Baten Kaitos : la tête dans les étoiles

Minute du Prof par Bidoman, le

Bien souvent, les univers de jeux vidéo empruntent beaucoup à notre propre univers réel : ses noms, ses lieux, ses environnements... Baten Kaitos ne déroge pas à la règle, et la plupart des noms de lieux sont d'ailleurs issus d'un thème central dans le jeu : le ciel et les étoiles. Petit tour d'horizon...

Baten Kaitos : les ailes éternelles et l'océan perdu... Un monument du RPG. Vous y avez peut-être beaucoup joué. Mais vous êtes-vous posé certaines questions concernant les inspirations des créateurs du jeu ?

Vous êtes-vous seulement demandé ce qui signifiait simplement le titre ? Baten Kaitos est dérivé de l'arabe « batn qaytus », signifiant « ventre des monstres des mers ». Il s'agit en fait du nom commun d'une étoile, Zeta Cet (ou Ceti), située dans la constellation... de la Baleine ! On comprend donc aisément le sens du titre, étant donné l'importance centrale de cet animal mythique dans le jeu. Tout se tient...

Mais on peut aller bien plus loin ! Considérons maintenant les noms des différentes îles du jeu et des différents lieux sur ces îles. Tous ou presque trouvent en réalité leur origine dans le nom d'une étoile de notre ciel.

Dans la constellation de la Baleine, nous trouvons donc Mira (Omicron Cet), ayant donné son nom à l'île de l'illusion. Plus fort encore, Mira est connue pour être une étoile variable : sa magnitude (luminosité) varie dans l'année jusqu'à disparaître entièrement à nos yeux... De la même façon que l'île de Mira, coincée dans sa dimension parallèle, voit sa luminosité osciller en permanence !
On trouve également au sein de cette constellation Kaffaljidhma (Gamma Cet), une étoile ayant donné son nom au château de Xelha sur l'île de Wazn.

Les noms issus d'une étoile

Prenons-donc les différentes îles et les lieux qu'elles renferment, et voyons où cela nous mène. Le début de l'aventure se déroule à Sadal Suud.

Sadal Suud : l'île de départ de l'aventure est également l'autre nom de Beta Aquarii, dans la constellation du Verseau.

Cébalraï : le village où se réveille Kalas est l'autre nom de Beta Ophuichi, dans la constellation d'Ophiochus (ou Serpentaire).

Nunki : le nom de cette vallée de Sadal Suud est issue de l'étoile Sigma Sagittarii, dans la constellation du Sagittaire.

Pherkad : la capitale de Sadal Suud tire son nom de Gamma Ursae Minor, autrement dit une étoile de la Petite Ourse.

Puis nos héros partent vers Diadem, l'île aux nuages et aux pêcheurs de poissons volants.

Diadem : l'île trouve son nom dans Alpha Comae Berenices, une étoile dans la constellation de la Chevelure de Bérénice (vous ne la connaissiez pas ? Moi non plus...).

Sheliak : cette ville de Diadem tire son nom de Beta Lyrae, étoile de la constellation de la Lyre.

Elnath : il s'agit du château du roi Ladekahn, dont le nom est celui de Beta Tauri. Parfois orthographié Alnath, elle est rattachée à la constellation du Taureau mais est partagée également avec la constellation du Cocher.

Nashira : le petit village de pêcheurs tire son nom de Gamma Capricorni, étoile de la constellation du Capricorne.

Le voyage se poursuit sur l'île d'Anuénué et... Mais je vous en reparlerai par la suite... Penchons-nous sur l'île de l'empire d'Alfard.

Alfard : l'île tire son nom de Alphard, nom commun de l'étoile Alpha Hydrae, dans la constellation de l'Hydre. Notons au passage qu'elle porte également parfois le nom de Cor Hydrae, signifiant « cœur du l'hydre », donnant ainsi également son nom au bastion de Malpercio...

Mintaka : la capitale clinquante de l'empire doit son nom à Delta Orionis, dans la constellation d'Orion.

