La multiplication des Switch

Nouvelle par Yohmi, le

Le scénario catastrophe de la Wii U semble s'éloigner pour de bon. En effet, le Wall Street Journal nous signale que Nintendo doublera dès le 1er avril la cadence de production de son dernier bébé, passant de 8 millions de consoles prévues pour son année fiscale — qui s'achèvera en mars 2018 — à 16 millions.

Oh yeah.

Si bien sûr il est encore trop tôt pour savoir si la console tiendra réellement sur la longueur (voire saura se mesurer au phénomène que fut la Wii), c'est en tout cas un indicateur très positif. Ce n'est pas une décision que l'on prend à la légère, d'autant plus lorsque l'on est dans cette logique de lancement en douceur (soft launch).

Il faut dire que Nintendo ne pouvait pas rêver mieux avec son Zelda : Breath of the Wild qui décroche un nombre impressionnant de notes parfaites ou quasi-parfaites. En effet, la dernière aventure du lutin bleu a séduit la presse et une grande partie des joueurs, notamment le cœur de cible de la Switch qui semble être, d'après le contenu publicitaire et la sélection de jeux de la console, la tranche 25-35 ans qui a grandi avec les licences Nintendo.

Espérons toutefois que cette nouvelle unité de production corrigera le défaut de conception de l'antenne du Joy-Con gauche : il serait fort ennuyeux que Nintendo s'entête à stocker ce produit défectueux qui vient ternir le tableau idyllique de la Switch.

La Nintendo Switch séduira-t-elle les 88 millions de clients qui ont manqué à la Wii U pour égaler le score de sa grande sœur ? Le top des ventes de notre cher Bidoman nous permettra en tout cas de vérifier l'évolution hebdomadaire de la console et de ces jeux au pays du soleil levant. Et pour l'instant, ça se passe plutôt bien ; Nintendo avait également doublé la production de la Wii en 2006 après avoir constaté son succès immédiat.