Resident Evil 7 sur Switch, c’est non

Nouvelle par Bidoman, le

La date est toute trouvée : c'est aujourd'hui que sort le très attendu Resident Evil 7 sur PC, Xbox One et PS4. 21 ans après le lancement du tout premier jeu en 1996, Capcom a décidé de faire plus ou moins table rase du passé, d'oublier les errements des épisodes 5 et 6, bien plus orientés action qu'épouvante, ainsi que les discutables épisodes Revelations, Mercenaries et tout le bordel, pour se concentrer sur le véritable sentiment de peur.

Resident Evil est une série avec laquelle j'entretiens une relation paradoxale : les différents jeux m'attirent autant qu'ils me repoussent, et il me faut être dans de bonnes conditions pour affronter ne serait-ce que le remake HD du premier jeu, tant les ficelles de l'épouvante sont maitrisées et efficaces. Or, ce Resident Evil 7 a décidé de prendre le parti de la vue à la première personne, une mécanique qui a été tentée dès le tout premier épisode, avec que l'équipe de Shinji Mikami n'opte pour des caméras fixes.

Bref, ce RE7 était attendu comme un tournant, également par son ambiance glauque au possible, mettant en avant une famille de psychopathes sanguinaires en lieu et place d'une foule de zombies échappés d'un laboratoire pharmaceutique. L'autre point fort, technique celui-ci, est le développement pensé pour être utilisé avec les casques de réalité virtuelle. Tous ceux qui s'y sont essayés en VR sont unanimes : préparez les couches, parce que vous allez vous chier dessus. Rien qu'hier soir, devant mon écran de PC tout bête, je n'étais vraiment pas tranquille alors que je n'explorais que la simple démo, et je n'ai pas spécialement eu envie de refaire une petite partie de 10 minutes. Pari réussi : ce jeu m'effraye mais m'attire malgré tout...

Tout ça pour vous dire que certains y croyaient encore : peut-être que Capcom allait être en mesure de fournir une version sur Switch ? En plus, vu que des brevets font état d'un possible casque VR dans le futur (où la console serait glissée dans un casque sans écran, et où les Joy-Con seraient utilisés comme contrôleurs), on pouvait y croire. Mais Capcom a tranché :

Je pense que c'est une machine vraiment unique. Je suis en train d'étudier les possibilités d'un tel système, mais pour l'instant, nous n'avons aucun plan concernant Resident Evil sur Switch.

Ces mots sont de Masachika Kawata, le producteur du jeu, et ils sont explicites. Pour l'heure, pas de portage prévu. Dommage, car même si le jeu est graphiquement particulièrement abouti, il ne nécessite pas forcément des ressources monstrueuses pour tourner : il est fort possible que la Switch puisse supporter cela, même avec des graphismes revus à la baisse. Si mon PC de 2010 y arrive et pas la Switch, où va le monde ?

En somme, ne comptez pas sur la Switch pour découvrir ce nouvel épisode de la série. Il est loin, le temps de la Gamecube où RE4, RE Rebirth et RE Zero étaient exclusifs sur support Nintendo...