Les mini-jeux de 1-2-Switch se dévoilent un peu plus

Nouvelle par Bidoman, le

À moins d'un mois du lancement, il était temps d'en apprendre un peu davantage sur l'autre gros jeu du lancement de la Switch avec Zelda : 1-2-Switch. À part le fait qu'il faudra faire le débile avec la manette sans regarder l'écran, on ne sait pas grand-chose des concepts de jeu.

Heureusement, Nintendo a mis en ligne bon nombre de vidéos très courtes expliquant en quelques secondes le principe de chaque jeu, dont le total sera de 28 dans le jeu final. Je vous propose donc ce soir un petit tour d'horizon des épreuves qui vont vous permettre d'être ridicule en famille ou entre amis.

ATTENTION ! CERTAINES VIDÉOS PEUVENT CAUSER LA GÊNE, VOIRE LE MALAISE, DU SPECTATEUR ! SOYEZ PRUDENTS !

On commence tranquillement par les jeux déjà révélés depuis le 13 janvier.

Duel au Far West

Les deux prochains Oscars dans les catégories "Meilleur acteur" et "Meilleur espoir masculin".

Vous connaissez le concept : un Joy-Con chacun, et au coup de sifflet, on tire sur l'adversaire. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, la précision compte ! Si vous êtes plus rapide mais que vous tirez dans le lustre, ça ne marchera pas !

Traite à la main

L'épreuve préférée de notre Fire Rafou national ! Vous pressez le Joy-Con en appuyant sur les gâchettes latérales, et celui qui récolte le plus de lait à gagner ! Attention, n'allez pas tester ensuite vos talents sur une vraie vache : comme avec Guitar Hero, le jeu ne fait pas de vous un expert.

Le charisme.

Concours de nourriture

Voilà une première utilisation concrète de la caméra infrarouge ! Placée devant la bouche, vous devez faire semblant de manger le plus de sandwichs possible en un minimum de temps. En contrepartie, ça ne se joue qu'à tour de rôle vu que seul un Joy-Con possède la caméra. Et ça rend bien débile, encore une fois.

Tant de blagues possibles. Je ne sais que choisir.

Combien de billes ?

Après la caméra, voilà la démo technique de la Vibration HD : vous inclinez la manette, vous ressentez les billes fictives à l'intérieur, vous sélectionnez avec le stick votre réponse et vous posez la manette en attendant. J'aime bien la sélection du nombre de billes à la volée, mais il ne faut pas se planter et faire un coup de trop !

La détresse.
(grosse palette d'émotions pour cet acteur)

Parade à mains nues

Le successeur spirituel de Red Steel... ou pas. À tour de rôle, chacun se saisit d'un sabre fictif et doit essayer de toucher l'autre à la tête, tandis que l'adversaire tente de saisir le sabre à la main. Mine de rien, les Joy-Con doivent être très précis pour réaliser ce petit jeu aussi bêtement !

Nicolas Sarkozy contre-attaque dans l'affaire Bygmalion.

Tennis de table

Ben, c'est du tennis de table, sans la balle et sans la table. Alors là, bonne chance pour éviter que ce jeu ne devienne un foutoir monumental sans aucun sens. Parce que le souci avec 1-2-Switch, c'est que les jeux, présentés de côté, avec de l'habillage et tout, ont l'air fun et intuitifs ! Mais une fois la manette en main, ce sera sans doute autre chose.

Coffre-fort

Alors ça, ça peut être très cool et très simple ! Tout se joue avec le poignet, comme le soir dans le lit de Pegase : on incline la manette comme si on tournait la roue crantée d'un coffre, jusqu'à trouver la bonne combinaison. Simple et efficace, ça peut devenir très vite chiant si l'adversaire vous déconcentre !

Imite ma pose !

Typiquement le jeu qui, encore plus que le ping-pong, n'aura JAMAIS la même tronche que dans cette vidéo. L'un des joueurs prend une pose, l'autre doit l'imiter. C'est tout. Forcément, comme le Joy-Con ne mesure que sa position dans l'espace, le jeu va vite tourner à "replacer la manette à peu près au même endroit et dans la même position". Mais je vous rassure : ce ne sera jamais aussi fun que dans la vidéo !

