Has Been Heroes arrivera fin mars sur Nintendo Switch

Nouvelle par Bidoman, le

Parmi tous les jeux, petits ou moyens, dont on n'a que très brièvement parlé, Has Been Heroes mérite que l'on s'y attarde cinq minutes, histoire de rappeler de quoi il s'agit. Il est passé comme une lettre à la poste au lendemain du 13 janvier, mais ce n'est pas juste un petit jeu indépendant développé dans une cave.

En effet, le jeu est développé par le studio Frozenbyte, déjà acclamé pour la trilogie Trine. Pour mémoire, allez vous replonger dans le test du second volet par notre Rafou national ! Il était disponible au lancement de la Wii U en 2012, et Frozenbyte espère bien à nouveau soutenir la nouvelle console de Nintendo presque à la sortie.

Je dis presque, car la date du jeu a été officiellement annoncée il y a peu : Has Been Heroes sortira le 28 mars en Europe et aux USA. Bon, on ne va pas chipoter pour trois semaines, ça vous laissera le temps de jouer à Zelda. Le jeu sera également disponible chez la concurrence.

Mais au fait, Has Been Heroes, c'est quoi ? Laissez donc le trailer répondre à ma place !

Pour les anglophobes, on apprend que les trois héros du jeu, un guerrier, un moine et un bandit, ont autrefois accompli de hauts faits d'armes, avant de se retirer de la scène. Mais ils doivent reprendre du service pour accomplir une dernière tâche : accompagner les Princesses jumelles du roi jusqu'à "l'Académie des Princesses". Sans doute pour qu'elles passent leur diplôme de princesse, j'imagine.

Frozenbyte a abandonné le style coloré très joli de Trine pour un aspect cartoon plus prononcé, avec de la 2D façon... Ben façon "un milliard d'autres jeux indépendants ou mobiles de ces trois dernières années". C'est un peu dommage, parce que c'est un style assez impersonnel, je trouve, mais cela facilitera sans doute l'affichage à l'écran. Pour tout dire, ça me rappelle un peu Castle Crashers. À part ça, il s'agit d'un Rogue-like, donc un jeu avec pas mal d'aléatoires, de combats contre des monstres et de montée de niveau afin de continuer de botter des culs.

Nintendo ne perd pas de temps pour communiquer autour du jeu, puisque le site officiel donne beaucoup de détails à son sujet. On y apprend notamment que le jeu combinera les mécaniques du tour par tour et du temps réel, ce qui se traduit par un style de jeu où les ennemis arrivent en continu sur les héros, mais que le joueur a le temps de planifier ses actions, de combiner des attaques, etc. Un système qui a l'air somme toute efficace. Nintendo balance également les gros chiffres : plus de 300 sorts, 200 objets, 14 régions et 12 personnages disponibles. Hop, on étale les nombres, ça fait toujours bien sur un communiqué de presse.

En revanche, une nouvelle très intéressante est à considérer : le jeu tirera partie du HD Rumble sur Switch ! Une excellente initiative, à mon sens, qui montre que les développeurs ne lésinent pas et tentent de tirer partie de cette fonctionnalité inattendue de la Switch. C'est très bien, car il faut justement que des programmeurs s'en emparent pour éviter que cette option ne soit considérée que comme un gadget sans intérêt.

En somme, un petit jeu qui s'annonce sympathique et qui pourrait faire office de bouche-trou de qualité en attendant que le catalogue Switch ne grossisse un peu !

Oh, et si vous voulez voir ce que ça donne en mouvement au cours d'une vraie partie, un Nintendo Treehouse de 15 min a été consacré au jeu lors du week-end des 14 et 15 janvier !