Manakete, Laguz, et vice versa ?

Minute du Prof par Akin, le

Fire Emblem est une saga qui se déroule dans quatre univers distincts : celui où se trouvent les continents d’Akaneia (Ylisse), Valentia (Valm) et Jugdral ; celui où se trouve le continent Elibe ; celui où se trouve le continent Magvel et celui où se trouve le continent Tellius.

Dans trois d’entre eux vivent des Manaketes et dans le quatrième, Tellius, vivent des Laguz.

Ce qui rapproche ces deux races, c’est leur capacité à se déplacer sous forme humaine et à se transformer en animal redoutable lors des combats. Une capacité qui est d’ailleurs crainte par les Humains (et leur équivalent Beorc de Tellius) et source de racisme. Ils ont également une longévité insolante, puisqu’un Manakete ou un Laguz du peuple dragon est encore un enfant à 1000 ans et n’est considéré jeune adulte qu’à l’âge de 3000 ans…

Mais la comparaison s’arrête pourtant là. Pour vous refaire un peu l’histoire de ces races, voici quelques pistes d’exploration :

Les Manaketes

A l’origine des temps, les dragons dominaient une partie du monde mais l’avidité des Humains les a contraints, au cours de différentes guerres, à réduire leur territoire. Puis l’influence des Humains a fini par contraindre les dragons à ne plus vivre sous leur forme originelle, pour différentes raisons plus ou moins magiques.

Afin de survivre, les Manaketes ont consigné leur pouvoir dans des « dracopierres » leur permettant de reprendre momentanément leur forme originelle, idéale pour les combats notamment.

Pourchassés pendant de nombreux siècles, ils ont trouvé refuge dans les montagnes et ont évité au maximum d’entrer en contact avec les Humains. Avec le temps, certains Manaketes ont été hissés à des rangs quasi divins. En tout état de cause, tout Humain un minimum instruit se doit de reconnaître aux Manaketes leur sagesse millénaire et leur grande intelligence... et que le feu ça pique.

Myrrh, dans The Sacred Stones, est un Manakete.
On a envie de lui foutre des baffes.

Les Laguz

A l’origine des temps, alors que la déesse Ashunera foulait seule le monde, elle décida de se créer des compagnons : les Zunanmas. C’étaient de grands animaux, bipèdes pour la plupart, qui l’aimaient plus que tout. Mais alors qu’ils évoluaient tous dans des directions différentes, ils s’opposèrent pour savoir quelle espèce serait la préférée de la déesse. Ashunera décida de les séparer en deux races : les Laguz et les Beorc. Les Beorc ne tardèrent pas à se nommer eux-mêmes des « humains » ce qui signifie « choisis » pour narguer les Laguz qu’ils qualifiaient alors de « sous-humains ».

Au cours d’une bataille entre les Laguz et les Beorc, Ashunera tenta d’intervenir, mais sa puissance était telle qu’elle créa un immense typhon qui engloutit la plupart des terres émergées, ne laissant plus que Tellius au-dessus des flots.

Avec le temps, les Laguz et les Beorc apprirent à vivre non pas ensemble, mais à côté, se partageant Tellius, non sans se craindre et se détester les uns les autres.

Parmi les Lagus, il existe trois peuples : les oiseaux (aigles, corbeaux, hérons), les bêtes (chats, tigres, lions, loups) et les dragons.

Les Laguz ont la capacité de se déplacer sous une forme quasi humaine, à ceci près qu’ils conservent quelques traits caractéristiques de leur espèce, que ce soit une imposante masse musculaire pour les tigres, une queue et de petites oreilles toutes mimi pour les chats, des ailes pour les oiseaux ainsi que diverses marques sur la peau. Il est à noter que les Laguz du peuple dragon ne gardent pas leurs ailes lorsqu’ils sont sous forme humaine.

Kurthnaga, dans Radiant Dawn, est un Laguz du peuple dragon.
Ca se voit, non ?

On note déjà ici une nette différente dans l’histoire de ces deux races, tout en gardant à l’esprit qu’il y a autant de Manaketes que de Laguz qui aient été contemporains des événements racontés ici.

Une autre différence notable entre les deux espèces, c’est la reproduction et notamment le métissage avec les humains. Dans les deux cas, c’est tout à fait possible et ça s’est déjà fait.

Dans le monde d’Akaneia/Ylisse, on l’a vu dans Fire Emblem Awakening : un Manakete et un humain peuvent avoir un enfant ensemble, celui-ci sera un Manakete.

Dans le monde de Tellius, on en apprend de bien belles dans Radiant Dawn : lorsqu’un Laguz (quel que soit le peuple) s’accouple avec un Beorc, le Laguz perd immédiatement ses pouvoirs (capacité à se transformer et autres dons éventuels liés à son peuple comme chanter un Gladrar ou voir au loin…), ses attributs physiques de Laguz (ailes, queue…) et l’enfant qui naît de l’union n’est ni Laguz ni Beorc : c’est un « marqué », appelé ainsi du fait de l’apparition d’une marque sur sa peau, signe que du sang Laguz coule dans ses veines. Il garde pourtant certaines caractéristiques de ses espèces d’origine, comme la capacité à utiliser les armes des Beorc ou l’incroyable longévité des Laguz.

Sur cette main on peut voir la marque du clan Héron, cette personne est donc métisse entre un Beorc et un Laguz du peuple oiseau, plus précisément un héron.

Pourtant, Awakening nous a apporté une nouveauté assez troublante : les Tagüels, une nouvelle race (en voie d’extinction pour le coup) qui, comme les Manaketes, ont consigné leur pouvoir dans des « Bestipierres » afin de se balader tranquillement sous forme Humaine. Enfin pas tout à fait non plus puisqu’avec des oreilles de lapinous, ils n’ont pas tardé à être exploités tels des esclaves par quelques Humains bien maigres d’esprit.

Se dire qu’à côté des Humains il existe plusieurs espèces transformistes rapproche sérieusement les Manaketes et les Tagüels des Laguz, malgré toutes les différences dont j’ai parlé. Il reste en fait une donnée cruciale à laquelle aucun épisode n’a encore répondu : les quatre univers de Fire Emblem sont-ils totalement distincts où s’agit-il d’un même monde avec des actions se déroulant à des lieux et des époques différentes ? En quittant Tellius en bateau, peut-on voyager jusqu’à Akaneia/Ylisse, d’où on peut déjà rejoindre Valentia/Valm et avec un gros effort technique, Jugdral ? De là, peut-on arriver à Magvel qui, par ailleurs, ressemble assez étrangement à Elibe dans sa géographie ?

Palne, dans Awakening, est une Tagüel Lapin.
Et surtout une grosse cochonne.

Se pourrait-il alors que les Manaketes et les Tagüels soient les descendants des Laguz (l’inverse étant totalement improbable, vu qu’on a quand même un Laguz qui a fricoté avec la Déesse qui a créé le monde) ? Auraient-ils pu évoluer encore pour arriver à ce stade ?

La question de la reproduction entre Laguz et Beorc, bien que taboue, fut quand même l’un des espoirs du Roi Ashnard de Daein qui aurait bien aimé avoir un enfant avec la fille du Roi des Dragons afin de dominer le monde tranquillou. Quelle déception ce fut en voyant naître un pauvre enfant marqué qu’il a abandonné illico pour ne pas que ça se sache.

Bon ceci dit, tout cela n’est que pure théorie et affabulation de ma part. En l’absence de données concrètes divulguées par les scénaristes de Fire Emblem, on retiendra que les Manaketes et les Laguz, c’est juste pas la même chose.