Square Enix annonce Lost Sphear, par les développeurs de I Am Setsuna

Nouvelle par Lost Spirit, le

Tiens donc, vendredi dernier on vous sortait -avec genre 2 mois de retard- le test de I Am Setsuna pour la Switch. Et voilà t'y pas que quelques jours plus tard, Square Enix et Tokyo RPG Factory nous annoncent le prochain jeu du studio : Lost Sphear !
Oui, c'est le titre officiel, avec faute d'orthographe volontaire (du coup c'en est pas une).

Lost Sphear est donc le deuxième jeu vidéo développé par le studio Tokyo RPG Factory et, comme le nom du studio le laisse entendre, sera un J-RPG dont le but sera encore une fois de renouer avec l'esprit old-school des grands noms du genre. D'ailleurs, sur le site du jeu (qui offre quelques informations, un lien de précommande et des images), on peut lire ceci : "L’arrivée de LOST SPHEAR marque la prochaine étape de ce nouvel âge d’or du JRPG en renouvelant le gameplay des RPG classiques !"
C'est plutôt clair.



Lost Sphear nous emportera dans un monde où des pans entier des continents (villages, montagnes, etc.) ainsi que des personnes ont subitement disparu. Le scénario a un côté "The Leftovers" (la série) assez prononcé, il faudra voir comment tout ça se déroule. Ce qui est certain c'est que le synopsis dévoilé sur la page web ne donne pas exactement envie, contrairement à la bande-annonce ci-dessus : "Un jeune homme victime d’un phénomène inconnu se retrouve confronté à une force qui met la réalité en péril. Réveillez le pouvoir des souvenirs et récupérez ce qui a été perdu ! Faites appel à différents souvenirs et transformez ce qui vous entoure au cours de cette aventure pour sauver le monde".



Bizarrement, la version anglaise du synopsis a l'air un peu plus sympa à lire, même si le fond n'est pas bien différent : "L'aventure de LOST SPHEAR débute dans un village reculé où un jeune garçon, Kanata, se réveille un jour devant la vision cauchemardesque de voir son village natal disparaître. Pour empêcher que le monde ne soit perdu à jamais, Kanata et ses compagnons se lancent dans un voyage pour reconstruire le monde autour d'eux grâce au pouvoir des souvenirs en manifestant les pensées en matière".
Franchement, ça a un peu plus de gueule, hein ?



En dehors de cette trame narrative relativement originale, Lost Sphear a un aspect très proche de son grand frère Setsuna. La direction artistique est un peu plus différente, notamment parce qu'on voit énormément plus de variété dans les décors. Autrement, l'aspect graphique (modélisation des décors, des personnages, etc.) a l'air d'être exactement le même. Il y a les mêmes pingouins monstres que dans Setsuna ! Les mêmes ! Aurait-on là une vision un peu Final Fantasyienne des jeux de Tokyo RPG Factory avec des lignes rouges et leitmotivs présents d'un jeu à un autre ? Il faudra voir jeu en main, et sur la durée.
Mais il faut avouer que ça fait un peu tiquer.



Au-delà de ça, le système de combat a lui aussi l'air d'être assez similaire à Setsuna, malgré la mention de "l'ATB 2.0" qui semble promettre une amélioration du système même si j'avoue que j'ai aucune idée de ce que ça pourrait être. Pour l'instant sur la vidéo et les images, les deux systèmes ont l'air très proches.



La sortie est prévue pour le début de l'année 2018, même si, assez bizarrement, la date de la version Switch sur la boutique en ligne de Square indiquait la date du 1er août 2018. Sûrement une erreur. Du moins j'espère parce que ça ferait un peu mal d'attendre plus d'un an pour ça alors que les précommandes sont déjà ouvertes.



D'ailleurs oui : le jeu est d'ores et déjà en précommande exclusive sur l'e-boutique de Square Enix. Une offre limitée et le seul moyen d'obtenir dès la sortie une version physique du jeu. Autrement il faudra se "contenter" de télécharger la version dématérialisée sur l'eshop Nintendo, ou attendre qu'une autre version physique soit annoncée plus tard.
Perso j'ai déjà commandé. Parce que je veux une version boîte. J'aime pas le démat', voilà, c'est tout.