Les dates des amiibo estivaux

Nouvelle par Yohmi, le

Salut les nazes !

Bref rappel des faits. C'était en janvier. L'ami Satoru, l'œil gauche mi-clos, nous annonçait « directement », entre autres choses, qu'une nouvelle vague d'amiibo sur le thème de Smash Bros. était en approche. Il s'agissait de trois lancements distincts, l'un prévu pour le 29 mai, et les deux autres pour de vagues juillet et septembre.

Qu'à cela ne tienne ! En février, l'œil gauche pas franchement plus ouvert, il nous annonçait que de juillet et septembre l'on était passé à juin et juillet.
Et aujourd'hui, hosanna, Saint-Oru Iwata semble avoir enfin arrêté la date à laquelle les petits Chinois prisonniers de leur gouvernement démissionnaire et corrompu auront façonné suffisamment de figurines pour égayer les étagères de tous ceux qui ont la chance de pouvoir se les payer (ou qui, comme Nens, ont prévu de vendre tous leurs objets de valeur, y compris leur boîte de sardines dédicacée par l'ex-président du D.A.R.D.). Tout du moins s'il en reste. Mon cher confrère Noru-Da avait à ce sujet relayé que des rééditions étaient en cours.

Et c'est ainsi que le 26 juin débarqueront Ganondorf, Samus sans armure, Pit maléfique et Palutena, suivis le 17 juillet par Bowser Jr., Dr. Mario et Olimar.

Le plastique, c'est fantastique !

Avec 44 amiibo à 15 €, il vous faudra désormais débourser la coquette somme de 660 € pour espérer avoir la collection presque complète. Presque, car pour l'instant manquent à l'appel Duo Duck Hunt, Mewtwo, Falco, Rob, Mr Game & Watch et Lucas, ainsi qu'à l'hypothétique chapitre des costumes alternatifs, l'Entraîneur Wii, Alph, Villageoise et les 7 Koopalings. Ça en fait, du monde.
Et c'est sans compter les prochains personnages mystères. Qui sait ce que l'avenir nous réserve et de quelles licences Nintendo va obtenir les droits…

Qui sera le prochain ?

Les ébauches du personnage de Bayonetta sont quant à elles consignées dans un coffre fort en fer pour des raisons de salubrité.

Crotte ! J'ai paumé l'ouvre-boîte…

Nintendo est plus que jamais en pleine reconversion de son modèle économique, et les amiibo semblent connaître un succès qui dépasse les prévisions de l'entreprise, rappelant au détour que malgré la nouvelle génération de joueurs qui n'a pas découvert ces héros du temps de leurs premiers faits d'armes et de la glorieuse période du jeu vidéo japonais, il n'en demeure pas moins que l'univers Nintendo jouit encore d'une forte aura.