Ventes japonaises du 27 février au 5 mars : les débuts de la Switch

Compte-rendu par Bidoman, le

Et voilà, nous y sommes : comme je vous l'annonçais il y a 2 jours, les premiers chiffres de ventes japonais concernant la Nintendo Switch ont été publiés. Comme d'habitude, je vous livre ici ceux de l'institut Media Create : mais pour une fois, je considèrerai rapidement ceux de Famitsu, légèrement différents pour les jeux.

Par ailleurs, nous avions déjà évoqué ici les premiers chiffres de ventes à travers le monde. Parfois, certains se demandent pourquoi je me concentre sur le Japon. La réponse est simple : c'est le seul marché pour lequel on dispose de chiffres aussi détaillés ! Pour l'Europe et les États-Unis, il faut souvent se contenter de chiffres officiels peu vérifiables, ou d'approximations à la louche comme VGChartz... Bref, sachez jusqu'ici que le lancement japonais de la Switch semble en-dessous de celui en Europe et aux USA, ce dernier étant carrément historique selon Nintendo.

Mais sans plus attendre, le classement !

Ventes japonaises du 27 février au 5 mars
Place Jeu Console Ventes de la semaine Ventes totales
1 The Legend of Zelda: Breath of the Wild Switch 186 379 186 379
2 Horizon: Zero Dawn PS4 116 997 116 997
3 1-2-Switch Switch 79 536 79 536
4 The Legend of Zelda: Breath of the Wild Wii U 44 602 44 602
5 NieR: Automata PS4 38 002 236 545
6 Super Bomberman R Switch 36 623 36 623
7 Dragon Quest Heroes I & II for Nintendo Switch Switch 25 606 25 606
8 Super Robot Wars V PS4 15 321 115 475
9 Dragon Quest Monsters: Joker 3 – Professional 3DS 13 426 163 058
10 Puyo Puyo Tetris Switch 12 854 12 854

C'est sans surprise que The Legend of Zelda: Breath of the Wild se place premier dans la version Switch, avec un score de 186 000 chez Media Create et 193 000 chez Famitsu. Il me semble qu'aucun ne comptabilise les versions dématérialisées : il y a donc de fortes chances pour que ce Zelda atteigne les 200 000 ventes sur Switch. Un chiffre auquel s'ajoutent environ 45 000 versions Wii U, ce qui représente moins de 20% des ventes totales.

Est-ce une bonne performance pour un Zelda ? On le sait, nul n'est prophète en son pays, et Zelda est une licence qui n'a jamais cassé des briques au Japon. Tournons-nous vers l'expert en chiffres de ventes, j'ai nommé Oscar Lemaire, pour en savoir plus :

Comme le signale le graphique, ce Breath of the Wild réalise un meilleur lancement que Twilight Princess en son temps sur Wii : une très bonne performance, qui reste, bien sûr, loin du choc Ocarina of Time et ses presque 400 000 ventes, mais tout de même. Pour permettre une meilleure comparaison, intéressons-nous au rapport entre nombre de consoles vendues / nombre de jeux vendus. Twilight Princess avait été acheté par 39% des acheteurs de Wii à l'époque. Pour Breath of the Wild, ce rapport monte à 58% des acheteurs de Switch : plus d'une personne sur deux ! Un excellent rapport, donc, qui, comme le montrent les graphiques en-dessous, constitue le meilleur depuis celui de Dead or Alive 3 sur Xbox en 2001. Quant au score brut, il s'agit du meilleur jeu de lancement de console depuis Super Mario Advance en 2001 également ! Grosse performance.

Quant à la place de ce Zelda dans toute la saga, un dernier graphique nous montre que, loin d'être un franc succès dès le lancement, ce nouvel épisode est dans la moyenne de ce dont est capable la licence sur son propre sol. En outre, il réalise le 6ème meilleur démarrage de la licence. Akin sera heureux de constater que Phantom Hourglass et Spirit Tracks ont fait mieux que Breath of the Wild...

Coucou les rageux qui pensaient que je serai dépassé !

Bon, mais y a pas que Zelda dans la vie ! Et c'est cette semaine que la PS4 recevait un nouveau gros hit en attente, avec Horizon: Zero Dawn. Un open-world photoréaliste avec des robots et une rouquine, contre un open-world féérique en cell-shading. N'en déplaisent aux amoureux de la 4K, Horizon s'incline face à Zelda. Cela dit, avec plus de 116 000 ventes, le score est remarquable pour une licence occidentale, montrant que le Japon s'ouvre de plus en plus aux jeux d'inspiration étrangère.

