Nintendo a remporté son procès contre Tomita

Nouvelle par NoIdea, le

Si vous venez depuis longtemps sur NDM, vous vous rappelez probablement de cette news sur l'ancienne version (à laquelle je ne peux pas vous donner de lien, car on n'est pas allé jusqu'à janvier 2014 dans l'archivage des news) annonçant un procès entre Nintendo et Tomita, ce dernier accusant la compagnie donnant son nom au site d'avoir plagié sa technologie de 3D stéréoscopique sans lunettes, qu'il avait présenté à Nintendo après être parti de chez Sony. Le verdict avait été en la défaveur de Nintendo, qui avait dû verser à Tomita 15,1 millions de dollars en mars 2013 et 1,82% sur le prix de chaque console vendue fin décembre 2014.

Une décision dont s'étaient étonnés pas mal d'entre nous à l'époque. Le mot "patent troll" était ressorti souvent, suggérant qu'il s'agissait en réalité d'un brevet déposé par Tomita dans le but de faire des procès et non d'être exploité, ce qui est un détournement du système pas super honnête. C'est quelque chose qui arrive apparemment extrêmement fréquemment aux États-Unis, pays où avait lieu le jugement.

Mais il semblerait que la Justice ait changé d'avis ! En effet, la Federal Circuit Court, une instance supérieure, a jugée que Nintendo n'avait pas plagié Tomita, et qu'ils n'avaient donc pas a leur verser de l'argent.

C'est donc une épine de plusieurs centaines de millions de dollars (et pas juste de 15 millions, vu qu'il faut prendre en compte les 1,82% sur chaque console vendue, soit déjà à l'époque presque 160 millions de dollars si les consoles étaient vendues plein tarif... Difficile d'estimer ce qu'ils auraient dû donner en tout, entre le manque de chiffres fiable et la 2DS qui a un prix inférieur, mais ils auraient dû payer un maximum) dont Nintendo peut enfin se débarrasser, à moins que Tomita ne fasse appel de cette décision... Quelque chose me dit que la Nintendo 3DS sera retirée des étals de vente qu'on entendra toujours parler de cette affaire...

Mais bon, ne pas avoir à payer ça pour le moment, ça redonne la banane à l'ami Kimishima.