Qui est Justin Bailey ?

Minute du Prof par Akin, le

C’est une grande légende qui a transcendé par mal de générations et qui demeure aujourd’hui pour certains un grand mystère et ce, malgré l’avènement d’Internet qui apporte pourtant la réponse.

Il faut remonter au tout premier Metroid, sorti sur Famicom… Ou plutôt sur NES, puisque la version NES était équipée d’un système de mots de passe. Ces mots de passe étaient composés de 4 suites de 6 lettres et chiffres, soit 24 caractères.

Les mots de passe était générés en fonction de votre progression dans le jeu, permettant de dire où vous étiez, avec quel équipement, quelle vie et tout le tralala. Mais certains mots de passe « magiques » permettaient d’arriver à des endroits un peu saugrenus, dans le jeu et avec Samus sans son armure.

Ces mots de passe contenaient des termes ou des suites de lettres tels que « ZETROI DNINTE NDOC19 87???? » ou « XXXXXX XXXXXX KKKKKK KKKKKK » Facile, non ?

Mais il y avait deux mots de passe qui attiraient l’œil :

« GUNPEI YOKOI? X11111 XXXXXX »
« JUSTIN BAILEY ------ ------ »

Ceux qui avaient terminé le jeu savaient bien que Gunpei Yokoi en était le créateur. Mais qui pouvait donc être ce Justin Bailey, ou cette Justin Bailey ? Pendant longtemps, on a cru qu’il s’agissait du véritable nom de Samus Aran. C’était devenu une véritable mythologie.

La réelle explication, la voici.

Le code « Justin Bailey » vous permet de voir débarquer Samus sans son armure, donc avec juste une petite tenue. Il faut se dire que cette tenue est un petit maillot de bain féminin une pièce bien mignon et bien fashion (années 80, rappelez-vous…). Justement, dans les années 70, une marque de maillots de bain avait fait fureur dans les pays anglo-saxons, à tel point que l’on finissait par donner le nom de la marque plutôt que le vrai nom de l’objet. En France, on fait un peu pareil avec nos « frigidaires » même s’ils sont de marque Brandt et notre « Coca » même si c’est du Pepsi.

Cette marque de maillots de bain, c’était Bailey.

Justin, maintenant, bah c’est simple : pour écrire votre mot de passe dans Metroid, vous êtes obligés de mettre 6 lettres côte à côte. Vous devez donc écrire « justin » au lieu de « just in ».

« Justin Bailey » devait donc en fait s’écrire « Just in Bailey », ce qui signifie « en simple maillot de bain ». Et c’est vrai puisque Samus apparaît en maillot de bain quand on entre ce code.

Comment casser un mythe, une légende, une mythologie… Je me souviens, quand j’avais appris ça, j’avais contacté mon ami Wolf Dark, un fan invétéré de Metroid (et aussi l’un des premiers rédacteurs de NDM s’il y a des vieux de la vieille parmi vous ^^). Il a été dégoutté en l’apprenant. Lui aussi croyait dur comme fer que Justin Bailey était le vrai nom de Samus.