Azha : la petite ville du désert dévasté par les troupes de l'empire tire son nom de Eta Eridani, dans la constellation d'Éridan. C'est la seule constellation, avec la Baleine, dont plusieurs étoiles ont donné leurs noms à des lieux du jeu. On y retrouve en effet Cursa, de l'île de Wazn. J'y reviendrai aussi.

Nihal : le désert d'Alfard est le nom commun de Beta Leporis, dans la constellation du Lièvre.

Puis vient l'île froide de Wazn, et enfin, la surface terrestre, le monde de Duhr.

Wazn : l'île des glaces doit son nom à Beta Columbae, étoile de la constellation de la Colombe (tous les animaux y sont passés, croyez-moi).

Gomeisa : la zone rocheuse recouverte de neige de Wazn tire son nom de Beta Canis Minoris, la constellation du Petit Chien.

Cursa : comme je l'ai dit plus haut, elle aussi est située dans la constellation d'Éridan. Son nom scientifique est Beta Eridani. On retrouve dans cette constellation l'étoile d'Azha.

Duhr : le pays des enfants de la Terre... Il s'agit en fait de Delda Leonis, étoile de la constellation du Lion. Cette étoile porte plusieurs noms, parmi lesquels Zosma, qui donnera donc son appellation à la grande tour au-dessus d'Algorab.

Gemma : la petite ville des habitants de la Terre doit son nom à Alpha Coronae Borealis, une étoile de la constellation de la Couronne Boréale. Elle est parfois appelée Alphekka.

Capella : cette étoile est relativement connue, car particulièrement brillante dans le ciel. On l'appelle plus souvent par ce nom que « Alpha Aurigae ». Celle qui a donné son nom au jardin maléfique de Duhr est situé dans la constellation du Cocher.

Algorab : il s'agit là de Delta Corvi, dans la constellation du Corbeau, qui donnera son nom au petit village au pied de la tour de Zosma.

Les noms dérogeant à la règle

Vous allez me dire : et le reste ? Car oui, malgré cette interminable et ennuyeuse liste, il en manque !

En effet, les différents lieux de Mira (Parnasse, Révérence, Détourne, Balançoire, Nekton) ne tirent pas leur nom d'une étoile du ciel. En réalité, je ne sais pas vraiment de quoi ils tirent leur nom, sinon de mots en français transposés directement dans le jeu. Le nekton est, par opposition au plancton, toute la faune marine qui nage dans la tranche d'eau... Aucun rapport avec l'astronomie !

En ce qui concerne Anuénué, la relation est ténue mais elle existe. En effet, si la plupart des noms d'étoiles cités plus haut sont dérivés de l'arabe, les noms de cette île sont eux issus de l'hawaïen ! Ainsi, Anuénué signifie « arc-en-ciel », Komo Mai est une partie de l'expression signifiant « bienvenue », Opu est une racine que l'on retrouve dans divers noms de poissons peuplant Hawaï, et Holoholo est un verbe désignant le fait de voyager pour le plaisir, dans différents endroits.
Le rapport avec les étoiles n'est pas évident. Pourtant, Hawaï est connu comme l'un des meilleurs endroits sur Terre pour observer les étoiles, et nombre de télescopes y sont implantés...

Et les personnages dans tout ça ?

Si les noms de lieux se font forts de trouver une origine dans les noms d'étoiles, les noms des personnages semblent échapper à la règle. Seul Kalas pourrait y être rattaché de loin. En effet, le nom Kalas est issu du japonais « karasu », signifiant « corbeau ». Le hasard a voulu qu'il existe un astronome nommé Paul Kalas, célèbre (dans son domaine) pour quelques grandes découvertes dans les années 2000. Mais là, je suis déjà allé bien trop loin, je pense !

Sources :
http://http://batenkaitos.wikia.com/
http://www.wikipedia.org/

Les images des constellations proviennent du logiciel libre Stellarium.