Top 2 des meilleurs jeux de Monolith, les seuls qui comptent

Délire par Lost Spirit, le

Ça y est, la date de lancement de la Switch a été dévoilée et en passant, Nintendo a annoncé que Monolith Software, les spécialistes des RPG envoûtants, s'étaient remis au travail pour Xenoblade Chronicles 2. A l'occasion de cette annonce, petit retour sur les meilleures réalisations du studio.

2. Baten Kaitos : Les Ailes éternelles et l'Océan perdu

Première pépite, Baten Kaitos, l'histoire d'un monde où les continents flottent dans le ciel et où les gens ont des ailes. Développé conjointement avec Tri-Crescendo pour Namco, le jeu est sorti en 2005 chez nous et, malgré des chiffres de ventes modestes, a réussi à avoir un minimum de succès d'estime. RPG au tour par tour dont le gameplay en et hors combats se base sur des cartes, Baten Kaitos ose la carte de l'onirisme et de l'originalité exacerbée. Le gameplay est riche, plein de petites subtilités qu'il faut bien appréhender pour être sûr de déclencher des combos dévastateurs. Le scénario est prenant même si pas exempt de quelques stéréotypes et de moments d'intrigue clichés. Saupoudrez-moi tout ça de graphismes en 3D précalculée absolument magnifiques et d'une bande-son épique/larmoyante/magnifique signée Motoi Sakuraba, et vous avez la recette d'un des meilleurs jeux de tous les temps...
Mais ce n'est pas le meilleur...

1. Baten Kaitos Origins

Eh non, le meilleur, c'est Baten Kaitos Origins. Drame national de l'année 2007, longtemps promis à une sortie Européenne, le jeu disparaît finalement du radar pour ne jamais arriver. Seuls les Japonais et les Américains auront la chance d'avoir une version traduite et adaptée. Qu'à cela ne tienne, à l'époque, le Freeloader et l'import de jeux permettaient toutes les folies. De quoi découvrir la fausse suite de Baten Kaitos. En effet, Origins se passe non pas après mais 20 ans avant le premier opus. Un retour vers le passé qui offre une intrigue encore plus passionnante que son aîné et qui vient compléter avec maestria la mythologie de la saga avec des révélations intenables. Les graphismes sont pratiquement inchangés et Motoi Sakuraba réussit le pari de ne pas repomper ses compositions originales pour le premier épisode, signant également l'un des plus beaux morceaux de toute l'histoire de l'humanité. Le gameplay a en revanche droit à un petit relooking : dynamisé, simplifié, tout ce qui pouvait rebuter sur le premier épisode a été élagué. Et c'en est que meilleur.

Et voilà. Chez Monolith, ils se sont finalement rendus compte qu'ils étaient passé à côté de leur licence phare. Du coup, depuis, ils y font référence dès que possible dans leurs jeux. Dans Xenoblade Chronicles X, le nom de la planète, Mira, fait évidemment écho à l'île coincée dans une faille dimensionnelle du premier Baten Kaitos. Encore plus récent, la bande-annonce inattendue de Xenoblade Chronicles 2 nous donne à voir une baleine volante dans le ciel. Sûrement un crossover qui s'ignore, si vous voulez mon avis.

Étiquettes : , ,

Partager :  

Une réaction ?

Commentaires(7)

  • Irvinou
    Irvinou le

    dla merde :vomi:

  • Caradox
    Caradox le

    CHAI

  • Xetos
    Xetos le

    Je trouve ce dossier particulièrement scandaleux. Je suis bien conscient et supporte tant bien que mal cette tendance qu’a Nintendomaine et ses rédacteurs à exposer ses opinions controversées et sans fondements pour le plaisir de voir leur public s’écharper dans les commentaires. Je ferme les yeux sur ce comportement depuis des années parce que j’apprécie beaucoup l’ambiance bon enfant et les avis éclairés de certains (Fry, pour n’en citer qu’un) mais là c’est trop.
    On ne peut même pas dire de ce torchon qu’il soit controversiste tant il est dénudé de toute forme d’argumentation.
    1- Ce top contient deux jeux issue de la même saga, faisant de l’ombre aux autres qui aurait bien mérité un peu plus de visibilité.
    2- Dès le titre, on sent qu’on a affaire à quelqu’un qui n’y connait absolument rien en jeu vidéo. “les seuls qui comptent” ? Franchement ? Déjà comment peut-on avoir la prétention de décider pour les autres de ce qui comptent ou non et ensuite le simple fait d’envisager que les autres productions du studio n’ont eu aucun impact sur ceux mentionnés ici c’est vraiment une preuve de cécité envers l’industrie toute entière, à la place des développeurs je serais vraiment dégoûté d’avoir ce genre de retour sur mon travail.
    3- Aucune mention de ce qui est sans aucun doute la meilleure création du studio : Disaster. Alors oui les goûts et les couleurs si ça vous fait plaisir mais sans dire qu’il faudrait qu’il soit au moins en seconde position, il aurait été plus sérieux d’indiquer qu’il a été considéré mais que le choix des goûts personnels (qui, au passage, ne regarde personne) est passé devant ceux de l’objectivité, c’est une question d’honnêteté intellectuel.
    4- “si vous voulez mon avis” Pardon ?! Comment quelqu’un qui se prétend journaliste vidéo-ludique peut à ce point ignorer l’éthique dont doit faire preuve toute personne prétendant alimenter un médium d’information ? Diantre non ! Je ne veux pas de votre avis, je veux des faits ! Pas que quelqu’un me force ses convictions piétonnes dans le crâne, juste qu’on me donne la vérité. Je pense être bien assez mature pour me faire ma propre opinion dessus.

    Je pourrais encore continuer pendant longtemps mais je crains que malheureusement cela n’en vaille pas la peine… Maintenant c’est sûr, ce site n’a plus rien pour lui et mérite de se faire oublier de la toile. C’est regrettable mais il a fait son temps. Dans tous les cas, c’est terminé pour moi, c’est la dernière fois que je mets les pieds dans ce nid de charogne.

    A bon entendeur, adieu.

  • Yumil
    Yumil le

    :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

  • Valink
    Valink le

    Xetos a bien résumé :0

    :mrgreen:

  • whiteZORA
    whiteZORA le

    tldr xetos suce

  • Zergy
    Zergy le

    La baleine dans le ciel peut être une référence à “Link’s Awakening”, ou pour dire que c’est un jeu indé poubelle.