E3 2017 : Résumé de la conférence Ubisoft

Nouvelle par NoIdea, le

Bon voici, avec un peu de retard, le résumé de la conf d'Ubisoft ! Bien plus réussie que celle de l'année dernière qui avait endormie tous les membres du site.

Elle commence par des lapins tapant dans un bloc...

Je n'allais pas prendre 20 captures d'écran différentes, la barre de lecture de YouTube met trois plombes à disparaitre, débrouillez-vous avec ça.

Allez, faites comme si personne ne l'avait vu venir : Mario + Lapins crétins : Kingdom Battle ! On le pige avant même qu'Yves Guillemot entre en scène, et nous fasse un petit speech, bientôt suivi par... Shigeru Miyamoto, armé d'une des armes du jeu (aucune idée du nom officiel par contre) !

Miyamoto monte sur la scène rapidement après son arrivée. Sa présence dans la conférence d'Ubisoft (ainsi que la présence du jeu dans la conférence de Nintendo) tend à prouver que la compagnie du plombier considère le partenariat avec le futur Bolloré Soft comme quelque chose de non négligeable mine de rien.

En direct de MalaiseTV...

Durant leur speech, on apprend deux trois trucs comme par exemple le fait que Miyamoto soit fan des lapins crétins (mais bien sûr) ou que Ubisoft soit fan de Mario (en tout cas ils sont très pro dans leur boulot, le modèle de Mario du jeu est en effet un modèle créé pour l'occasion, fait en étudiant les modèles et animations des autres jeux Mario), ce qui a permis possible le crossover.
Sinon je propose une autre théorie plus cynique : Ubisoft avait besoin de relancer les lapins crétins et Nintendo souhaitait avoir une exclu d'Ubisoft qui serait dans l'impossibilité de faire une Rayman Legends, donc le compromis n'a pas été trop dur à trouver. Mais bon, je manque de preuves solides.

Un peu de promo qui tourne en rond, notamment Shigeru qui déclare avoir rencontré le directeur créatif et lui avoir demandé de faire quelque chose "qui n'a jamais été fait avant [dans l'univers de Mario]". J'ai envie de dire "captain obvious" mais quand on voit comment l'esthétique des Marios a été figé durant une longue période après les NSMB l'idée de changement n'est peut-être pas si évidente que ça. Le directeur créatif donne des détails plus intéressants durant le Nintendo TreeHouse, où il déclare avec son accent à couper au couteau que la plupart des éléments du jeu sont d'une taille démesurée pour donner une sorte d'aspect "anormal" (je mets des guillemets car je suis sûr que ce n'est pas le mot exact, prenez pas ça comme une citation) a l'environnement.

Et oh surprise, le jeu a l'air actuellement bon ! Il s'agira donc bel et bien d'un T-RPG, alternant entre des phases d'exploration comme celle que vous pouvez voir plus haut, où les joueurs pourront essayer de trouver quelques passages cachés pour gagner des pièces supplémentaires...

Et des phases de combat, se déclenchant dès qu'on franchi les drapeaux qu'on peut voir sur la gauche de l'image, sans transition avec les phases d'exploration (si ce n'est une petite cinématique pour voir le champ de bataille), et fortement inspiré par X-Com, non pas bien sûr pour le style graphique, mais du point de vue du gameplay (un système reposant principalement sur la couverture).

On apprend des informations sur pas mal de fonctionnalités, notamment la possibilité de se déplacer plus loin en rebondissant sur les autres personnages, le fait qu'un bon nombre de couvertures seront destructibles (et feront apparaître une ou deux pièces une fois détruites), la possibilité d'utiliser Lapin Peach pour je pense augmenter la défense de quelqu'un resté a découvert, et les tuyaux permettant de se déplacer rapidement d'un point à l'autre de la carte.

Après cette présentation qui a réussi à donner un bon capital confiance au jeu, le producteur (qui avait un peu parlé avant pour annoncer le jeu) évoque les figurines en vente sur la boutique en ligne d'Ubisoft.... intéressant. Si ça vous intéresse, vous pouvez y jeter un coup d'œil ici.
La présentation s'achève par le trailer ci-dessous :

On enchaîne juste après par Assassin's Creed Origins, avec sur scène le Game designer de la série, Ashraf Ismail, qui nous fait rapidement l'historique de la série en nous rappelant toutes les révolutions où un opus s'est déroulé. Il enchaine en disant que ça sera une prequel, nous montre un trailer...

Bon bah ZERO gameplay. Super. Concept. On sait que le jeu se passera en Égypte Antique et que des gens taperont d'autres. J'ai d'ailleurs hâte de voir la justification de la présence d'une guilde d'assassins lié à l'islam AVANT la création de l'Islam d'ailleurs. Mais bon, il me semble que ça sera pas la première fois qu'ils justifieront la présence d'assassins là où il ne devrait pas y en avoir, on est plus à ça près.