On y croit tous.

Voilà, ça, c'était pour les jeux connus jusqu'ici. Au risque de répéter des choses dites par ailleurs : BON SANG, MAIS RENDEZ-NOUS WARIO WARE ! C'est exactement le genre de jeux stupides qui n'auraient aucune honte à passer dans un Wario Ware. Mais là, avec le ton semi-sérieux de certaines vidéos, c'est un peu gênant à regarder... Et ce n'est pas fini, car voilà la fournée des jeux dévoilés ces derniers jours !

Combat à l'épée

Le jeu d'acteur est encore une fois au top pour nous montrer ce dérivé de la parade à mains nues, où on doit se battre à l'épée. Si on maintient la gâchette, la garde est activée : je me demande bien pourquoi, alors que le concept voudrait qu'on tienne justement une épée dans toute la "réalité fictive", non ? Bref, ça va sans doute là encore tourner aux moulinets dans tous les sens jusqu'à ce que quelqu'un se tape pour de vrai dans la cohue.

Le sorcier

Un jeu fortement inspiré des duels de sort d'Harry Potter, mais aussi des kaméhaméhas de Dragon Ball ! Chacun doit bourrer l'autre avec un sort fictif jusqu'à prendre le dessus. Là encore, pardon mais essayez d'imaginer ça sans les effets spéciaux à l'écran : vous et votre pote en train de branler le Joy-Con devant vous comme deux abrutis jusqu'à ce que l'un ait une crampe... C'est comme Lady Gaga sans le maquillage : c'est tout de suite moins engageant.

Ma carrière, nooooon !!!

Téléphone

Il ne s'agit pas d'imiter le célèbre groupe de rock français, mais de décrocher en premier le Joy-Con, qui mime cette fois un téléphone, lorsque la sonnerie retentit. Difficile de faire plus simple, mais celui-ci risque d'être plutôt marrant en pratique tant le dispositif est enfantin.

Le Bill Clinton Way of Life.

Rasage

Encore une fois, un dispositif d'une simplicité remarquable : le Joy-Con sert de rasoir et il faut se débarrasser de sa barbe le plus vite possible, sans oublier un poil. Les hipsters pleurent dans un coin, mais le jeu peut être effectivement très amusant et efficace si la précision est au rendez-vous.

Défilé

Hum, celui-ci est plus abscons, je dois l'avouer. Vous mettez le Joy-Con près de la taille et vous... défilez, comme sur un podium, avant de prendre la pose. Reste à savoir sur quoi se base le jeu pour départager les participants : la précision ? Le mouvement ? L'originalité ? La note de style ? L'âge du capitaine ?

Soda

Calmez-vous, Kev Adams n'a rien à voir là-dedans. Cette fois, le Joy-Con est une bouteille de soda virtuelle, qu'il faudra agiter frénétiquement, mais pas trop : car celui qui fait sauter le bouchon a perdu, forcément. Un jeu plutôt rigolo vu de loin, avec un détail qui tue : vu que tout le monde place la main en dessous comme sur une vraie bouteille, est-ce que la caméra est utilisée pour détecter la main et son placement ? Et si oui, est-ce que ça change un truc ? Tant de questions qui bouleversent ma vision du monde !

Les joies du LSD.

Bébé

Attention, instant malaise ! Vous voilà prévenus !

Celui-là a la particularité de se jouer avec la console entière. Parce que oui, il va falloir bercer un bébé fictif dans la Switch jusqu'à ce qu'il s'endorme pour ensuite le déposer tranquillement. Alors oui, nous en sommes là, nous avons traversé plus de 4 milliards d'années depuis l'apparition de la vie sur Terre, nous avons survécu à des extinctions de masse, à des volcans, à la chute de météorites, nos ancêtres ont survécu à des maladies et à des guerres tout ça pour que, en ce soir du 8 février 2017, je vous propose de regarder une autre de mes congénères bercer une console pour endormir le bébé virtuel à l'intérieur.

