Les noms des Koopalings

Minute du Prof par sknot, le

Vous vous demandez peut-être d’où sortent des noms tordus comme Morton Koopa Jr. ! Heureusement pour vous, NintenDomaine est là.

Il fut une époque où Bowser, le Roi Koopa craint de tous au Royaume Champignon, n’avait que 7 fils. Ce temps béni dans l’histoire de Nintendo nous rappelle cruellement la naissance du fléau des Mario actuels : Bowser Jr., 8e de la lignée. Très heureusement, cet article ne parlera pas de cette abomination scénaristique mais de ses grands frères, tous ou presque nommés en hommage à un musicien !

Pour la petite histoire, les Koopa Kids n’avaient pas de nom lors de la sortie japonaise de Super Mario Bros. 3. Miyamoto et son équipe avaient décidé de dessiner chacun des fils de Bowser en hommage à l’un des membres du staff. Ce sont les traducteurs américains qui ont eu l’idée de les baptiser, et ces noms ont du coup été repris dans les jeux japonais à partir de Mario World, mais sans le « Koopa » final.

Larry Koopa

Larry Koopa, le plus jeune des 7, est l’un de ceux dont l’inspiration est la plus débattue. Les explications les plus populaires sont Larry Mullen Jr., batteur et fondateur de U2, et Larry King, présentateur de talk-shows américains. A vous de choisir votre interprétation, pour ma part je prends le parti de l’artiste plutôt que du roquet politique.

Morton Koopa Jr.

Le nom de Morton Koopa Jr. est beaucoup moins flou puisqu’il fait référence à Morton Downey Jr., acteur et surtout présentateur de talk-shows très controversés aux Etats-Unis. Le « Jr. » de Morton a d’ailleurs été sujet à des théories aussi récurrentes que sans intérêt selon lesquelles le vrai nom de Bowser serait Morton Koopa...

Wendy O. Koopa

Wendy O. Koopa, unique nana du lot, ne brille pas par sa féminité ni d’ailleurs sa délicatesse vu à quel point elle pétait les burnes dans Mario 3. Et ce caractère se retrouve étonnamment bien dans l’artiste qui lui a donné son nom et qui n’est autre que la mère de Bidoman. Wendy O. Williams, leader punk des Plasmatics et fidèle au mouvement qui l’a vue naître, a forgé sa réputation majoritairement sur l’absence totale de textes comme de vêtements, et la destruction systématique de guitares à la tronçonneuse.

Iggy Koopa

L’un des plus connus, Iggy Koopa tire évidemment son nom d’Iggy Pop, géant du rock et surtout leader des Stooges, groupe américain à qui l’on doit Fun House et Raw Power, deux albums fondamentaux des 70s et piliers de tout ce qui a suivi dans le genre.

Roy Koopa

Bien choisi par Nintendo of America, les lunettes de soleil de Roy Koopa ne laissent aucun doute quant au père spirituel de son patronyme, Roy Orbison. Légende du rock ‘n’ roll américain surtout active dans les 60s, Orbison est connu de tous au moins par son tube Pretty Woman, pourtant loin d’être le plus intéressant de son œuvre.

Lemmy Koopa

Moins mielleux que son frère cadet, Lemmy Koopa tire son nom de Lemmy Kilmister, chanteur et fondateur de Motörhead, groupe de heavy metal anglais surtout populaire dans les années 80. Même ceux que le métal inspire très moyennement ont probablement entendu au moins une fois dans leur vie l’immense Ace of Spades, ne serait-ce que dans le tout aussi immense Tony Hawk 3 (j’adore les jeux de skate et je vous emmerde).

Ludwig Von Koopa

Sûrement le plus controversé des 7, Ludwig von Koopa est aussi le plus âgé de tous les Koopalings. L’une des grandes polémiques de la saga Mario est celle qui oppose les partisans de Hannah Montana, compositrice majeure du XXIe siècle, à ceux de Ludwig Von Beethoven, chanteur pour minettes et héros d’une sitcom moisie du XVIIIe. Je ne souhaite pas envenimer la situation alors je ne donnerai pas ma position (quoique la photo donne un indice).

Remis au goût du jour par Mario Bros. Wii après un très long sommeil, les Koopalings semblent avoir trouvé leur place dans le joyeux bordel qu'est l'univers Mario, puisqu'on les retrouve désormais dans le dernier épisode de Mario Kart !

Étiquettes : ,

Partager :  

Une réaction ?

Commentaires(9)

  • Phant
    Phant le

    Sympa de pouvoir revisiter ses classiques maintenant que Mario Kart 8 est sorti ! :)
    Sait-on d’ailleurs si ces personnages sont encore officiellement désignés comme rejetons de Bowser ? Il me semble qu’ils sont appelés un peu partout “sbires de Bowser” maintenant, mais je me trompe peut-être.
    Sinon, en plus de Bowser Junior, il y a aussi les Bébés Bowser des Mario Party, mais ils ne sont jamais apparus dans les jeux de la “vraie” série^^.

  • NoIdea
    moiouunautre le

    @Phant: Je me souviens d’une vieille news sur NDM, qui parlait d’un jeu mario (je ne sais plus lequel) et où a la fin, l’auteur disait que Miyamoto avait déclaré que les sbires de Bowser n’étaient pas ces fils.

  • Thomayo
    Thomayo le

    En effet, Miyamoto a renié les origines de base, seul Bowser Jr. est le fils de Bowser désormais.

  • Raster Link
    Raster Link le

    En fait le seul truc qui différencie Bowser Jr. de ses ainés, c’est que ceux ci ne sont pas chiants.

    Mais au delà de ça…

    Sinon, j’avais pas fait attention mais en fait les deux simili Koopa qui font office de boss dans les derniers Mario (3D land, 3D world) je pensais qu’ils faisaient partie des koopalings. Ce sont juste des pecnos complètement randoms du coup ou ils ont un lien avec Bowser (autre que simple sbire) ?

  • Thomayo
    Thomayo le

    Boom Boom et Pom Pom sont en effet des sbires de Bowser. Comme les Koopalings quoi. :lol:

  • Raster Link
    Raster Link le

    Non mais c’que je demandais c’est si ceux là étaient comme les koopalings, les fils de Bowser ou non (même si ils ne le sont plus officiellement). Parce que sinon oui, même le plus petit Goomba est un sbire.

  • Thomayo
    Thomayo le

    C’est ce que je dis, ils sont au même rang que les Koopalings aujourd’hui, c’est des sortes de sous-dirigeants de l’armée de Bowser. « Koopalings », c’est leur nom anglais (d’ailleurs, je me demandais si c’était la contraction de deux mots mais c’est pas le cas visiblement), en français, c’est juste « sbires de Bowser ».

    Après, il faut dire que selon ce que j’ai lu, seul le manuel américain et européen de Super Mario Bros. 3 mentionne que ce sont ses fils, c’est peut-être dû une mauvaise interprétation à la base.

  • MCy
    MCy le

    Pour Larry l’hypothèse musicale a toujours beaucoup mieux collé au reste des noms.
    Et Wendy est quand même un cliché de féminité avec tout son attirail rose bonbon ! :mrgreen: C’est juste que c’est pas une espèce très sympa.
    Merci pour le rappel, j’aime bien les photos à côté. Surtout celle de Ludwig, à la caricature très ressemblante !

  • Cristucker93
    Cristucker93 le

    Au top ces persos !