Bon heureusement le présentateur passe le relai a des types chargés de jouer au jeu en live... et oui, ils ont préféré filmer l'écran que de le capturer directement. On les a juste vu faire un peu mumuse avec la nouvelle fonctionnalité du jeu, l'aigle qui permettra de voir directement ce qu'il y a devant vous pour ne pas se faire repérer par les gardes.
Et ils passent au prochain jeu. Ouais, un trailer sans gameplay, un peu d'aigle, circulez y'a rien à voir. Du gameplay a été montré après la conférence (avec un écran capturé proprement) mais ce n'est pas ça qu'on me demande de résumer donc...

Je sais ! Je sais ! C'est Watch Dogs 3 !
Essaye encore.

Bref, bande-annonce pour The Crew 2, avec que des images de cinématiques. Le jeu semble pouvoir autoriser la conduite de multiples véhicules, vu qu'on voit régulièrement des avions et des bateaux faire la course, et semble même invoquer des courses multi-véhicules, même si perso je ne parierais pas lourd sur la voiture face à un avion (et par extension sur l'inclusion de ceci au-delà de concept). On peut aussi voir un mode carrière, où un pilote devra accumuler les likes sur les réseaux sociaux et devenir un prodige de sa génération.

Le problème, c'est qu'OK ça semble super cool, sauf que The Crew 1 a tout sauf une bonne réputation. Et ajouter 15 gameplay différents sur un mauvais jeu... Bah ça en fait pas un bon jeu, quoi qu'on en dise.

Puis arrive Stephane Beley, créateur directif, qui a aussi travaillé sur le 1 au poste de directeur du jeu (si quelqu'un a une traduction viable de "Game Director"...) qui nous promet "d'aller bien plus loin" etc... Rien de nouveau ou d'intéressant dans son blabla. Il enchaine en nous promettant des images du jeu et...

Oh mon dieu, des images qui seront moins belles dans le jeu final !

Bref on voit qu'on pourra faire des courses dans pas mal de véhicules. Une démonstration de chaque mode de jeu est montrée peu après, et on a donc : les voitures, les buggys qui devront subir la concurrence des motocross, les bateaux et les avions. Au moins, le gameplay a l'air un poil varié. Mention spéciale aux avions qui permettront de voler en toute liberté dans le monde ouvert j'imagine. La présentation est terminée par l'annonce d'un programme de récompenses pour ceux qui ont téléchargés The Crew 1, alors si vous l'avez pris gratos, c'est le moment ou jamais. L'enregistrement aux phases de beta est aussi ouvert.

Et on enchaine avec une bande annonce pour le prochain South Park ! Le jeu a toujours l'air aussi sympa, et il sort le 17 octobre. Une autre bande annonce semblait annoncer que le premier jeu serait inclus avec cette suite.

On enchaîne avec le jeu le plus chelou de la conf, Transference, qui sera donc un jeu probablement d'horreur en VR impliquant une expérience utilisant de la VR. De quoi vous faire sentir bien quand vous jouez donc. Aucune image de gameplay n'a été montré, et pourtant le jeu suscite assez la curiosité pour que je prenne une image en live-action. Prévu en Printemps 2018.

S'en suit Skull And Bones, la preuve que les pirates sont les nouveaux trucs à la mode dans le jeu vidéo. Dommage que cela soit pour des jeux dont on a du mal à comprendre l'intérêt. Il semblerait d'après la bande annonce qu'il s'agisse d'un jeu de batailles navales.

Si vous vous dites "Eh mais Ubisoft a déjà fait un jeu avec des pirates qui s'affrontent à coup de canon" hé bien vous n'avez pas tort ! Le créateur directif Justin Farren assume totalement la filiation avec Assassin's Creed IV black flag et que le jeu n'est ni plus ni moins qu'une version largement amélioré de ça. Principalement tourné multijoueur (bien que disposant d'un solo), il sera possible de faire des alliances avec ses amis pour se défaire des autres bateaux. À noter un mode en 5 vs 5, si vous espérez que 10 personnes achètent le jeu.

Les attaques se déroulent en plusieurs parties. Dans un premier temps, les différentes sortent de bateaux vont repérer un bateau ennemi abordable. Il faudra ensuite le piller, puis vite se barrer avant que les bateaux rouges, les chasseurs de pirates, n'arrivent. En d'autres termes, pour reprendre ma propre vanne : "faut taper les autres bateaux, prendre ce qu'ils ont, et s'enfuir en courant quand les mecs balaises arrivent ; C'est une simulation de racket de gosse de maternelle en fait."
On nous annonce juste après qu'il est possible de signer pour avoir un accès à la beta. Et une deuxième bande annonce, très courte est montrée, révélant la présence... D'un Kraken ! Enfin, on ne voit pas grand-chose, juste quelques tonneaux remonter et un tentacule au fond de la mer. Le logo a néanmoins l'air de vouloir mettre cet aspect en avant.

Profitez bien de cette unique image du kraken.

Le jeu sortira en automne 2018. Partout sauf sur Nintendo Switch.
Et on enchaîne avec...

Malaise !
J'ai voulu chopper le moment le plus malaise. J'ai peut-être un peu trop bien réussi.
NoIdea.exe a rencontré une erreur inattendue et a cessé de fonctionner.
Mmmh, je croyais que c'était la conférence Ubisoft, j'ai dû me tromper de porte. Désolé !