Et en plus, il est flou.

Rotation du Joy-Con

Alors celui-ci, je dois avouer que je n'ai pas trop compris : les participants lèvent le Joy-Con et le font pivoter, un peu comme dans le Coffre-Fort, pour marquer des points à tour de rôle. Mais lors du premier essai, le gars semble aller trop loin et se plante : pourquoi, comment ? Quelle est donc la règle exacte de ce jeu obscur ? Tant de questions et si peu de temps pour y répondre.

Dés menteurs

Celui-ci aussi est un peu étrange, surtout avec des explications en japonais : apparemment, chacun remue des dés fictifs puis ressent les vibrations du nombre affiché par les dés du joueur adverse. De là, il faut essayer de faire en sorte d'avoir un plus grand nombre que l'autre : en gros, c'est du bluff. Dans l'exemple, la fille ressent que le gars a fait un 12, elle a donc perdu à coup sûr. Du coup, elle lui ment en lui faisant croire qu'il a un tout petit nombre pour que le gars relance, et fasse finalement un 3... Bon, il faudra sans doute s'y prendre mieux pour bluffer, mais ça peut être intéressant !

Drapeau de plage

Et on finit de nouveau avec du lourd au niveau malaise, puisqu'il va falloir courir sur place comme un débile pour lever un drapeau au top sonore, lorsqu'on arrive à la ligne d'arrivée. Celui-là, je vous jure que ça va être le top quand votre voisin du dessus va y jouer. Merci Nintendo !

Ça va pas être simple de draguer comme ça, mais c'est pas impossible d'y arriver quand même.

En résumé

Parce que oui, il est tard, et cet article est bien trop long par rapport au degré d'intérêt que j'ai pour ce jeu : de ce qu'on voit jusqu'ici, il y a à boire et à manger, avec des jeux qui ont l'air très sympas, d'autres très inventifs, et d'autres qui seront sans doute bien moins funs sans les incrustations After Effects à l'écran... Et puis, encore une fois, pourquoi ne pas avoir mis ça dans la licence Wario Ware au lieu de faire un truc faussement jeune et branché ?

D'autre part, avec tout ce qu'on a vu là, j'ai toujours du mal à comprendre pourquoi ce jeu est vendu au prix fort, alors qu'il aurait dû être au moins proposé en pack avec la console, même avec une petite augmentation de prix d'une vingtaine ou d'une trentaine d'euros. Ce 1-2-Switch a décidément le cul entre plein de chaises, alors que pas mal de concepts méritent, je pense, d'être essayés. Arrivera-t-il à aller au-delà de l'aspect "démo technique" ? Rien de sûr...

Étiquettes :

Partager :  

Une réaction ?

Commentaires(4)

  • Micke
    Micke le

    :? Tout sur MalaiseTV !

  • Troll
    Troll le

    Je vais aller à contre-courant mais… j’aime bien :lol: J’avais peur qu’il n’y ait que 4 ou 5 jeux mais avec quasiment 30 ça permet de varier.

    Entre adultes ça a l’air assez nul mais je me vois vraiment jouer à ça avec mon petit de 6 ans, je suis sûr qu’il s’éclaterait. C’est presque à mi-chemin entre le JV et le jeu de société.

    Dommage pour l’habillage qui craint vraiment et le prix excessif… Mais je suis quasi assuré de l’acheter quand il sera à 20€ en occase.

  • Bidoman
    Bidoman le

    D’accord avec toi, Troll ! Les parents vont pouvoir s’éclater avec leurs enfants assez jeunes (parce que dès l’adolescence, tu oublies ce truc :mrgreen: ). Mais c’est marketé avec le cul : on vise les N+1 dynamiques de 30 ans (tuez-moi pour avoir écrit ça), dans un habillage chelou là où, je le maintiens, un Wario Ware n’aurait pas fait tâche, au contraire !

  • Xetos
    Xetos le

    Les dés menteurs en vrai c’est un super jeu !