L’énorme succès mondial de Pokémon Soleil et Lune

Nouvelle par Bidoman, le

Voilà, l'énorme jeu Nintendo de la fin d'année est sorti, nous pouvons attendre la Switch ! Mais pour patienter, analysons rapidement quelques données issues des deux premières semaines de ventes de Pokémon Soleil et Lune.

Nintendo s'y attendait, puisque la démo du jeu avait été la plus téléchargée de l'histoire de l'eShop, et que la société s'était targuée d'avoir distribué 10 millions de copies à travers le monde ! Que s'est-il passé sur les trois principaux marchés ?

Au Japon

Je l'évoque juste pour être exhaustif, mais l'information avait déjà fait l'objet d'une news. Les deux versions complémentaires s'étaient écoulées massivement, entre 1,5 et 1,9 millions d'exemplaires en 3 jours de commercialisation (les estimations étant variables selon Famitsu et Media Create). Excellent démarrage, mais moins que la précédente génération X/Y.

Aux États-Unis

Partons un peu outre-Atlantique, où il est parfois difficile d'avoir des chiffres exacts ! Quand les résultats sont bons, Nintendo se gargarise. Ainsi, la société a annoncé rien de moins que 3,7 millions de ventes chez l'Oncle Sam en moins de deux semaines. Accrochez-vous à vos propres culs : cela représente une augmentation de 85% des ventes par rapport aux versions X/Y ! Tout simplement hallucinant : alors que le Japon semble timidement intéressé par les aventures à Alola, les américains se sont complètement laissés conquérir, bien plus que par la 6ème génération.

Au passage, cela représente tout simplement le meilleur démarrage de l'histoire de Nintendo aux USA ! Rien que ça.

En Europe

J'ai que ça pour illustrer l'Europe, désolé.

Dernier gros marché pour Nintendo, le vieux continent s'est montré particulièrement attiré à son tour par les nouvelles versions de Pokémon ! En effet, Nintendo a là aussi balancé les chiffres précis : ce sont plus de 1,5 millions d'exemplaires qui se sont écoulés lors de la première semaine de commercialisation. Là encore, c'est simple : c'est le meilleur démarrage de l'histoire de Nintendo en Europe, point.

Une fois n'est pas coutume, nous avons même des chiffres détaillés par pays ! Par exemple, en Espagne, ce sont 221 000 exemplaires qui se sont écoulés en une semaine, ce qui représente un lancement trois fois supérieur au dernier Call of Duty ! En Allemagne, pas moins de 347 000 ventes pour les bestioles, un excellent lancement là-aussi.

Le pompon est atteint au Royaume-Uni, avec 368 000 exemplaires vendus : une fois encore, c'est un record pour Nintendo, qui décroche ici aussi le meilleur lancement de son histoire dans ce pays. Magistral.

Reste notre cher pays : chez nous autres bouffeurs de grenouilles, c'est le déluge, avec 425 000 ventes en première semaine ! Simplement colossal, puisque X/Y avait à peine réalisé un lancement à 125 000 ventes, et les remakes de Rubis et Saphir avaient décroché les 180 000. On a donc une progression énorme, avec 2,5 fois plus de ventes pour cette 7ème génération.

Bilan : c'est le carton

On prend les calculettes pour une dernière addition. Si on cumule les ventes totales mondiales sur les deux premières semaines, nous en sommes à plus de 7,5 millions d'exemplaires. Une véritable déferlante : les 10 millions de cartouches distribuées n'étaient pas de trop. Reste à savoir si le jeu dépassera ses prédécesseurs sur le long terme : il faudra encore doubler ce score pour espérer dépasser les versions X/Y. Mais rien ne semble impossible pour ces nouveaux succès planétaires.

Étiquettes : ,

Partager :  

Une réaction ?

Commentaires(3)

  • Phant
    Phant le

    Dingue, je savais pas que ça en était à ce point. Mais à quoi est due cette dynamique ? L’effet Pokémon GO ?

  • Bidoman
    Bidoman le

    Possible, oui, mais c’est difficile à dire dans l’état actuel des choses. En tout cas, Pokémon GO a joué un rôle, c’est certain. Après, est-ce qu’il est le seul facteur ? Disons que ce Noël, le consommateur n’a pas trop d’autres titres pour le détourner de Pokémon :mrgreen:

    Du côté de la bourse, en tout cas, ça se porte bien, l’action est remontée de 12% sur la semaine du lancement de Soleil/Lune, elle est quasiment à son plus haut niveau depuis 5 ans :)

  • Zvarrit
    Zvarrit le

    Pokémon Go a dû pas mal aidé je pense. Quand on voit que sur le marché de l’occasion les prix des jeux Pokémon ont flambé, la demande doit être forte.
    Et puis Lune et Soleil sont à des années lumières au dessus en terme de qualité de X et Y donc tant mieux.