Mais revenons tout de suite à la Switch, qui arrive à placer son 1-2-Switch en troisième position, avec environ 80 000 ventes selon les estimations. Une performance loin d'être bancale pour ce jeu atypique (le mot est faible), et qui arrive à faire mieux que Nintendo Land à l'époque. Cependant, en termes de démo technique, Wii Sports reste indétrônable, puisque le jeu avait fait plus de 176 000 ventes au lancement. Rappelons qu'aucun de ces jeux n'était vendu avec la console respective au Japon, contrairement à l'Occident. Du coup, hé bien, la performance n'est pas honteuse, loin de là.

Le directeur des ventes de 1-2-Switch découvre le score de son poulain et exulte.

Dans la suite du classement, NieR: Automata lâche évidemment du lest, mais reste toutefois devant les seconds couteaux du lancement Switch que sont Super Bomberman R et Dragon Quest Heroes I & II for Nintendo Switch. Sachez toutefois que ce Bomberman est une vraie surprise : non par sa qualité apparemment discutable, mais par son succès au lancement. Voyez plutôt.

Il faut remonter à Bomberman World sur PS1 en 1998 pour trouver un lancement pareil pour un jeu de la franchise ! Forcément, en accompagnant le lancement d'une nouvelle machine, et loin d'être noyée dans une foule de concurrents, le titre a pu tirer son épingle du jeu.

Notez enfin, en fond de classement, que Puyo Puyo Tetris a lui aussi pu se placer dans le top 10. En revanche, il n'en est pas de même pour les recalés du lancement. Une pensée pour Disgaea 5 Complete, 21ème avec seulement 5 065 ventes, et I am Setsuna, 22ème et un piteux score de 4 625 unités. Deux titres qui ont sans doute souffert de n'être finalement que des rééditions de jeux déjà sortis et loin d'avoir renversés les foules de toute façon.

Peu importe, je reste digne dans l'adversité.

En clair, ce lancement Switch au Japon semble avoir été maitrisé, puisque, malgré le catalogue de jeux qu'on disait restreint, bon nombre de titres ont évincé les sorties de semaines précédentes sans problème.

Et en ce qui concerne la console en elle-même, vous connaissez déjà le chiffre, mais voici le classement complet.

Ventes japonaises du 27 février au 5 mars
Place Console Ventes de la semaine Ventes de l'année
1 Nintendo Switch 329 152 329 152
2 PS4 37 807 344 264
3 Nintendo 3DS 23 848 293 759
4 PS Vita 9 889 116 895
5 PS3 615 5 661
6 Wii U 565 8 691
7 Xbox One 147 1 436

Ce sont donc bien 329 000 consoles qui se sont écoulées en 3 jours à peine. Et, puisqu'un graphique vaut mieux qu'un long discours, voilà un dernier tweet pour la route.

La Switch dépasse donc le lancement de la PS4 au Japon d'une courte tête, et s'incrit comme le troisième meilleur lancement depuis une quinzaine d'années, derrière la Wii et la 3DS. En revanche, elle reste loin derrière les 450 000 ventes de la DS et les plus de 600 000 GBA écoulées en 2001, dans un lancement fleuve qui n'a pas été égalé depuis. En somme, comme on le repète depuis le début : un lancement correct, loin d'être honteux sans être fantastique.

Du coup, la concurrence s'écrase un peu, et le bon coup a été joué : malgré le carton d'Horizon: Zero Dawn, la PS4 recule fortement et passe de 43 000 à 37 000 ventes, tandis que la PS Vita retombe pile poil sous les 10 000 unités. La 3DS connait une très légère amélioration, et la Wii U sauve l'honneur en repassant avant-dernière.

Il est donc clair que la transition est faite : avec moins de 20% de Zelda sur Wii U, et une progression insignifiante de 100 consoles vendues à peine, pas de dernier sursaut pour la console blanche. Les acheteurs de Zelda sont ceux ayant, sans doute, fait confiance à Nintendo jusqu'au bout et cherchant à rentabiliser leur achat. Les autres (une majorité) sont directement passés à la génération suivante.

Bien entendu, il est encore trop tôt pour savoir comment évoluera la situation : ce qui est sûr, c'est que les prochains mois s'annoncent bien plus passionnants que ces deux dernières années !