Bref, c'est le nouveau Just Dance. Avec de la K-Pop. Sortie cet octobre sur toutes les consoles dispos, y compris la Switch, la Wii U, et la Wii (!) (compréhensible, mais ça en fait une console sacrément zombie : deux changements de génération, et elle titube encore). La conférence enchaîne sur...

Un jeu de cartes South Park ! Disponible sur mobile. Je suis le seul à trouver assez ironique qu'une série ayant un épisode entier dédié à critiquer le modèle des free-to-play avoir un jeu vidéo qui sera probablement un free-to-play. M'enfin bon. Le jeu proposera un bon paquet de classes jouables et sera disponible en 2017.

Notez que la chaîne ayant posté la vidéo "ubisoft mobile". C'est une chaine officielle (je l'ai trouvé via celle d'ubisoft), a été créé il y a 2 ans et ne comprends que cette vidéo. Quelque chose me dit qu'on devrait voir d'autres jeux mobiles Ubisoft arriver sous peu.
Amiibo. Amiibo will never die

Et c'est un tout nouveau jeu qui est présenté, Starlink Battle for Atlas ! Ce dernier semble être un jeu de tir où les joueurs prennent le contrôle de vaisseaux spatiaux personnalisés pour dégommer des vaisseaux ennemis dans les airs et des créatures sur la terre. Pas mal de gens semblaient trouver le principe rigolo au moins, mais un petit truc m'a fait tiquer : il est mentionné qu'une des créatures est résistante a la glace, et le vaisseau change pour l'équipement de feu. Comme un RPG... Sauf qu'il faudra payer pour chaque équipement !
Du coup, ça me refroidi violemment. Sorti prévue en automne 2018, sur Xbox One, PS4 et Switch (si vous voulez savoir un truc sympa, c'est une switch qui est utilisé dans le trailer).

L'invité, Matthew Rose, un producteur à Ubisoft Toronto, explique qu'il a grandi dans les 90 et qu'il est fan de vaisseau spatiaux et tout ça et qu'il a voulu donner cette passion a la génération d'aujourd'hui. Super. Oh et sinon c'est un monde ouvert avec de la collecte de ressource. No Man's Sky mais en intéressant quoi. Ils annoncent "Up Next New Annoncement" durant son (pourtant court) discours, je ne sais pas si c'était l'intention voulue mais ça fait un peu "hé vous cassez pas, y'a un truc sympa après !" Et le truc sympa après, c'est...

L'annonce de DLC pour Steep. Quelqu'un veut que je prenne une photo pour ça ? Quelqu'un a Steep au fait ? N'hésitez pas à vous signaler dans les commentaires ou sur twitter si c'est le cas !
Je voudrais quand même revenir sur un truc. Comme on peut le voir plus haut, la personne qu'ils ont invitée est Rebecka Coutaz, directeur du studio Ubisoft Annecy. Certes Ubisoft n'a invité qu'une seule femme, mais ça reste toujours mieux que les conférences de certains qui invite une personne plus pour la taille de sa poitrine que pour son implication dans le développement du jeu. Voilà, ça c'est dit.

Bon euh, je suis désolé, mais il est tard et la suite est plus sympa qu'un bête DLC :

Far Cry 5 ! Une petite cinématique dans une église avec à l'intérieur des mecs tellement fan des armes à feu qu'il la ramène pour prier, et nous passons à un invité live, dont je ne vais même plus m'embêter à faire des photos vues que le plus souvent ils ne nous apprennent pas grand-chose.

Ça ne se voit pas trop sur l'image, mais entre la bande son du trailer et l'action assez constante, le jeu a l'air de ne pas se prendre au sérieux dans son scénario qui semble impliquer une lutte contre ce qui semble être des nationalistes. Bref un jeu qui a l'air assez sympa, et pas en kit/free to play pour une fois.

(y'avait pas les coms a la base durant la conf de l'E3, un oubli ?)

Et pour finir, le meilleur du meilleur...

Est-ce que ses animaux qui parlent vous disent quelque chose... Mais oui, c'est Beyond Good & Evil 2 ! (With 1000% more "fuck") Le jeu qui personne n'attendais et qui finalement, est bien là. Avec Michel Ancel sur scène, rien que ça !

Mais aussi Gabrielle Shrager, qui se charge de la direction de la narration et qui a avant travaillé sur Rayman Origins, entre autres.

Le jeu sera une prequel prenant place dans un univers "multi-ethnique" dont j'ai oublié le nom (mais on peut penser que d'avantage d'espèces d'animaux parlant serons présente par rapport au premier opus), qui ne partagera cela dit aucun des personnages. Alors, ceux qui voulaient une "vraie" suite, on n'est pas trop déçu ?

Ettt... La conférence est finie. Pas mal d'annonce qui ont été faite dans la soirée. Ne voyez pas dans mes longs discours un favoritisme par rapport aux autres compte rendus, c'est juste moi qui ait tendance à parler beaucoup.