Wii, juste à cause de la puissance de la machine. Rien à voir avec le motion gaming. D’ailleurs, Sony et Microsoft s’y sont essayés histoire de prendre quelques parts du gâteau.